Cette semaine dans la LCF – Semaine 10

Cette semaine dans la LCF – Semaine 10

Mercredi 15 août 2018 — TORONTO – La semaine 10 débutera vendredi au Investors Group Field (20 h 30 HE – RDS), lorsque le ROUGE et NOIR d’Ottawa (5-3) rendra visite aux Blue Bombers de Winnipeg (5-3). Les Bombers ont gagné leurs trois dernières parties, et ils affichent un dossier de 3-1 à domicile cette saison. Le ROUGE et NOIR, de son côté, tentera d’accentuer son avance au sommet de la division Est. Le quart-arrière d’Ottawa, Trevor Harris, compte plus de 800 verges par la passe lors de ces deux derniers matchs.

Deux matchs sont prévus samedi. D’abord, les Lions de la Colombie-Britannique (3-4) croiseront le fer avec les Argonauts de Toronto (2-5) au BMO Field à compter de 16 h HE (RDS2). Les Argos ont profité d’un congé lors de la semaine 9, eux qui avaient effacé un déficit de 24 points contre le ROUGE et NOIR pour l’emporter la semaine précédente. Le quart-arrière McLeod Bethel-Thompson obtiendra un deuxième départ; à son premier, il a lancé quatre passes de touché, soit le deuxième meilleur total de l’histoire de la LCF pour un quart-arrière effectuant son premier départ au sein du circuit. Les Lions ont quant à eux surmonté un déficit de 11 points pour l’emporter la semaine dernière face aux Eskimos.

Puis, à 21 h HE (RDS), les Alouettes de Montréal (1-7) fouleront la surface du Terrain Brick du stade du Commonwealth pour affronter les Eskimos d’Edmonton (5-3). Les Montréalais ont encaissé un revers serré la semaine dernière à Ottawa, et ils seront en quête d’une deuxième victoire sur la route cette saison face à un rival de la division Ouest. Les Eskimos, qui comptent sur l’attaque la plus productive du circuit (412 verges en moyenne par match), voudront rebondir à la suite de leur défaite face aux Lions la semaine passée.

Le dernier match de la semaine 10 opposera les Stampeders de Calgary (7-0) aux Roughriders de la Saskatchewan (3-4), dimanche, à compter de 19 h HE (TSN). Les deux clubs se sont affrontés lors de la semaine 7; Calgary avait pris une avance de 24-0 et n’avait jamais été embêté par la suite. Les Stamps tenteront de porter leur fiche à 8-0 pour la première fois depuis 1993 – ils avaient alors amorcé la campagne avec un dossier de 10-0. Les Roughriders ont profité d’un congé la semaine passée, et ils affichent un dossier de 2-1 lors de leurs trois derniers matchs suivant une semaine de congé. Leur unique revers a été encaissé aux mains de Calgary lors de la semaine 5 l’an dernier.

**ESPN2 diffusera le match entre Montréal et Edmonton, et le duel entre Calgary et la Saskatchewan sera un match à micros ouverts.***

DES OFFICIELS DE LA LCF AU SUD DE LA FRONTIÈRE

  • Dans le cadre du programme de développement conjoint des officiels de la LCF et de la NFL, trois officiels de la LCF prendront part à des matchs préparatoires de la NFL lors de la deuxième semaine du calendrier préparatoire. Chaque officiel occupera le rôle de juge de champ arrière :
    • Le jeudi 16 août au Lambeau Field, Ritchie Miller de Winnipeg, au Manitoba, prendra part au match opposant Pittsburgh à Green Bay. L’expérience de Miller dans la LCF : 10 ans, 158 parties et quatre matchs de la Coupe Grey.
    • Le samedi 18 août au AT&T Stadium, Rob Skaggs de Mission, en Colombie-Britannique, prendra part au match entre Cincinnati et Dallas. L’expérience de Skaggs dans la LCF : 15 ans et 168 matchs.
    • Le lundi 20 août au Lucas Oil Stadium, Tom Vallesi de Hamilton, en Ontario, prendra part au match entre Baltimore et Indianapolis. L’expérience de Vallesi dans la LCF : 16 ans, 243 parties et deux matchs de la Coupe Grey.

868 VERGES PAR LA PASSE EN DEUX MATCHS

  • Le quart-arrière du ROUGE et NOIR Trevor Harris a amassé un total de 868 verges par la passe lors de ses deux derniers matchs (381 contre Toronto, et 487 contre Montréal).
  • Les 54 passes tentées par Harris la semaine dernière contre Montréal représentent un sommet pour une équipe d’Ottawa.
  • Au quatrième quart seulement, Harris a complété 12 de ses 15 passes pour 128 verges, orchestrant une série de jeux permettant à son club de marquer les points nécessaires pour l’emporter pour une 11e fois en carrière.
  • Au cours des 20 dernières années (depuis 1998), on compte seulement huit performances de 868 verges ou plus en deux parties :
    • Danny McManus | 1004 verges | 18 et 25 juin 2004 | 476, 525
    • Dave Dickenson | 923 verges | 13 et 20 sept. 2003 | 496, 427
    • Darian Durant | 918 verges | 17 et 25 sept. 2010 | 500, 418
    • Damon Allen | 898 verges | 16 et 22 oct. 2005 | 484, 414
    • Anthony Calvillo | 895 verges | 21 et 27 sept. 2003 | 428, 467
    • Kerwin Bell | 895 verges | 19 et 26 sept. 1998 | 394, 501
    • Danny McManus | 882 verges | 21 et 28 juill. 2000 | 479, 403
    • Trevor Harris | 868 verges | 2 et 11 août 2018 | 381, 487
  • Record de la LCF :
    • Kent Austin | 1053 verges | 23 et 31 oct. 1993 | 546, 507
  • À noter :
    • Matt Dunigan | 1047 verges | 8 et 14 juillet 1994 | 334, 713 **Dunigan a connu un match de 322 verges par la passe la semaine suivante**

50 TOUCHÉS PAR UN QUART-ARRIÈRE

  • Le quart-arrière des Eskimos – et joueur par excellence de la saison 2017 – Mike Reilly pointe au premier rang de la LCF avec 16 passes de touchés et mène le circuit avec sept touchés au sol, pour un total de 23 majeurs.
  • Reilly est en voie de marquer 52 touchés cette saison. S’il y parvient, Doug Flutie et lui seront les deux seuls quarts-arrières de l’histoire de la LCF à inscrire 50 touchés ou plus au cours d’une même saison. Flutie a marqué plus de 50 touchés lors de la même saison à quatre occasions :
    • 56 touchés | 1994 | 48 par la passe, 8 au sol
    • 55 touchés | 1993 | 44 par la passe, 11 au sol
    • 52 touchés | 1991 | 38 par la passe, 14 au sol
    • 52 touchés | 1997 | 47 par la passe, 5 au sol
  • Parmi les autres quarts-arrières qui sont passés près de la marque des 50 touchés, on retrouve :
    • Matt Dunigan | 47 touchés | 1993 | 36 par la passe, 11 au sol
    • Khari Jones | 47 touchés | 2002 | 46 par la passe, 1 au sol
    • Kent Austin | 46 touchés | 1992 | 35 par la passe, 11 au sol
    • Anthony Calvillo | 45 touchés | 2008 | 43 par la passe, 2 au sol
    • Henry Burris | 43 touchés | 2012 | 43 par la passe, 0 au sol
    • Henry Burris | 42 touchés | 2008 | 39 par la passe, 3 au sol
  • L’an dernier, Reilly a marqué 42 touchés au total (30 par la passe, 12 au sol)

LA DÉFENSE DES STAMPEDERS

  • Les Stampeders (7-0) possèdent un impressionnant différentiel de points de plus-120. Ils occupent le deuxième rang de la Ligue au chapitre des points marqués (29,4 points en moyenne par match), et ils mènent le circuit en ce qui a trait aux points accordés (12,3 points en moyenne par match).
  • Les Blue Bombers forment la deuxième meilleure équipe pour les points accordés; ils accusent un retard de neuf points sur Calgary (21,3 points en moyenne par match).
  • En défense, les Stamps viennent au premier rang dans les catégories statistiques suivantes – la deuxième meilleure équipe a été ajoutée à des fins de comparaison :
    • Verges nettes accordées | Calgary : 255,2 vgs | Saskatchewan : 309,3 vgs
    • Touchés par la passe accordés | Calgary : 5 | Winnipeg : 5
    • Verges par jeu accordées | Calgary : 4,9 vgs | Winnipeg : 5,7 vgs
    • Premiers essais accordés | Calgary : 107 | Saskatchewan : 125
    • Verges accordées en premier essai | Calgary 4,8 vgs | Winnipeg : 5,9 vgs
    • Verges au sol accordées | Calgary : 72,3 vgs | Saskatchewan : 76,6 vgs
    • Touchés au sol accordés | Calgary : 3 | Saskatchewan : 5
    • Verges par la passe accordées | Calgary : 199,7 vgs | Hamilton : 201,9 vgs
    • Verges accordées par passe en moyenne | Calgary : 6,1 vgs | Hamilton : 7,1 vgs
    • Passes d’au moins 30 verges accordées | Calgary : 5 | Winnipeg : 9
    • Ratio de passes complétées de l’adversaire | Calgary : 68,8 % | Winnipeg : 77,5 %
  • D’autres statistiques impressionnantes de la part des Stamps :
    • Ratio de revirements de plus-17 (1er rang de la LCF)
    • Temps de possession moyen de 32 m 43 s par match (1er rang de la LCF)
    • Neuf sacs concédés (à égalité au 1er rang de la LCF)
    • Huit revirements commis (le plus petit total de la LCF)
    • 50 pénalités (le deuxième plus bas total de la LCF)
    • 29 séries de deux jeux suivis d’un botté (à égalité au 1er rang de la LCF)
  • La dernière fois que les Stamps ont montré une fiche de 8-0 remonte à 1993; ils avaient amorcé la campagne avec un dossier de 10-0. Ils avaient terminé l’année avec une fiche de 15-3 et s’étaient inclinés en finale de l’Ouest.
  • Les Stamps sont en voie de connaître une saison de plus-44 au chapitre des revirements, ce qui constituerait un record de la LCF (Edmonton, 1981, plus-41). Le record pour un club de Calgary est de plus-27, établi en 1996.
  • La fiche du quart-arrière Bo Levi Mitchell est maintenant de 63-10-2 en 75 départs. Il ne lui manque qu’un gain pour rejoindre Sam Etcheverry (64-57-1) dans le top-20 de l’histoire de la Ligue avec 64 victoires, et que deux pour rejoindre Kent Austin (65-59-1) avec 65 victoires. Mitchell a obtenu cette fiche en étant le quart-arrière numéro un de Calgary au cours des cinq dernières années.

EN RAFALE

  • Quelque huit des neuf derniers matchs se sont décidés au cours des trois dernières minutes de jeu (67 % des 15 derniers matchs se sont décidés lors des trois dernières minutes de jeu).
  • En moyenne, on compte 4,29 revirements par match, une augmentation de 20 % par rapport à l’an passé.
  • Les équipes réussissent 94,8 % de leurs convertis d’un point cette saison, une augmentation de 4,9 % par rapport à l’an passé (89,9 %).
  • Les Lions n’ont pas gagné sur la route cette saison (0-4) et affronteront les Argonauts au BMO Field samedi. Cependant, depuis que les Torontois ont emménagé dans son nouveau domicile, la Colombie-Britannique affiche un dossier de 2-0 contre Toronto. Les Lions ont gagné leurs quatre derniers matchs à Toronto – leur dernier revers remonte à 2013.
  • Les Eskimos ont réussi le plus de touchés sur des réceptions de 20 verges ou plus que n’importe quel autre club de la LCF cette saison (10). Cependant, ils ont été victimes du plus grand nombre d’interceptions de passe de 20 verges ou plus cette année (six).
  • Deux équipes lancent des passes de moins de 10 verges en moyenne cette saison; la Saskatchewan (8,9 verges) et Toronto (9,6 verges). Hamilton mène la Ligue avec des passes de 13,2 verges en moyenne.
  • On compte en moyenne un touché toutes les six séries en attaque. En revanche, lorsqu’un club est victime d’un sac au cours de sa série, ce ratio chute à un touché toutes les 31 séries en attaque.
  • Trois équipes n’ont toujours pas réussi un converti de deux points cette saison; Hamilton (0/2), la Saskatchewan (0/2) et Winnipeg (0/1). Toronto (4/9) et Ottawa (6/9) mènent la LCF avec neuf tentatives de converti de deux points.
  • Meneurs du circuit pour les verges combinées : Chris Rainey (C.-B. – 1229 verges), Diontae Spencer (OTT – 1122 verges) et Christion Jones (SSK – 1060 verges).
  • Il ne manque qu’un sac à Charleston Hughes des Roughriders pour atteindre le plateau des 10 sacs cette saison. Il s’agirait de sa sixième saison d’au moins 10 sacs en carrière. Il possède présentement une avance de quatre sacs sur Jackson Jeffcoat, Odell Willis et Kwaku Boateng au sommet de la Ligue.
  • Trois des quatre meilleurs plaqueurs de la LCF sont des joueurs nationaux : Chris Ackie (48), Henoc Muamba (46) et Alex Singleton (45). Ils pourchassent chacun Adam Bighill, qui compte 49 plaqués défensifs cette saison.
  • Brad Sinopoli du ROUGE et NOIR a capté 60 passes lors de ses huit premiers matchs en 2018, devenant ainsi l’un des trois joueurs de l’histoire de la LCF a capté au moins 60 passes après huit parties. Derrell Mitchell détient le record de la Ligue avec 64 attrapés lors de ses sept premiers matchs en 1998. Allen Pitts avait capté 62 passes après ses huit premiers matchs en 1991. Six autres joueurs ont atteint le plateau des 60 réceptions après leurs neuf premiers matchs.
  • Le botteur Lewis Ward détient maintenant le record de la LCF pour le plus de placements réussis consécutifs par un joueur de première année. Il en compte 22 de suite.
  • Weston Dressler n’a besoin que d’un attrapé pour rejoindre Darren Flutie au septième rang de l’histoire du circuit pour le nombre de parties avec au moins un attrapé. Dressler a présentement attrapé au moins une passe dans 121 matchs de suite.
  • Les Stampeders ont eu une avance d’au moins 14 points lors de leurs sept matchs cette saison, ce qui égale un record établi par les Blue Bombers de 1982 et par les Lions de 2011. Ils pourraient ainsi battre cette marque, dimanche, en Saskatchewan.
  • Andrew Harris des Blue Bombers a besoin, au sol :
    • De 12 verges pour devenir le 14e joueur de l’histoire de la LCF à franchir le plateau des 7000 verges en carrière.
    • De sept verges pour dépasser Earl Lunsford (6994) au 14e rang de l’histoire de la LCF.
    • De 20 verges pour dépasser Dick Shatto (7007) au 13e rang de l’histoire de la LCF.
    • De 73 verges pour dépasser Jim Evenson (7060) au 12e rang de l’histoire de la LCF.
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques at Ligue canadienne de football