Cette semaine dans la LCF – Fin de semaine de la fête du Travail OK Pneus

Cette semaine dans la LCF – Fin de semaine de la fête du Travail OK Pneus

Statistiques et tendances à surveiller cette semaine

TORONTO (1er septembre 2022) – Quatre matchs sont inscrits au calendrier de la Ligue canadienne de football (LCF) lors de la fin de semaine de la fête du Travail OK Pneus :

Story image

LUMIÈRE SUR UN MATCH CLASSIQUE DE LA FIN DE SEMAINE DE LA FÊTE DU TRAVAIL
​OTTAWA c. MONTRÉAL

  • Montréal et Ottawa s’affronteront pour une 23e fois lors de la fin de semaine de la fête du Travail.
  • Voici un aperçu de cette série de 22 matchs :
    • Début de la série | 3 septembre 1949
    • La série est égale 11-11
    • Quelque 10 maths se sont décidés lors des trois dernières minutes de jeu
    • Points marqués dans la série | Montréal 462 – Ottawa 459
  • L’an dernier, Montréal a gagné 51-29, et les receveurs Eugene Lewis (cinq attrapés pour 120 verges) et Jake Wieneke (sept attrapés pour 118 verges) ont chacun franchi le cap des 100 verges et marqué deux touchés sur des réceptions.
  • Le quart-arrière Trevor Harris a été partant lors des six dernières fins de semaine de la fête du Travail, mais avec trois clubs différents (3-3); il s’agira de son premier départ avec les Alouettes. Lors de ces six matchs, il totalise 1720 verges par la passe et neuf passes de touché, dont quatre l’an passé contre Calgary.
  • Le quart-arrière Nick Arbuckle compte un départ en carrière lors de la fin de semaine de la fête du Travail – une défaite avec Toronto, en 2021.
  • Le joueur de ligne défensive de Montréal Almondo Sewell a joué 162 matchs en carrière dans la LCF, et il a marqué son seul touché au sein du circuit lors de la fin de semaine de la fête du Travail de l’année dernière, grâce à une course d’une verge.

LUMIÈRE SUR UN MATCH CLASSIQUE DE LA FIN DE SEMAINE DE LA FÊTE DU TRAVAIL
​WINNIPEG c. SASKATCHEWAN

  • Il s’agira d’un 58e affrontement entre ces deux équipes lors de la fin de semaine de la fête du Travail; les Roughriders affichent un dossier de 37-20. En incluant la partie de dimanche, les deux clubs croiseront le fer trois fois au cours des quatre prochaines semaines.
  • La Saskatchewan a gagné 14 de ses 16 derniers duels face à Winnipeg lors de la fin de semaine de la fête du Travail. Les deux victoires des Blue Bombers sont survenues en 2021 (23-8) et en 2016 (28-25).
  • Mike O’Shea affiche un dossier de 2-5 comme entraîneur-chef lors de la fin de semaine de la fête du Travail.
  • Le quart-arrière Cody Fajardo effectuera un troisième départ lors de la fin de semaine de la fête du Travail (1-1).
  • Des 57 matchs disputés lors de la fin de semaine de la fête du Travail entre ces deux équipes, 31 se sont décidés lors des trois dernières minutes de jeu.
  • Le quart-arrière Zach Collaros montre une fiche de 5-0 lors de la fin de semaine de la fête du Travail : 3-0 avec Hamilton, 1-0 avec la Saskatchewan et 1-0 avec Winnipeg. Au cours de ces parties, il a lancé 11 passes de touché, contre trois interceptions. Il a atteint le plateau des 300 verges par la passe à deux reprises, incluant une performance de 400 verges par la passe en 2015.
  • Les Roughriders et les Blue Bombers se sont affrontés une semaine après leur affrontement de la fin de semaine de la fête du Travail (le « Banjo Bowl ») au cours des 17 dernières saisons. La Saskatchewan a balayé les honneurs de la série sept fois (2008, 2009, 2011, 2012, 2014 et 2018), les honneurs ont été partagés sept fois, et Winnipeg a balayé les honneurs de la série trois fois (2004, 2016 et 2021).

LUMIÈRE SUR UN MATCH CLASSIQUE DE LA FIN DE SEMAINE DE LA FÊTE DU TRAVAIL
​TORONTO c. HAMILTON

  • Ce sera de la 51e édition de cet affrontement classique de la fin de semaine de la fête du Travail. Il s’agira aussi du quatrième et dernier match entre les deux équipes au cours des 30 derniers jours.
  • Comme Toronto a gagné deux des trois premiers duels entre les deux clubs cette saison, Hamilton a besoin d’une victoire par 25 points ou plus pour obtenir le bris d’égalité au classement.
  • Les Tiger-Cats montrent une fiche de 36-13-1 lors de leur série de matchs face aux Argonauts lors de la fin de semaine de la fête du Travail.
  • Hamilton a gagné neuf de ses 10 derniers matchs de la fin de semaine de la fête du Travail contre Toronto. La dernière victoire des Argonauts remonte au 3 septembre 2012.
  • Les Tiger-Cats n’ont pas encore perdu un match de la fin de semaine de la fête du Travail au Terrain Tim Hortons, et leurs sept gains de suite aux dépens des Torontois est la plus longue séquence de victoires entre les deux formations lors de cette série (elles ne se sont pas affrontées en 2013).
  • Depuis 2002, 10 affrontements classiques de la fin de semaine de la fête du Travail entre Toronto et Hamilton se sont décidés lors des trois dernières minutes de jeu.
  • Quelque 17 des 19 derniers matchs de la fin de semaine de la fête du Travail entre ces deux équipes (depuis 2002), celle qui a marqué le plus de points au quatrième quart a éventuellement gagné le match. Les deux exceptions remontent à 2017 (les Argonauts ont remporté le quatrième quart 8-7, mais les Tiger-Cats ont signé une victoire de 24-22) et à 2021 (Toronto a gagné le quatrième quart 15-7, mais a perdu 32-19).
  • Des 50 matchs de la fin de semaine de la fête du Travail entre les Argonauts et les Tiger-Cats, 26 se sont décidés lors des trois dernières minutes de jeu.
  • Les quarts-arrière Dane Evans (Hamilton) et McLeod Bethel-Thompson (Toronto) effectueront tous les deux leur troisième départ lors de la fin de semaine de la fête du Travail. Evans affiche un dossier de 2-0, tandis que Bethel-Thompson montre une fiche de 0-2.
  • Evans a amassé 690 verges et a inscrit cinq touchés (quatre par la passe, un par la course) lors de ses deux départs lors de la fin de semaine de la fête du Travail. Les 442 verges par la passe qu’il a cumulées lors de la fin de semaine de la fête du Travail en 2019 représentent un sommet en carrière.

LUMIÈRE SUR UN MATCH CLASSIQUE DE LA FIN DE SEMAINE DE LA FÊTE DU TRAVAILEDMONTON c. CALGARY

  • Il s’agira du 61e affrontement entre ces deux rivaux provinciaux lors de la fin de semaine de la fête du Travail. Calgary accueillera la classique pour la 57e fois.
  • Edmonton affiche un dossier de 30-29-1 face à Calgary lors de la fin de semaine de la fête du Travail.
  • Avec une victoire de 32-20 l’an dernier, les Elks ont mis fin à la série de huit victoires des Stampeders lors de la fin de semaine de la fête du Travail – la plus longue séquence du genre entre les deux équipes.
  • Le quart-arrière de Calgary Jake Maier devrait entamer un deuxième affrontement classique de la fin de semaine de la fête du Travail de suite, alors que son vis-à-vis à Edmonton, Taylor Cornelius, amorcera son premier match de la fin de semaine de la fête du Travail.
  • L’an dernier, Maier a amassé 328 verges par la passe, a complété 63 % de ses passes et a lancé une passe de touché dans un revers.
  • Dave Dickenson des Stampeders affiche un dossier de 4-1 lors de la fin de semaine de la fête du Travail, tandis que Chris Jones des Elks montre une fiche de 2-3 lors de la fin de semaine de la fête du Travail comme entraîneurs-chefs.
  • Depuis 1989, Calgary et Edmonton ont l’habitude de s’affronter lors d’une série aller-retour débutant au cours de la fin de semaine de la fête du Travail. Les Stampeders ont balayé neuf des 14 dernières séries entre les deux clubs. Le dernier balayage des Elks remonte à 2004. En 2021, les deux équipes ont partagé les honneurs de la série.

EN RAFALE

  • Lors de la victoire de Winnipeg 31-29 la semaine dernière contre Calgary :
    • Le match s’est décidé lors des trois dernières minutes de jeu.
    • Il y a eu quatre changements d’avance.
    • Il y a eu sept séries pour des touchés en seulement 19 possessions; il n’y a eu que deux séries de deux jeux suivis d’un dégagement – deux sommets dans la LCF cette année.
    • Chaque équipe a amassé plus de 400 verges lors d’un match qui a duré seulement 2 h 37.
    • Winnipeg a converti 16 de ses 20 deuxièmes essais (80 %), un record de la LCF.
  • Le quart-arrière Vernon Adams Jr. a été échangé à la Colombie-Britannique mercredi. Voici ses statistiques en carrière dans la LCF :
    • Sept saisons
    • 29 départs (17-12)
    • Cinq matchs en 2022, dont deux départs
    • 43 passes de touché, 26 interceptions et 19 touchés par la course
    • 6988 verges par la passe et 978 verges par la course
  • Lors de ses neuf premiers matchs, Ottawa a, en moyenne, amorcé ses séries offensives à sa ligne de 37 verges. Avec le receveur et spécialiste des retours de botté DeVonte Dedmon au sein de sa formation contre Edmonton la semaine passée, le ROUGE et NOIR a, en moyenne, entamé ses séries offensives à sa ligne de 42 verges (75 verges nettes de possession).
  • À la suite de ses 83 verges sur des réceptions la semaine dernière, le receveur de la Colombie-Britannique Dominique Rhymes vient maintenant au premier rang de la LCF à ce chapitre avec 893.
  • Le demi inséré Nic Demski des Blue Bombers a connu le troisième match d’au moins 100 verges sur des réceptions de sa carrière la semaine dernière, grâce à une performance de 117 verges contre les Stampeders.
Olivier Poulin Directeur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Guillaume Tremblay-St-Gelais Gestionnaire, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
A propos de la Ligue canadienne de football

Reposant sur plus de 110 ans d’histoires et de traditions, la Ligue canadienne de football est composée de neuf équipes et de millions de partisans, et s’engage à servir sa communauté et à présenter du football de haut niveau. Pour demeurer à l’affût des nouvelles, des analyses et de tout ce qui entoure la LCF, visitez LCF.ca.

la Ligue canadienne de football
50, rue Wellington Est, 3e étage
Toronto ON M5E 1C8
Canada