Cette semaine dans la LCF – Semaine 18

Cette semaine dans la LCF – Semaine 18

Jeudi 19 octobre 2017 — TORONTO – La semaine 18 s’amorcera à Calgary, vendredi, alors que les Roughriders de la Saskatchewan fouleront la surface du McMahon Stadium pour se mesurer aux Stampeders. Les Stamps chercheront à remporter un onzième match de suite à domicile, alors que les Riders tenteront de mériter la victoire pour ainsi se qualifier pour les éliminatoires pour la première fois depuis 2014. Cet affrontement aura lieu à compter de 21 h HE.

Samedi, deux parties sont au calendrier. D’abord, les Argonauts de Toronto recevront les Blue Bombers de Winnipeg au BMO Field à compter de 16 h HE. Les deux équipes sont assurées de participer aux éliminatoires. Cependant, les Argos sont en plein contrôle de leur destin : en gagnant leurs deux derniers affrontements, ils pourraient terminer au premier rang de la division Est. Les Bombers, quant à eux, pourraient s’assurer de la présentation d’un match éliminatoire à domicile – un premier depuis 2011 – avec une victoire.

Puis, à compter de 22 h HE, les Eskimos d’Edmonton se frotteront aux Lions de la Colombie-Britannique au BC Place de Vancouver. Si les Roughriders devaient baisser pavillon, vendredi, les Lions auront besoin d’une victoire pour conserver leurs chances de participer aux éliminatoires. De leur côté, les Eskimos ont signé deux gains de suite, et ils sont toujours dans la course pour présenter un match éliminatoire à domicile le mois prochain.

La semaine 18 prendra fin dimanche, alors que les Alouettes de Montréal disputeront un dernier match au stade Percival-Molson en 2017 en accueillant les Tiger-Cats de Hamilton à compter de 13 h HE. Les trois victoires des Als ont été obtenues devant leurs partisans cette saison, mais les Ticats, sous l’entraîneur-chef June Jones, montrent une fiche de 4-3 à leurs sept derniers duels, et ces trois revers ont chacun été encaissés par un écart de huit points ou moins.

Cliquez ici pour consulter les scénarios éliminatoires pour la semaine 18.

ÉTAPES IMPORTANTES

  • Ricky Ray (59 665) a besoin de 335 verges par la passe pour atteindre le plateau des 60 000 en carrière et pour devenir le quatrième joueur de l’histoire de la LCF à y parvenir. Ray rejoindrait un groupe composé d’Anthony Calvillo (79 816), de Damon Allen (72 381) et d’Henry Burris (63 639).
  • Ray a besoin de 218 verges pour atteindre le plateau des 5000 verges par la passe pour la quatrième fois de sa carrière (2005, 2006 et 2008), alors que Mike Reilly a besoin de 145 verges pour atteindre ce plateau pour la deuxième fois de sa carrière (2016). Dans l’histoire de la LCF, cet exploit a été réussi à 38 occasions par 19 joueurs différents.
  • Reilly (21 088) a besoin de 141 verges par la passe pour dépasser Warren Moon (21 228) au 31e rang de l’histoire du circuit.
  • Reilly a connu 11 matchs de 300 verges ou plus par la passe cette saison; s’il réussit à amasser au moins 300 verges par la passe lors de ses trois derniers matchs, il pourrait égaler un record de la LCF (Doug Flutie, 14, 1991).
  • Solomon Elimimian (120) a besoin de 24 plaqués défensifs pour battre le record de 143 de la LCF, une marque qu’il a lui-même établie en 2014.
  • Alex Singleton (108) a besoin de six plaqués défensifs pour établir un record pour le plus de plaqués défensifs en une saison par un joueur canadien (Kevin Eiben, 113, 2005).
  • Kyries Hebert a besoin de quatre plaqués défensifs pour atteindre le plateau des 100 pour la première fois de sa carrière.
  • En disputant les trois derniers matchs des Alouettes cette saison, John Bowman pourrait jouer son 200e match dans la LCF en 2017.
  • En jouant les trois derniers matchs des leurs, Jake Thomas et Rory Kohlert pourraient jouer leur 100e match dans la LCF en 2017.
  • Justin Medlock (184) et Rene Paredes (182) pourraient franchir la barre des 200 points marqués cette année.
  • Paredes (48) a besoin de 12 placements pour égaler le record de 60 établi par Medlock l’an dernier.
  • Andrew Harris (6104) a besoin de 22 verges au sol pour dépasser Willie Flemming (6125) au 24e rang de l’histoire de la LCF. Harris est à 130 verges des six autres joueurs sur cette liste, dont Willie Burden (6234) au 19e rang.
  • Au cours des trois derniers matchs des Blue Bombers, Harris a besoin d’une moyenne de 43 verges au sol et de 61,3 verges sur des réceptions pour devenir le premier joueur de l’histoire de la LCF à récolter 1000 verges au sol et 1000 verges sur des réceptions en une saison.
  • Harris a besoin de six attrapés pour atteindre le plateau des 100 cette saison, et neuf pour établir un record chez les demis offensifs (Craig Ellis, 102, 1985).
  • Avec un rythme de 114 verges sur des réceptions par match, Brandon Zylstra occupe le troisième rang de l’histoire de la Ligue derrière Hal Patterson (147,2, 1956) et Terry Greer (125,2, 1983).
  • Zylstra a besoin de 120 verges cette semaine pour compter 1000 verges à ses sept derniers matchs : 127, 187, 66, 152, 201 et 147.
  • Zylstra (1482) est à 330 verges du record des Eskimos pour les verges sur des réceptions en une saison (Brian Kelly, 1812, 1983).
  • Emmanuel Arceneaux a besoin de 49 verges pour atteindre le plateau des 1000 verges sur des réceptions pour la quatrième fois de sa carrière; il ne lui manque que 70 verges pour compter 7500 verges sur des réceptions en carrière.
  • Bakari Grant a besoin de 84 verges pour atteindre le plateau des 1000 verges sur des réceptions pour la première fois de sa carrière.
  • Marquay McDaniel a besoin de 140 verges pour atteindre le plateau des 1000 verges sur des réceptions pour la quatrième fois de sa carrière.
  • C.J. Gable pourrait devenir le premier joueur à gagner 100 verges ou plus au sol lors de quatre matchs de suite, mais avec deux équipes différentes.
  • Keelan Johnson est à deux plaqués sur les unités spéciales d’atteindre le plateau des 30 cette saison – aucun joueur n’a réussi 30 plaqués sur les unités spéciales en une saison depuis 2009 (Dylan Barker, 37).
  • Roy Finch a égalé le record de Leon Bright (1980) pour la moyenne de verges sur des retours de dégagement en une saison; les deux hommes montrent une moyenne de 16,811 verges.
  • Les bottés d’envoi de Boris Bede sont en moyenne de 68,8 verges, soit près d’une verge de plus que le record de la LCF établi par Jamie Boreham en 2010 (67,9).
  • Au cours des trois derniers matchs des Lions, Jeremiah Johnson (854) doit gagner en moyenne 48,7 verges au sol par rencontre pour atteindre le plateau des 1000 pour la première fois de sa carrière.

EN RAFALE

  • Les quatre matchs de la semaine 17 se sont décidés par un écart moyen de seulement 3,2 points (3, 1, 6 et 3 points). Cette année, l’écart moyen entre les gagnants et les perdants est de 11,4 points, soit le plus petit depuis 2001 (10,7 points). Les quatre matchs de la semaine 17 se sont décidés lors des trois dernières minutes de jeu, soit pour la 42e fois en 69 matchs cette saison (61 %, un sommet dans l’histoire de la LCF).
  • Les équipes qui reviennent d’une semaine de congé ont une fiche de 9-6 (0,600) cette saison. Les Alouettes renoueront avec l’action, dimanche, alors qu’ils accueilleront les Tiger-Cats à Montréal.
  • Les Stampeders ont gagné leurs 10 derniers matchs contre les Roughriders. Leur dernier revers face à la Saskatchewan remonte au 5 juillet 2013 à Regina. De plus, les Stamps ont gagné les 10 derniers matchs où les Riders ont été les visiteurs au McMahon Stadium, doit depuis un match nul de 44-44 le 17 octobre 2009. La dernière victoire des Riders à Calgary (à l’exception des éliminatoires) remonte au 1er août 2009.
  • Duron Carter a établi un sommet cette saison avec une récolte de 231 verges sur des réceptions – le cinquième plus haut total de verges sur des réceptions en un match de l’histoire des Roughriders. 
  • Il s’agissait de la quatrième performance de 200 verges ou plus sur des réceptions en 2017, soit le même total que les quatre dernières saisons combinées (2012-2016). Le record de la LCF est de sept performances de 200 verges ou plus sur des réceptions au cours d’une même saison.
  • En 65 départs dans la LCF, Bo Levi Mitchell montre une fiche de 56-8-2 (0,864). Les deux quarts les plus près du pourcentage de victoires de Mitchell sont Doug Flutie (94-32, 0,746) et son entraîneur-chef actuel, Dave Dickenson (54-21-1, 0,717).
  • Cinq joueurs sont à 100 verges ou moins d’atteindre le plateau des 1000 verges sur des réceptions cette saison : Jalen Saunders, Emmanuel Arceneaux (951), Bryan Burnham (935), Bakari Grant (916) et B.J. Cunningham (900).
  • En 48 départs en carrière, Matt Nichols des Blue Bombers montre une fiche de 29-19.