Cette semaine dans la LCF – Semaine 16

Cette semaine dans la LCF – Semaine 16

Mercredi 4 octobre 2017 — TORONTO – La semaine 16 s’amorcera vendredi au Investors Group Field de Winnipeg, où les Tiger-Cats de Hamilton affronteront les Blue Bombers. Les Ticats tenteront de conserver leurs chances de participer aux éliminatoires, alors que les Bombers voudront se rapprocher des Stampeders de Calgary, qui occupent le premier rang de la division Ouest. Le début de ce match est prévu pour 20 h 30 HE.

Deux parties sont au calendrier samedi. D’abord, à compter de 16 h HE, les Roughriders de la Saskatchewan poursuivront leur périple dans l’Est du pays et se mesureront aux Argonauts de Toronto au BMO Field. Avec une victoire, les Torontois s’assureraient d’accueillir un match éliminatoire à domicile le mois prochain. Les Riders, de leur côté, sont au beau milieu d’une chaude lutte au sein de leur division, alors que seulement deux points séparent l’équipe occupant le cinquième et celle occupant le troisième rang de l’Ouest. 

Puis, les Lions de la Colombie-Britannique accueilleront le ROUGE et NOIR d’Ottawa au BC Place de Vancouver dès 19 h HE. Les Lions tenteront de mettre fin à une série de deux revers, alors que le ROUGE et NOIR voudra remporter les honneurs de la série de deux parties entre les deux clubs cette année (Ottawa a gagné le premier duel 31-24 lors de la semaine 10).

La semaine 16 prendra fin lors de l’Action de grâce, à Montréal, alors que les Eskimos d’Edmonton disputeront la victoire aux Alouettes. Après avoir amorcé l’année avec une fiche de 7-0, les Esks voudront freiner une série de six défaites.

MATCHS À DISPUTER

Équipe

Adversaires

Fiche cumulative des adversaires

C.-B.

OTT, @WPG, EDM, @WPG, TOR

39-28-1 (0,581)

Edmonton 

@MTL, TOR, @BC, CGY, @SSK

35-32-1 (0,522)

Calgary 

@HAM, SSK, @EDM, WPG

27-25 (0,519)

Saskatchewan 

@TOR, OTT, @CGY, MTL, EDM

34-34-2 (0,500)

Winnipeg 

HAM, BC, @TOR, BC, @CGY

34-32-1 (0,515)

Hamilton 

@WPG, CGY, @MTL, @OTT, MTL

33-35-2 (0,486)

Toronto 

SSK, @EDM, WPG, @BC

30-22 (0,577)

Ottawa 

@BC, @SSK, HAM

16-23 (0,410)

Montréal 

EDM, HAM, @SSK, @HAM

20-32 (0,385)

  • Matchs à disputer contre la meilleure fiche cumulative des adversaires : C.-B. | 39-28-1 (0,581)
  • Matchs à disputer contre la pire fiche cumulative des adversaires : Montréal | 20-32 (0,385)
  • Plus de matchs à disputer à l’étranger : Edmonton et Hamilton (trois chacune)
  • Plus de matchs à disputer à domicile : C.-B., Saskatchewan et Winnipeg (trois chacune)

LE CLUB DES 5000 VERGES PAR LA PASSE

  • Quatre quarts sont en voie d’amasser 5000 verges ou plus par la passe cette saison : Mike Reilly (4260), Ricky Ray (4079), Matt Nichols (3844) et Bo Levi Mitchell (3978).
  • Pour que les quatre franchissent le plateau des 5000 verges par la passe, voici le nombre de verges qu’ils devront amasser, en moyenne, d’ici la fin de la saison :
    • Mike Reilly – 148 verges par match
    • Ricky Ray – 231 verges par match
    • Matt Nichols – 232 verges par match
    • Bo Levi Mitchell – 256 verges par match
  • Il n’y a que deux autres fois où quatre quarts ont dépassé le cap des 5000 verges par la passe au cours d’une même saison :
    • En 2004 : Anthony Calvillo (6041), Jason Maas (5270), Casey Printers (5088) et Danny McManus (5034)
    • En 1993 : Doug Flutie (6092), David Archer (6023), Kent Austin (5754) et Tom Burgess (5063)
  • Trevor Harris et Kevin Glenn ont aussi une chance d’amasser 5000 verges ou plus par la passe cette saison. Harris aurait besoin de 426 verges par match, et Glenn aurait besoin de 313 verges par match.
  • Il n’y a jamais eu de fois où cinq quarts ont amassé 5000 verges ou plus par la passe au cours d’une même saison.
  • L’an dernier, Mike Reilly (5554), Bo Levi Mitchell (5385) et Jonathon Jennings (5226) étaient parvenus à accomplir l’exploit.
  • Amasser 5000 verges par la passe a été réalisé 38 fois dans l’histoire de la LCF, et ce, par un total de 19 joueurs différents.
  • Quelque six joueurs ont déjà lancé 20 passes de touché ou plus cette saison. Il s’agit du plus haut total depuis 2005, alors qu’on en avait compté sept : Anthony Calvilio (34), Damon Allen (33), Kevin Glenn (27), Ricky Ray (25), Kerry Joseph (25), Henry Burris (23) et Dave Dickenson (21).

LE NOMBRE 100

  • Alex Singleton des Stampeders est devenu le premier joueur à réussir 100 plaqués défensifs ou plus cette saison. Il en compte en moyenne 7,3 par match.
  • En ce moment, quatre joueurs sont en voie de réussir 100 plaqués défensifs ou plus cette année :
    • Solomon Elimimian – 133 
    • Alex Singleton – 131
    • Kyries Hebert – 116
    • Larry Dean – 109
    • Bear Woods – 100
  • Elimimian a besoin de sept plaqués lors de son match en main pour dépasser Singleton et prendre la tête de la Ligue en ce qui a trait aux plaqués défensifs.
  • L’an dernier, quatre joueurs ont réussi plus de 100 plaqués défensifs : Solomon Elimimian (129), Bear Woods (126), Adam Bighill (109) et Deon Lacey (103).
  • En attaque, quatre receveurs sont en voie de capter 100 passes ou plus cette saison :
    • Andrew Harris – 116
    • Brandon Zylstra – 109
    • Brad Sinopoli – 105 
    • Luke Tasker – 100
  • L’an passé, cinq joueurs ont capté plus de 100 passes : Adarius Bowman (120), Derel Walker (109), Emmanuel Arceneaux (105) et Andy Fantuz (101).
  • Andrew Harris a besoin de 19 attrapés pour établir un record de la Ligue pour les réceptions par un demi offensif. Craig Ellis en avait réussi 102 en 1985 avec la Saskatchewan.
  • Des 88 attrapés réussis par Brad Sinopoli, 41 ont permis au ROUGE et NOIR de convertir un deuxième essai en premier essai. Il reste trois matchs à Sinopoli pour battre le record de la LCF, détenu par Ben Cahoon : il en avait réussi 45 en 2004.

EN RAFALE

  • Les équipes qui reviennent d’une semaine de congé ont une fiche de 8-5 cette saison. Les Lions renoueront avec l’action, samedi, alors qu’ils accueilleront le ROUGE et NOIR à Vancouver.
  • Le botteur des Stampeders Rene Paredes occupe présentement le premier rang de l’histoire de la Ligue en ce qui a trait au pourcentage de placements réussis en carrière. Sa récente série de 18 placements réussis lui a donné un coup de main. Son pourcentage, en carrière, est en ce moment de 86,8 %.
  • Le botteur des Blue Bombers Justin Medlock se trouvait devant Paredes, mais ses trois placements ratés en autant de tentatives la semaine dernière (0 en 3) ont fait chuter sa moyenne à 86,2 %.
  • La semaine dernière, les Stampeders sont devenus la première équipe à voir deux de leurs joueurs retourner plus d’un dégagement pour un touché depuis 2004 (Toronto : Bruce 2, Levingston 2), et la quatrième équipe de l’histoire de la LCF. Roy Finch mène la Ligue avec trois touchés à la suite d’un retour de dégagement cette année, alors que son coéquipier Tunde Adeleke en compte deux.
  • Un seul joueur était parvenu à amasser 800 verges au sol et 800 verges sur des réceptions au cours d’une même saison, deux plateaux qu’a déjà franchis Andrew Harris des Blue Bombers en 2017. Il devra gagner en moyenne 56,4 verges par match pour franchir le cap des 1000 verges sur des réceptions, et 41,4 verges par match pour franchir celui des 1000 verges au sol.
  • Le début de saison de 10-3 des Blue Bombers est le meilleur du club depuis leur début de campagne de 11-2 en 2001.
  • S.J. Green est le receveur qui a le plus été ciblé par des passes de plus de 20 verges cette année (42). Il est suivi de Greg Ellingson (35) et de Darvin Adams (30). Green est aussi celui qui a capté le plus de passes de 20 verges avec 19 (45 %). Bryant Mitchell des Eskimos est cependant celui qui possède le meilleur pourcentage de passes de plus de 20 verges captées cette année (8 en 10).
  • Les pénalités (en moyenne 15,57 par match) sont en baisse de 12 % cette saison comparativement à l’an dernier.
  • Les Lions ont le meilleur pourcentage de réussite dans la zone rouge (70,5 %). Les Argonauts, qui occupent le premier rang de la division Est, ont le pire (44,4 %).
  • Quelque 27 % des points marqués par les Blue Bombers cette année l’ont été à la suite d’un revirement.
  • Le ROUGE et NOIR a tenté 19 convertis de deux points et en a réussi 13, deux sommets cette saison. Les Blue Bombers sont bons derniers dans les deux cas : ils en ont tenté quatre et ils n’en ont réussi qu’un.
  • Brandon Zylstra et Darvin Adams ont rejoint Greg Ellingson et S.J. Green dans le club des 1000 verges sur des réceptions. Les deux prochains membres devraient être Brad Sinopoli (989) et Naaman Roosevelt (929).
  • Les équipes évoluant à domicile ont une fiche de 34-26-1 (0,566) cette année.
  • Trois clubs ont marqué plus de 40 touchés en 2017 : Calgary (47), Winnipeg (45) et la Saskatchewan (42).
  • Les Eskimos ont le plus grand temps de possession, en moyenne, par match (31:58). Les Tiger-Cats ont le plus bas (27:01).
  • Les 10 touchés marqués sur des retours de dégagement ont fait grimper la moyenne de verges sur des retours de dégagement à un niveau presque historique en 2017. La moyenne de 11 verges par retour cette année est la deuxième plus grande de l’histoire du circuit, à peine 0,3 verge derrière la moyenne record de l’an dernier (11,3).