Cette semaine dans la LCF – Semaine 14

Cette semaine dans la LCF – Semaine 14

Jeudi 13 septembre 2018 — TORONTO – La semaine 14 débutera à Montréal, vendredi, où les Alouettes accueilleront les Lions de la Colombie-Britannique. Wally Buono en sera à une dernière visite à Montréal en tant qu’entraîneur-chef, une ville où il a joué pendant 10 saisons (1972-1981). Les Lions chercheront à signer un deuxième gain de suite afin de ravir le quatrième rang de la division Ouest aux Blue Bombers de Winnipeg – en congé cette semaine. Reposés, les Alouettes tenteront quant à eux de mériter une troisième victoire d’affilée, un exploit qu’ils n’ont pas accompli depuis 2016. Le botté d’envoi de cette partie est prévu pour 19 h 30 HE (RDS).

Samedi, deux matchs sont au calendrier. Dans un premier temps, à Hamilton, les Stampeders de Calgary seront de passage au Terrain Tim Hortons dans le cadre de l’édition 2018 du match du Temple de la renommée du football canadien. Ils y affronteront les Tiger-Cats à compter de 16 h HE (RDS). La cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien – Scott Flory, le regretté Tommy Hugo, Hank Ilesic, Brent Johnson, Barron Miles, Frank Cosentino et Paul Brûlé – sera honorée à la mi-temps. Hamilton a remporté ses trois derniers matchs et, avec une victoire, pourrait s’emparer provisoirement du premier rang de la division Est. Après un revers crève-cœur aux mains des Eskimos d’Edmonton samedi dernier, les Stampeders tenteront de mettre la main sur leur dixième gain de l’année. S’ils y parviennent, il s’agira d’une onzième saison consécutive avec au moins 10 victoires pour eux. 

Dans un deuxième temps, le ROUGE et NOIR d’Ottawa sera à Regina pour croiser le fer avec les Roughriders. La Saskatchewan sera en quête d’une cinquième victoire de suite, ce qui serait une première depuis 2014. Ottawa, de son côté, voudra terminer son périple dans l’Ouest avec une fiche de 1-1, en vertu de sa défaite en Colombie-Britannique la semaine dernière. Ce match est prévu pour 21 h 30 HE (RDS).

***La partie opposant les Lions aux Alouettes sera un match à micros ouverts.***

DES COTES D’ÉCOUTE EN CROISSANCE

  • Les cotes d’écoute des matchs de la LCF sur TSN et sur RDS sont en croissance de 5 % comparativement au même moment l’an passé.
  • Dans la tranche d’âges des 18-49 ans, les cotes d’écoute sont en croissance de 17 % comparativement au même moment l’an passé.
  • Le match entre la Saskatchewan et Winnipeg samedi dernier a été regardé par 864 000 personnes au pays; ce faisant, il s’agit de l’émission sportive la plus regardée au Canada la semaine dernière.

UN FESTIVAL OFFENSIF LORS DE LA BATAILLE DE L’ALBERTA

  • La palpitante victoire de 48-42 d’Edmonton aux dépens de Calgary a produit des statistiques offensives que l’on n’avait pas vues dans la LCF depuis quelques années.
  • C’était la 29e fois au cours des 61 dernières saisons que deux équipes inscrivaient chacune 40 points ou plus. La dernière fois qu’un match n’ayant pas nécessité la tenue d’une prolongation a vu deux équipes marquer chacune plus de 40 points remonte au 16 octobre 2005 entre Montréal (46) et la Colombie-Britannique (44).
  • La dernière fois que deux équipes ont amassé, ensemble, plus de 1000 verges en attaque remonte au 18 août 2013 entre Toronto (519) et Edmonton (549).
  • Le dernier match au pointage le plus élevé s’étant décidé sans la tenue de la prolongation et par un écart d’un touché converti remonte au 17 octobre 1982 entre Calgary (55) et Hamilton (48).
  • Les 90 passes tentées au cours du match de samedi dernier placent cette partie tout juste à l’intérieur du top-80 de celles où l’on a compté le plus de passes (2 % des 4486 rencontres disputées dans l’histoire de la LCF).
  • Il s’agissait du match entre Edmonton et Calgary où il s’est marqué le plus de points.
  • Grâce aux 90 points inscrits lors de cette partie, la semaine 13 est celle où le plus de points ont été marqués, en moyenne, cette saison (62,5 points par match).
  • Quelque 12 touchés offensifs ont été marqués lors du match; un touché offensif de moins que le record de la LCF (13).

LA SIMULATION EST DE RETOUR

  • Cette semaine, le CFL.ca a publié une simulation qui calcule de nombreuses probabilités : probabilités de terminer un premier rang d’une division, probabilités d’accueillir un match éliminatoire, probabilités de participer au match de la Coupe Grey, probabilités de gagner la coupe Grey, etc.
  • La simulation prend en considération :
    • La fiche actuelle de chacune des équipes.
    • Les adversaires affrontés jusqu’à présent cette saison (incluant s’il s’agissait de matchs à domicile ou de matchs à l’étranger).
    • L’écart de points, dans la victoire comme dans la défaite, lors des matchs joués jusqu’à présent cette saison.
    • Les adversaires à affronter d’ici la fin de la saison (incluant s’il s’agit de matchs à domicile ou de matchs à l’étranger).
    • Les résultats les plus récents (une victoire récente aura plus de poids dans le calcul qu’une victoire méritée lors de la semaine 1, par exemple).

L’AFFRONTEMENT LE PLUS PROBABLE LORS DE LA 106E COUPE GREY

Affrontement

Probabilités

Calgary/Hamilton

47,21 %

Saskatchewan/Hamilton

17,18 %

Edmonton/Hamilton

12,94 %

Calgary/Ottawa

8,74 %

Saskatchewan/Ottawa

2,77 %

 

PROBABILITÉS DE PARTICIPER À LA 106E COUPE GREY

Équipes

Probabilités

Hamilton

77,54 %

Calgary

61,14 %

Saskatchewan

22,64 %

Edmonton

17,29 %

Ottawa

13,67 %

Colombie-Britannique

4,97 %

Winnipeg

2,32 %

Montreal

0,26 %

Toronto

0,17 %

 

PROBABILITÉS DE GAGNER LA 106E COUPE GREY

Équipes

Probabilités

Calgary

41,14 %

Hamilton

28,25 %

Saskatchewan

14,53 %

Edmonton

11,68 %

Ottawa

2,37 %

Colombie-Britannique

1,4 %

Winnipeg

0,52 %

Montreal

0,07 %

Toronto

0,04 %

Cliquez ici pour consulter plus de probabilités.

UNE BONNE DÉFENSE PEUT AUSSI ÊTRE UNE BONNE ATTAQUE

  • La Saskatchewan a établi un record d’équipe avec un huitième touché défensif cette saison; ils sont à trois touchés défensifs d’égaler le record de la LCF, établi par la Colombie-Britannique en 1987 (11).
  • Incluant deux retours de dégagement pour des touchés, les Roughriders comptent 10 touchés à la suite d’un retour cette année. Ce sont quatre touchés de moins que les 14 touchés offensifs qu’ils ont inscrits jusqu’à présent cette saison.
  • Quelque huit joueurs différents ont réussi ces 10 touchés à la suite d’un retour : Christion Jones, Willie Jefferson, Charleston Hughes, Kyran Moore, Nick Marshall, Tobi Antigha, Duron Carter et Samuel Eguavoen.
  • Lors de leurs quatre derniers matchs, l’unité défensive et les unités spéciales des Roughriders ont marqué cinq touchés, alors que l’unité offensive du club a marqué six majeurs.
  • La Saskatchewan connaît une séquence de quatre victoires pour la première fois depuis 2014; les Roughriders avaient alors gagné sept matchs d’affilée.
  • C’était la deuxième fois de l’histoire de la LCF la semaine dernière qu’une équipe retournait deux interceptions sur 95 verges ou plus lors du même match. Willie Jefferson en a retourné une sur 97 verges, alors que Samuel Eguavoen en a retourné une sur 103 verges.
  • Nick Marshall mène les Roughriders avec six touchés (deux retours d’interception et quatre touchés en situation de courts gains).
  • Le quart-arrière Brandon Bridge a orchestré pour la deuxième fois cette saison une série de jeux ayant mené aux points de la victoire au quatrième quart la semaine dernière.

RADAR DES 1000 VERGES

  • Brandon Banks et D’haquille Williams sont les deux seuls receveurs à avoir franchi le cap des 1000 verges sur des réceptions jusqu’à présent cette saison.
  • C’est la deuxième fois en autant de campagnes que Banks atteint le plateau des 1000 verges sur des réceptions, et ses 1033 verges constituent déjà un sommet personnel, avec sept matchs à jouer. Il est en voie d’amasser 1690 verges sur des réceptions cette année.
  • Depuis qu’il a commencé à être employé plus régulièrement en attaque (la fin de semaine de la fête du Travail en 2017), Banks compte 128 attrapés pour 1992 verges et 14 touchés en 21 matchs. Lors de 13 de ces parties, il a franchi le cap des 100 verges sur des réceptions.
  • Au cours de la même période, soit depuis que June Jones ait été nommé entraîneur-chef des Tiger-Cats, le quart-arrière Jeremiah Masoli a cumulé 6608 verges par la passe – le deuxième meilleur total, au cours de cette période, derrière Mike Reilly. Le club affiche un dossier de 12-9, à la suite d’un début de saison 2017 de 0-8.
  • Le receveur Brad Sinopoli d’Ottawa n’est qu’à 106 verges d’enregistrer sa quatrième saison de suite avec au moins 1000 verges sur des réceptions. Il a atteint ce plateau lors de chacune de ses saisons passées à Ottawa.
  • L’an dernier, 14 receveurs de la LCF ont franchi le cap des 1000 verges sur des réceptions. En 2016, ce nombre était de 15.
  • Le demi offensif Andrew Harris devra tenter d’atteindre le plateau des 1000 verges au sol la semaine prochaine, puisque les Blue Bombers sont en congé cette semaine. Il ne manque que 26 verges à Harris pour y parvenir.

EN RAFALE

  • Wally Buono en sera à une dernière visite à Montréal en tant qu’entraîneur-chef dans la LCF. Il a joué 10 saisons et 156 matchs avec les Alouettes, ne ratant aucune partie. Il a disputé 78 rencontres de calendrier régulier à Montréal.
  • Depuis qu’Antonio Pipkin est leur quart-arrière, les Alouettes sont passés d’une moyenne de 14 points par match à une moyenne de 23 points par match en attaque, une différence de neuf points. Montréal amassait en moyenne 251 verges en attaque par match avant les débuts de Pipkin; ce nombre est de 332 aujourd’hui, une différence de 79 verges.
  • Les Lions ont neutralisé le quart-arrière Trevor Harris la semaine dernière, lui qui n’a amassé que 216 verges par la passe. Harris avait cumulé au moins 300 verges par la passe lors de ses six derniers départs. Contre le ROUGE et NOIR, la Colombie-Britannique a marqué 16 points – un sommet cette saison – à la suite de quatre revirements d’Ottawa.
  • Le botteur du ROUGE et NOIR Lewis Ward a prolongé sa série de placements réussis à 29, la quatrième plus longue de l’histoire de la LCF. Il ne lui manque qu’un placement réussi de plus pour égaler la marque de Paul McCallum au troisième rang de l’histoire du circuit. Il lui en manque 11 pour battre le record de Rene Paredes (39).
  • Le pourcentage de placements réussis de Ward est de 97 %, soit 2 % de plus que le pourcentage record enregistré par Paredes en 2013 (95 %).
  • Le quart-arrière Bo Levi Mitchell a établi un sommet personnel en amassant 491 verges par la passe samedi dernier. De ses 491 verges, 246 verges et trois touchés ont été le résultat de 15 passes de 20 verges ou plus. Les trois passes de touché ont été de 77, de 41 et de 32 verges.
  • Mike Reilly a orchestré six touchés dans la victoire des Eskimos contre les Stampeders la semaine dernière (trois par la passe et trois par la course); il est en voie de connaître une saison de 55 touchés
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques at Ligue canadienne de football