Cette semaine dans la LCF – Semaine 13

Cette semaine dans la LCF – Semaine 13

Jeudi 6 septembre 2018 — TORONTO – La semaine 13 débutera vendredi, à Vancouver, où le ROUGE et NOIR d’Ottawa visitera les Lions de la Colombie-Britannique à compter de 22 h HE (TSN). Ne comptant qu’une victoire de plus que les Tiger-Cats de Hamilton, le ROUGE et NOIR voudra profiter de la partie de vendredi pour accentuer son avance au sommet de la division Est. Les Lions, de leur côté, n’accusent que deux parties de retard sur les Blue Bombers de Winnipeg et sur le quatrième rang de la division Ouest. Le BC Place a souri aux Lions cette saison, puisqu’ils affichent un dossier de 3-1 à la maison. Par contre, depuis que le ROUGE et NOIR a effectué ses débuts dans la LCF, en 2014, celui-ci montre une fiche de 5-4 contre la Colombie-Britannique.

Pour la première fois de la saison, trois matchs sont au calendrier samedi. D’abord, les Tiger-Cats fouleront la surface du BMO Field de Toronto pour se mesurer aux Argonauts. Hamilton a remporté ses deux derniers matchs et tentera de balayer les honneurs de sa série aller-retour contre Toronto. Les Argos, quant à eux, ont enregistré leurs trois victoires en 2018 à domicile. Le botté d’envoi de cette rencontre est prévu pour 13 h HE (TSN).

Le deuxième match, dont le coup d’envoi est prévu pour 16 h HE (TSN), mettra aux prises les Roughriders de la Saskatchewan et les Blue Bombers au Investors Group Field Winnipeg. Les Bombers ont remporté le match disputé face aux Riders à la suite de leur affrontement de la fin de semaine de la fête du Travail L’Équipeur (surnommé le « Banjo Bowl ») au cours des trois dernières années. La Saskatchewan tentera de balayer les honneurs de cette série aller-retour contre Winnipeg pour la première fois depuis 2014.

Enfin, le dernier duel de la semaine 13 aura lieu à Edmonton, à compter de 19 h HE (RDS), où sera disputé le second chapitre de la bataille de l’Alberta en 2018. Les Stampeders de Calgary ont remporté le premier match de cette série aller-retour grâce à un placement in extremis, lundi dernier, dans le cadre de la fin de semaine de la fête du Travail L’Équipeur, augmentant ainsi leur avance au sommet de l’Ouest. Les Eskimos d’Edmonton, par conséquent, occupent désormais le troisième rang de leur division, et ils essaieront, avec une victoire, de ravir le deuxième rang aux Roughriders – à condition que ceux-ci ne l’emportent pas à Winnipeg plus tôt dans la journée.

*Le match entre les Lions et le ROUGE et NOIR sera un match à micros ouverts.*

ROUGE ET NOIR D’OTTAWA c. LIONS DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE

Vendredi 7 septembre | 22 h HE

  • Les Lions ont une fiche de 4-10 depuis 2016 lors de matchs décidés par un écart de quatre points ou moins.
  • De 2013 à 2015, ils affichaient un dossier de 9-6 lors de matchs décidés par un écart de quatre points ou moins.
  • Les Lions seront privés du receveur Emmanuel Arceneaux pendant une longue période de temps pour la toute première fois. Arceneaux a pris part à 77 des 79 derniers matchs de la Colombie-Britannique; lors de ces 79 parties, il a marqué 39 % des touchés sur des réceptions des siens (45 sur 116), et il a capté 22 % de toutes les passes lancées par ses quarts-arrières.
  • Le ROUGE et NOIR affiche un dossier de 5-1 quand le quart-arrière Trevor Harris lance une passe de touché, et de 1-3 lorsqu’il n’en lance aucune. 
  • Le receveur Greg Ellingson tentera de porter à quatre sa série de matchs avec au moins 100 verges sur des réceptions. Gerald Alphin détient le record pour un club d’Ottawa avec cinq matchs d’au moins 100 verges sur des réceptions de suite en 1989.
  • L’ancien des Lions Richie Leone effectuera un retour au BC Place. Il a envoyé au moins un dégagement à moins 10 verges de la zone des buts de ses adversaires lors de ses cinq derniers matchs. 
  • Le botteur des Lions Ty Long affiche une moyenne de 50,6 verges par dégagement. Cette moyenne égale un record de la LCF, établi par Jon Ryan des Blue Bombers en 2005. De plus, Long n’a manqué aucun placement au BC Place cette saison (12/12).

MATCHS REVANCHES

TIGER-CATS DE HAMILTON c. ARGONAUTS DE TORONTO

Samedi 8 septembre | 13 h HE

  • C’est la 9e fois depuis 1992 que Hamilton et Toronto se disputent les honneurs d’une série aller-retour.
  • Toronto a balayé les honneurs de ces séries trois fois, Hamilton les a balayés une fois, et les deux équipes ont chacune remporté un match les quatre autres fois.
  • La dernière série aller-retour entre les deux clubs incluant un match de la fin de semaine de la fête du Travail L’Équipeur et un match revanche remonte à 2016.
  • Le quart-arrière Jeremiah Masoli a amélioré sa fiche à 2-0 lors de la fin de semaine de la fête du Travail L’Équipeur, grâce à une performance de 385 verges par la passe et de trois passes de touché lundi dernier. En 2018, Masoli compte huit matchs d’au moins 300 verges par la passe, dont quatre matchs d’au moins 350 verges par la passe.
  • Masoli a amorcé un match à Toronto et a remporté ce match (23 juin 2016).
  • Le demi défensif Aldon Darby a retourné un échappé sur 100 verges pour un touché la semaine dernière à Hamilton. C’était le septième retour d’échappé d’au moins 100 verges de l’histoire de la LCF. Darby a également marqué au moins un touché défensif lors de chacun de ses deux derniers matchs.
  • Hamilton affiche un dossier de 1-2 au BMO Field, l’équipe y ayant perdu ses deux derniers matchs.
  • Depuis 1907, il s’agira d’un 313e match entre des clubs de Toronto et de Hamilton. Hamilton montre une fiche de 167-137-9 contre Toronto.

ROUGHRIDERS DE LA SASKATCHEWAN c. BLUE BOMBERS DE WINNIPEG

Samedi 8 septembre | 16 h HE

  • Il s’agira du 15e « Banjo Bowl » entre la Saskatchewan et Winnipeg.
  • Winnipeg possède une fiche de 8-6 lors du « Banjo Bowl »; les Blue Bombers ont gagné quatre des cinq derniers matchs, dont les trois derniers.
  • Le quart-arrière Matt Nichols montre une fiche de 3-0 en carrière lors du « Banjo Bowl », maintenant une moyenne de 271 verges par la passe lors de ces trois matchs.
  • Un quart-arrière a amassé au moins 300 verges par la passe seulement une fois lors des six derniers « Banjo Bowls ». Drew Willy y était parvenu, pour Winnipeg, en 2014.
  • Le receveur Naaman Roosevelt des Roughriders a capté 10 passes pour 223 verges et deux touchés lors des deux derniers « Banjo Bowls ». Du côté des Bombers, Weston Dressler a capté 10 passes pour 192 verges lors des deux derniers « Banjo Bowls ».
  • Il s’agira du quatrième quart-arrière différent en quatre ans à amorcer ce match pour les Riders : Brett Smith (2015), Darian Durant (2016), Kevin Glenn (2017) et Zach Collaros (2018).
  • La Saskatchewan a remporté le premier match de cette série aller-retour, et le club tentera de balayer les honneurs de la série pour une septième fois. Winnipeg les a balayés deux fois, et les deux équipes ont chacune remporté un match les six autres fois.
  • Ce sera le sixième « Banjo Bowl » au Investors Group Field; les Bombers affichent un dossier de 4-1 lors du « Banjo Bowl » depuis l’ouverture de leur nouveau stade.

STAMPEDERS DE CALGARY c. ESKIMOS D’EDMONTON

Samedi 8 septembre | 19 h HE

  • C’est la 59e fois qu’Edmonton et Calgary se disputent une série aller-retour depuis 1949.
  • C’est aussi la 30e fois de suite qu’ils se disputent une série aller-retour à la suite de la fin de semaine de la fête du Travail.
  • Calgary a eu le dessus récemment lors de ces séries aller-retour contre Edmonton. Calgary a balayé les honneurs de huit des 11 dernières séries, dont cinq des six dernières.
  • Les quarts Bo Levi Mitchell et Mike Reilly s’affronteront pour la quatrième fois lors d’une partie disputée à la suite de la fin de semaine de la fête du Travail L’Équipeur. Mitchell possède une fiche de 3-1.
  • Lors des trois derniers duels joués à la suite de la fin de semaine de la fête du Travail L’Équipeur, Mitchell a amassé en moyenne 285 verges par la passe, alors que Reilly a cumulé en moyenne 422 verges par la passe.
  • Lors des deux derniers duels joués à la suite de la fin de semaine de la fête du Travail L’Équipeur, le receveur Derel Walker compte 257 verges en 15 attrapés. 
  • La semaine dernière, pour la première fois de la saison, mais pour une sixième fois en carrière, le secondeur des Stampeders Alex Singleton a réussi au moins 10 plaqués défensifs (11). Le demi défensif des Eskimos Nick Taylor en a quant à lui réussi au moins 10 (10) pour la première fois de sa carrière.
  • La semaine dernière, Mitchell a orchestré la 15e séquence permettant aux siens de l’emporter au quatrième quart de sa carrière. Mitchell est d’ailleurs parvenu à accomplir cet exploit lors de chacun des deux derniers matchs des Stampeders à Edmonton à la suite de la rencontre de la fin de semaine de la fête du Travail L’Équipeur.

EN RAFALE

  • Le receveur du ROUGE et NOIR Brad Sinopoli mène la LCF avec 68 réceptions. Il est en voie de connaître une campagne de 122 attrapés.
  • Chris Rainey des Lions mène la Ligue avec 1525 verges combinées. Il possède une avance de 122 verges sur Christion Jones des Roughriders (1403).
  • D’haquille Williams des Eskimos est devenu le premier receveur à franchir le cap des 1000 verges sur des réceptions cette saison. En plus de mener le circuit pour les verges sur des réceptions (1063), il mène aussi la Ligue au chapitre des cibles (101), du nombre de verges en moyenne par attrapé (18,6 verges) et du nombre de touchés sur des réceptions (huit – à égalité).
  • Quelque 61 % des matchs cette saison ont été décidés lors des trois dernières minutes de jeu.
  • Jeremiah Masoli mène la LCF avec huit matchs d’au moins 300 verges par la passe cette saison. Mike Reilly et Trevor Harris pointent au deuxième rang avec six matchs chacun.
  • Reilly est toujours en voie de marquer au moins 50 touchés cette saison. Il a lancé 23 passes de touché, et il a marqué huit majeurs au sol.
  • Il ne manque que 37 verges au demi offensif Andrew Harris pour atteindre le plateau des 1000 verges au sol pour une quatrième fois en carrière. S’il maintient son rythme actuel, Harris terminera l’année avec 1576 verges par la course, soit 464 verges de plus que son sommet personnel, établi en 2012 (1112). Sa moyenne de 6,2 verges par course représente aussi un sommet personnel.
  • Le botteur Lewis Ward continue de connaître une première saison exceptionnelle. Le jeune homme de Kingston, en Ontario, a réussi 96,8 % de ses placements cette saison (30 en 31). Sur des distances de 40 verges ou moins, il est parfait jusqu’à présent (21 en 21).
  • Collectivement, les botteurs, cette année, ont réussi 86,8 % de leurs placements, et 94 % de leurs convertis d’un point.
  • Cinq botteurs ont réussi au moins deux placements de 50 verges ou plus cette saison (Brett Lauther, Rene Paredes, Sean Whyte, Lirim Hajrullahu et Justin Medlock).
  • La dernière fois que les Alouettes ont gagné deux matchs de suite remonte à la fin de la saison 2016. Ils avaient alors gagné trois matchs de suite, du 22 octobre au 5 novembre.
  • L’ailier défensif Charleston Hughes mène la Ligue avec 13 sacs. Il a réussi un sac lors de chacun des matchs des Roughriders cette saison, à l’exception de leur deuxième match de l’année contre Ottawa. De plus, il compte trois matchs de plus d’un sac. S’il maintient la cadence, Hughes terminera la campagne avec 23 sacs, à égalité avec Gregg Stumon au cinquième rang de l’histoire de la LCF. Il a aussi réussi au moins un sac lors de ses huit derniers matchs, deux parties de moins que la meilleure séquence des 25 dernières années (Joe Montford en 1998 et Phillip Hunt en 2010 ont chacun réussi au moins un sac lors de 10 matchs de suite).
  • Trois des quatre joueurs ayant réussi le plus de plaqués défensifs cette saison sont nationaux : Henoc Muamba (68), Adam Bighill (66), Alex Singleton (66) et Chris Ackie (64).
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques at Ligue canadienne de football