Cette semaine dans la LCF – Semaine 10

Cette semaine dans la LCF – Semaine 10

Mercredi 24 août 2016 — La dixième semaine d’activités dans la Ligue canadienne de football débutera jeudi avec un duel entre deux quarts qui espèrent aider leur équipe à rebondir.

Trevor Harris, qui reviendra au jeu à la suite de blessures subies le 22 juillet dernier, obtiendra le départ du côté du ROUGE et NOIR d’Ottawa, alors que Jonathon Jennings essaiera de ramener les Lions de la Colombie-Britannique sur le droit chemin, après que ces derniers aient encaissé un cuisant revers face à Calgary.

Il y aura deux matchs au calendrier régulier vendredi, alors que les Blue Bombers de Winnipeg – victorieux à leurs trois derniers matchs – se mesureront aux Alouettes à Montréal, et que les Roughriders de la Saskatchewan seront de passage à Edmonton pour affronter les Eskimos.

Enfin, dimanche soir, les Tiger-Cats de Hamilton, qui ont récemment remporté leur premier match à domicile cette saison, fouleront la surface du McMahon Stadium de Calgary pour affronter les Stampeders, qui forment jusqu’ici la meilleure équipe de la LCF.

REVENONS SUR LA DERNIÈRE SEMAINE

  • En moyenne, 59,3 points ont été marqués, par match, lors de la semaine 9, soit le total le plus élevé depuis la semaine 2 de la saison 2015 (60,8 points).
  • Les matchs ont presque tous été à sens unique : l’écart moyen entre les gagnants et les perdants a été de 30,3 points.
  • La victoire de Hamilton par 46 points aux dépens de la Saskatchewan a été la victoire la plus importante depuis le 2 septembre 2012, alors que les Roughriders avaient battu les Blue Bombers 52-0.
  • Les clubs évoluant sur la route ont entamé la semaine 9 avec trois victoires d’affilée, alors que Montréal, Calgary et Edmonton ont tous signé des gains par 23 points ou plus – une première depuis les 15 et 16 août 1996 (TORONTO 42 – OTTAWA 19, WINNIPEG 38 – C.-B. 13, CALGARY 47 – HAMILTON 10).
  • Les équipes continuent de connaître du succès sur la route après 36 matchs, elles qui montrent une fiche de 22-13-1 et un pourcentage de victoires de 62,5 % - le plus haut pourcentage de victoire de la part des visiteurs de l’histoire de la LCF.
  • Huit des neuf clubs de la LCF possèdent un dossier égal ou supérieur à .500 sur la route, alors que Calgary est la seule équipe à plus de .500 à domicile.

DES CLUBS EXCLUSIFS

  • Mike Reilly a gagné 362 verges par la passe contre Toronto. S’il garde le rythme, il pourrait amasser 6397 verges par la passe cette saison, ce qui constituerait le deuxième plus haut total de l’histoire de la LCF, derrière Doug Flutie (6619 verges en 1991).
  • Reilly essaiera à tout le moins d’atteindre le plateau des 6000 verges par la passe, un exploit qui n’a été accompli qu’à cinq occasions.
  • Le dernier joueur à avoir franchi ce cap est Anthony Calvillo en 2004 (6041 verges).
  • Les trois seuls autres quarts à y être parvenus sont Doug Flutie (6619 verges en 1991), Kent Austin (6225 verges en 1992), à nouveau Doug Flutie (6092 verges en 1993) et David Archer (6023 verges en 1993).
  • Le duo composé d’Adarius Bowman et de Derel Walker à Edmonton a connu un léger ralentissement dans sa quête d’atteindre un club encore plus exclusif : celui des 2000 verges sur des réceptions.
  • Bowman a capté trois passes pour 86 verges, ce qui lui permettrait – s’il maintient le rythme – de terminer l’année avec des gains sur des réceptions de 1969 verges.
  • Walker a capté trois passes pour 37 verges, ce qui lui permettrait – s’il maintient le rythme – de terminer l’année avec des gains sur des réceptions de 1883 verges.
  • Néanmoins, les deux receveurs continuent d’amasser en moyenne plus de 100 verges par match, et ils comptent tous les deux cinq matchs de plus de 100 verges sur des réceptions cette saison.

L’ÉCHAUFFEMENT EST TERMINÉ

  • Les botteurs de la LCF ont réussi 86,5 % de leurs placements au cours des trois dernières semaines, comparativement à 74,4 % lors des cinq premières semaines de la saison.
  • Grâce à une performance parfaite de trois placements en autant de tentatives contre la Colombie-Britannique, Rene Paredes de Calgary a réussi ses 23 dernières tentatives de placement, ce qui lui permet de rejoindre Paul McCallum et Dean Dorsey au huitième rang de l’histoire de la LCF à ce chapitre.
  • Sean Whyte d’Edmonton mène le circuit avec un pourcentage de placements réussis de 91,7 % (22 en 24). Whyte a réussi ses neuf dernières tentatives de placement.
  • Les deux placements ratés de Sean Whyte ont été tentés d’une distance de 50 verges. Il est donc parfait (22 en 22) lors de tentatives de moins de 50 verges.
  • Justin Medlock a réussi le placement le plus long cette saison, une frappe de 58 verges – le cinquième plus long de l’histoire de la LCF.

DEUXIÈME ESSAI

  • Les équipes gagnantes ont converti 61 % de leurs deuxièmes essais, alors que les clubs perdants n’ont converti que 39 % de leurs deuxièmes essais lors de la semaine 9.
  • Cette saison, jusqu’à présent, les équipes gagnantes ont converti 53 % de leurs deuxièmes essais, comparativement à 44 % pour les clubs perdants.
  • Le receveur des Alouettes de Montréal Nik Lewis a capté cinq passes en situation de deuxième essai pour donner un premier essai à son équipe la semaine passée contre le ROUGE et NOIR d’Ottawa, ce qui porte son total cette saison à 18.
  • Marquay McDaniel des Stampeders de Calgary mène la LCF à ce chapitre avec 22 attrapés. Il est suivi par Adarius Bowman (20), Andy Fantuz (19) et Ernest Jackson et Nik Lewis (18).

UN SPORT POUR LES JEUNES HOMMES

  • Quelque 21 % des joueurs ayant fait partie de la formation partante de leur équipe lors de la semaine 9 en sont à leur première saison dans la LCF.
  • Quelque 41 % en étaient à leur première ou deuxième campagne.
  • Presque le tiers de la formation des Roughriders (incluant les joueurs blessés) – 21 sur 66 joueurs – était composée de joueurs de première année en marge du match de la semaine dernière contre Hamilton.
  • Les Lions de la Colombie-Britannique, qui occupent le deuxième rang de la division Ouest et de la LCF, ne comptaient que sur sept joueurs en étant à leur première année dans la LCF contre Calgary.
  • L’âge moyen du joueur de la LCF en ce moment est de 27,4 ans.
  • Les Alouettes forment l’équipe qui compte sur les joueurs les plus vieux, avec des joueurs âgés en moyenne de 28,1 ans. La Saskatchewan et Ottawa sont les équipes dont les joueurs sont les plus jeunes (27 ans en moyenne).

MISE À JOUR : CONTESTATIONS PAR LES ENTRAÎNEURS

  • Après neuf semaines, on dénombre en moyenne 2,5 contestations par match dans la LCF. La saison dernière, on en comptait en moyenne 1,26 par rencontre.
  • L’entraîneur-chef des Eskimos d’Edmonton, Jason Maas, est celui qui a contesté le plus de décisions cette saison, et il est celui qui a le plus souvent eu raison : il a eu gain de cause six fois en 14 occasions.
  • L’entraîneur-chef des Stampeders de Calgary, Dave Dickenson, est celui qui est le moins susceptible de contester une décision : il a lancé son mouchoir à sept reprises, et on ne lui a jamais donné raison.
  • Quelque 82 % des contestations sont relatives à des pénalités (les autres sont en lien avec la possession du ballon).

EN RAFALE

  • Quelqu’un a-t-il parlé de parité? Sept des neuf équipes de la Ligue comptent trois gains cette saison, et cinq clubs sont à égalité avec quatre victoires en huit matchs.
  • Jason Arakgi a mis peu de temps pour devenir le meneur de l’histoire de la LCF au chapitre des plaqués sur les unités spéciales : son plaqué lors du botté d’envoi du match des Lions la semaine dernière était son 185e plaqué sur les unités spéciales en carrière.
  • Pour la première fois depuis 2010, les Stampeders de Calgary sont invaincus en sept matchs. Ils n’ont pas été invaincus pendant huit parties de suite depuis le 25 août 1995.
  • Quand Winnipeg sera à Montréal lors de la semaine 10, les Blue Bombers seront à la recherche d’une première séquence de quatre victoires consécutives sur la route depuis 2003.
  • Les équipes qui mènent après trois quarts montrent une fiche de 26-7 (.788). L’an dernier, les clubs qui menaient après trois quarts avaient un pourcentage de victoires de .709.
  • Il n’y a eu que 15 quarts partants différents jusqu’à présent cette saison, comparativement à 28 au cours de toute la saison 2015. Ce total comprend 11 joueurs qui ont effectué leurs débuts dans la LCF la saison dernière.
  • Des 15 quarts mentionnés ci-dessus, seulement deux en étaient à leur premier départ dans la LCF : Logan Kilgore et Mitchell Gale ont tous les deux remporté leur premier match.
  • Depuis qu’il a effectué un retour au jeu, Zach Collaros a amassé 712 verges et sept touchés par la passe en deux matchs.
  • En carrière, Collaros détient une cote d’efficacité du quart-arrière de 127,8, et il a mené les Tiger-Cats à un touché lors de 31 % des séries offensives qu’il a orchestrées. Trevor Harris du ROUGE et NOIR occupe le deuxième rang avec un pourcentage de touché de 23 %.
  • Bo Levi Mitchell affiche un dossier de 34-7-1 comme partant dans la LCF. Il possède ainsi le meilleur pourcentage de victoires de l’histoire du circuit (.821).
  • John Chick et Rob Maver disputeront tous les deux leur 100e match dans la LCF lors de la semaine 10.