Cette semaine dans la LCF – Semaine 16

Cette semaine dans la LCF – Semaine 16

Jeudi 6 octobre 2016 — Lors de la semaine 16, trois matchs à « micros ouverts en direct » présentés sur TSN permettront aux partisans de se retrouver dans le caucus pour entendre les quarts, les entraîneurs et les joueurs défensifs à travers des micros ouverts, en direct, tout au long du match.

La semaine 16 débutera vendredi soir, alors que les Roughriders mettront leur série de deux victoires à l’enjeu lorsqu’ils affronteront le ROUGE et NOIR dans la capitale nationale. Ottawa voudra venger son revers de la semaine cinq contre la Saskatchewan, et ainsi conserver son premier rang de la division Est.

Samedi après-midi, à Winnipeg, les Lions et les Blue Bombers se livreront un duel de poids lourds, lors du premier match d’une série aller-retour. Les deux prochaines parties entre ces deux clubs décidera probablement de celui qui accueillera un match éliminatoire en novembre prochain. La Colombie-Britannique détient le deuxième plus haut total de victoires sur la route cette année avec cinq.

Deux matchs sont au calendrier lors du lundi de l’Action de grâce, alors qu’Edmonton sera d’abord de passage au stade Percival-Molson de Montréal. Avec la possibilité grandissante d’un croisement lors des éliminatoires, les Alouettes et les Eskimos voudront l’emporter afin de demeurer dans la course.

Enfin, les Stampeders auront la chance de prolonger à 12 leur série de victoires et de s’emparer du premier rang de la division Ouest lorsqu’ils fouleront la surface du BMO Field de Toronto. Les Argonauts, quant à eux, voudront demeurer dans la course aux éliminatoires dans la division Est grâce à un troisième gain à domicile cette saison. 

Cliquez ici pour consulter les scénarios des éliminatoires de la 104e Coupe Grey.

SACS DU QUART

  • Au cours des deux dernières saisons, 30 quarts partants différents ont été victimes de plusieurs sacs.
  • Trevor Harris est celui qui a été frappé le plus souvent, lui qui a été victime de 72 sacs. Par contre, il a aussi aidé ses équipes à orchestrer 60 séries de jeux menant à des touchés, soit le deuxième plus haut total chez les quarts au cours de cette période, et le quatrième meilleur ratio de touché par série (17,5 %).
  • Comparativement à Harris, Bo Levi Mitchell a entamé six matchs de plus, et il a été victime de 33 sacs de moins et  a orchestré 23 séries de plus menant à des touchés (ratio de touché par série de 19,3 %).
  • Le quart-arrière Zach Collaros des Tiger-Cats de Hamilton possède le meilleur ratio de touché par série en 2016 (22,5 %), devant Jonathon Jennings (19,9 %).

 

JOUEUR

ÉQUIPE

DÉPART

SACS

SACS/MATCH

POSSESSIONS

SÉRIES

% TC

RANG

Rakeem Cato

MTL

14

43

3.07

172

21

12,2 %

11

Ricky Ray

TOR

9

27

3.00

114

18

15,8 %

8

Trevor Harris

TOR, OTT

25

72

2.88

342

60

17,5 %

4

Drew Willy

WPG, TOR

13

36

2.77

163

18

11,0 %

12

Henry Burris

OTT

22

52

2.36

299

51

17,1 %

6

Matt Nichols

EDM, WPG

23

54

2.35

306

46

15,0 %

9

Jonathon Jennings

BC

19

40

2.11

271

54

19,9 %

2

Zach Collaros

HAM

20

41

2.05

240

54

22,5 %

1

Mike Reilly

EDM

23

47

2.04

336

56

16,7 %

7

Darian Durant

SSK

12

23

1.92

144

19

13,2 %

10

Kevin Glenn

4 teams

20

37

1.85

258

45

17,4 %

5

Bo Levi Mitchell

CGY

31

39

1.26

431

83

19,3 %

3

 

PRÊT À MARQUER L’HISTOIRE : BO LEVI MITCHELL ET KENNY PLOEN APRÈS 48 MATCHS

  • Kenny Ploen a montré un dossier de 40-8 (.833) au cours de ses 48 premiers départs comme quart-arrière entre 1957 et 1960.
  • Bo Levi Mitchell de Calgary possède une meilleure fiche de 40-7-1 (.844) après ses 48 premiers départs.
  • Lundi, Mitchell tentera de rejoindre Ploen pour la plus longue séquence de victoires par un quart-arrière partant (12 victoires de suite en 1961). Mitchell a signé la victoire à ses 11 derniers départs, et il pourrait gagner un 12e match de suite lorsque les Stampeders se mesureront aux Argonauts à Toronto.
  • Mitchell pourrait aussi dépasser Warren Moon, un autre grand de la LCF. Moon possède la plus longue séquence de matchs sans revers pour un quart-arrière partant (13 matchs en 1981-1982).
  • Avec quatre matchs à jouer en 2016, Calgary pourrait prolonger sa série de victoires à 15. En remportant leurs deux prochaines rencontres, les Stampeders pourraient enregistrer la plus longue séquence de victoires au cours d’une même saison dans l’histoire de la LCF (13).
  • Calgary pourrait aussi prolonger sa séquence de matchs sans défaite à 17. L'actuelle série de 13 parties sans revers du club est la cinquième plus longue de l’histoire de la LCF. Elle est à égalité avec celle des Eskimos d’Edmonton de 1981 pour la plus longue séquence de matchs sans défaite au cours d’une même saison de l’histoire du circuit.

POINTS MARQUÉS LORS DE LA SEMAINE 15

  • La semaine dernière, les équipes de la LCF ont marqué un total de 241 points, soit une moyenne de 60,3 points par match.
  • Il s’agit de la plus haute moyenne de points depuis la deuxième semaine de 2015, alors qu’il s’était marqué en moyenne 60,8 points par rencontre.
  • Quelque 24 touchés ont été marqués la semaine passée, soit une moyenne de six touchés par match – la plus haute cette saison.
  • On a compté en moyenne 802 verges d’attaque par match lors de la semaine 15. C’est comme si chaque équipe avait marqué 30 points et amassé 400 verges d’attaque.
  • Le match entre la Colombie-Britannique et Ottawa est en grande partie responsable de ces statistiques. Jennings et Harris ont amassé à eux deux 833 verges par la passe, et leurs attaques ont ensemble cumulé 998 verges nettes (Ottawa en comptait 529).

EN RAFALE

  • Andy Fantuz a capté 15 passes pour 130 verges contre Calgary la semaine passée. C’est l’équivalent du deuxième plus haut total de passes captées au cours d’un même match de saison régulière dans l’histoire de la LCF.
  • Le record est de 16, et quatre joueurs se le partagent : Harry Greer (TOR, 1983), Brian Wiggins (CGY, 1993), Derrell Mitchell (TOR, 1998) et Arland Bruce (HAM, 2010).
  • Fantuz a également prolongé sa séquence de matchs avec au moins un attrapé à 72. Don Narcisse a connu une séquence de 216 matchs avec au moins un attrapé (1987-1999).
  • Solomon Elimimian a atteint le plateau des 100 plaqués cette saison après sa performance de 13 plaqués lors de la semaine 15. S’il garde le rythme, il pourrait réussir 138 plaqués, soit cinq de moins que le record qu’il a établi en 2014.
  • Le coéquipier d’Elimimian, Adam Bighill, n’a besoin que de 11 plaqués pour franchir lui aussi le cap des 100 plaqués cette année. Aucune équipe de la LCF n’a déjà compté sur plus d’un joueur ayant réussi 100 plaqués ou plus au cours de la même saison.
  • Il ne manque que trois plaqués à Bear Woods pour en compter 100 cette saison.
  • Les clubs de l’Ouest ont remporté leurs 10 derniers matchs contre des adversaires de l’Est, et ils montrent une fiche de 15-8-1 contre eux cette saison.
  • Le 20 août marque la dernière fois qu’une équipe de l’Est en a battu une de l’Ouest (Hamilton avait défait la Saskatchewan 53-7). La plus longue séquence de victoires des formations d’une division contre celles de la division adverse est de 20, établie en 2008 par l’Ouest.
  • Le quart-arrière des Eskimos, Mike Reilly, est en voie d’amasser 6053 verges par la passe cette saison. Il doit maintenir une moyenne de 323 verges par match pour franchir le prestigieux cap des 6000 verges par la passe.
  • Mike Reilly et Bo Levi Mitchell comptent chacun 11 matchs de plus de 300 verges par la passe cette année. Le record de la LCF a été établi en 1991 par Doug Flutie, alors qu’il avait connu 14 parties de plus de 300 verges par la passe dans l’uniforme des Lions.
  • La semaine dernière, les entraîneurs ont contesté huit jeux en quatre parties.
  • Depuis l’adoption d’un nouveau règlement concernant les contestations des entraîneurs, les demandes de révision ont baissé de 12 %, pour une moyenne de 2,17 par match.
  • Le pourcentage de décisions changées à la suite d’une demande de révision demeure le même, soit 41 %.
  • Adarius Bowman compte 103 attrapés jusqu’à présent cette saison. S’il garde le rythme, il captera 132 passes cette année, ce qui représenterait le deuxième plus haut total d’attrapés au cours d’une même saison dans l’histoire de la LCF.
  • Justin Medlock a repris la tête des pointeurs du circuit avec 172 points, soit quatre de plus que les 168 marqués par Rene Paredes. Les deux botteurs pourraient battre le record de 59 placements réussis en une saison. Medlock en compte 45, et Paredes 46 – le record (59) a été établi par Dave Ridgway en 1990.
  • Shawn Lemon a réussi neuf sacs au cours de ses sept derniers matchs pour reprendre la tête de la Ligue avec un total de 12 cette saison.

Contactez-nous

Olivier Poulin

Directeur, Communications et Affaires publiques

Ligue canadienne de football

Published with Prezly