Cette semaine dans la LCF – Semaine 18

Cette semaine dans la LCF – Semaine 18

Jeudi 11 octobre 2018 — TORONTO – La semaine 18 s’amorcera vendredi dans la Ligue canadienne de football (LCF), alors que les Tiger-Cats de Hamilton visiteront les Argonauts à Toronto. Les Ticats ont déjà assuré leur participation pour les éliminatoires, mais ils ont les yeux rivés sur le premier rang de la division Est. De leur côté, les Argos se tourneront vers le quart -arrière James Franklin pour les mener à la victoire. Le botté d’envoi de cette partie est prévu pour 19 h 30 HE (TSN).

Trois matchs seront présentés, samedi. D’abord, les Roughriders de la Saskatchewan visiteront les Blue Bombers à Winnipeg. Les Riders, forts de leur victoire aux dépens des Eskimos lundi passé, voudront l’emporter afin de s’approcher de la présentation d’un match éliminatoire au Mosaic Stadium en novembre. Les Bombers, quant à eux, tenteront de signer une quatrième victoire de suite en s’inspirant de leur gain en prolongation face au ROUGE et NOIR la fin de semaine dernière. Ce match est prévu pour 14 h HE (TSN).

Puis, les Eskimos d’Edmonton accueilleront le ROUGE et NOIR d’Ottawa au Terrain Brick du stade du Commonwealth à compter de 17 h HE (RDS2). Les deux équipes ont encaissé des revers serrés lors de la semaine 17, et elles tenteront de renouer avec la victoire samedi. Les Eskimos montrent une fiche de 5-2 à domicile cette saison, mais le ROUGE et NOIR voudra triompher afin de conserver son avance d’au moins une victoire sur les Tiger-Cats, le club derrière lui au sein du classement de la division Est.

Enfin, les Stampeders de Calgary accueilleront les Lions de la Colombie-Britannique au McMahon Stadium pour mettre fin aux hostilités de la semaine 18 dans la LCF. Les Stamps chercheront à gagner afin d’accueillir la finale de l’Ouest pour une troisième saison d’affilée, mais les Lions voudront jouer les trouble-fêtes, eux qui ont triomphé lors de quatre de leurs cinq derniers matchs. Cette rencontre aura lieu sur le coup de 20 h HE (TSN).

***Le duel opposant les Tiger-Cats de Hamilton aux Argonauts de Toronto sera un match à micros ouverts cette semaine.***

SCÉNARIOS DES ÉLIMINATOIRES POUR LA SEMAINE 18

Cliquez ici pour consulter les scénarios des éliminatoires pour la semaine 18.

SI LES ÉLIMINATOIRES DÉBUTAIENT AUJOURD’HUI

Demi-finale de l’Ouest : Winnipeg c. Saskatchewan
Finale de l’Ouest : À déterminer c. Calgary
Demi-finale de l’Est : C.-B. c. Hamilton
Finale de l’Est : À déterminer c. Ottawa

AVEC QUATRE SEMAINES À DISPUTER

ÉQUIPE

ADVERSAIRES

FICHES CUMULATIVES DES ADVERSAIRES

C.-B. (7-7)

@CGY, EDM, @SSK, CGY

41-17 (0,707)

EDMONTON (7-8)

OTT, @BC, WPG

23-20 (0,535)

CALGARY (12-2)

BC, SSK, @WPG, @BC

32-26 (0,552)

SASKATCHEWAN (10-5)

@WPG, @CGY, BC

27-16 (0,628)

WINNIPEG (8-7)

SSK, CGY, @EDM

29-15 (0,659)

HAMILTON (7-7)

@TOR, @OTT, OTT, MTL

22-35 (0,386)

OTTAWA  (8-6)

@EDM, HAM, @HAM, TOR

24-23 (0,421)

CONVERSION, PAR LA PASSE, DE DEUXIÈME ESSAI EN PREMIER ESSAI

  • Le ROUGE et NOIR a converti, par la passe, le plus grande nombre de deuxièmes essais en premiers essais que n’importe quelle autre équipe cette saison. Les receveurs Brad Sinopoli (28) et Greg Ellingson (30) mènent d’ailleurs leur équipe au chapitre des réceptions permettant de convertir un deuxième essai en premier essai.
  • Même s’il a raté deux matchs, le receveur Brandon Banks des Tiger-Cats mène la LCF en ce qui a trait aux réceptions permettant de convertir un deuxième essai en premier essai avec 31.
  • Voici un portrait des meneurs de la LCF, depuis 2015, au chapitre des réceptions permettant de convertir un deuxième essai en premier essai :
JOUEUR ATTRAPÉS AU TOTAL ATTRAPÉS POUR CONVERTIR UN DEUXIÈME ESSAI EN PREMIER ESSAI % DU TOTAL
Greg Ellingson 319 125 39 %
Brad Sinopoli 362 119 33 %
Luke Tasker 317 115 36 %
Adarius Bowman 292 96 33 %

DES MACHINES À PLAQUER

  • Les secondeurs Alex Singleton, Henoc Muamba, Adam Bighill et J.C. Sherritt sont chacun en voie de franchir le cap des 100 plaqués défensifs cette saison.
  • Si Bighill parvient à atteindre le plateau des 100 plaqués défensifs en 2018, il s’agira de sa quatrième saison d’au moins 100 plaqués défensifs en carrière. Seulement deux joueurs ont connu au moins quatre saisons de 100 plaqués défensifs ou plus dans l’histoire de la LCF : Willie Pless (sept) et Barrin Simpson (quatre).
  • S’il garde le rythme, Singleton pourrait compter 309 plaqués défensifs après ses trois premières saisons dans la LCF, ce qui constituerait le plus haut total de l’histoire du circuit pour un joueur après ses trois premières campagnes. Barrin Simpson détient présentement le record pour le plus de plaqués défensifs après ses trois premières saisons avec 299. Singleton en compte présentement 282 en trois ans.
  • En maintenant son rythme, Singleton pourrait réussir 121 plaqués défensifs cette saison. Solomon Elimimian et lui deviendraient alors les deux seuls joueurs de l’histoire de la Ligue à avoir connu deux saisons de suite d’au moins 120 plaqués défensifs.
  • Si Muamba et Sherritt parviennent à éclipser la marque des 100 plaqués défensifs, ils y parviendront pour la deuxième fois de leur carrière.
  • La course pour déterminer quel joueur terminera l’année au sommet de la Ligue pour les plaqués sur les unités spéciales compte plusieurs concurrents. Huit joueurs sont à deux plaqués ou moins du meneur de la LCF au chapitre des plaqués sur les unités spéciales, Nigel Romick, qui en compte 18.
  • Mike Miller, qui a réussi 17 plaqués sur les unités spéciales cette saison, en compte désormais 155 en carrière, un total bon pour le 12e rang de l’histoire de la Ligue.

EN RAFALE

  • Les Stampeders ont remporté un 12e match pour une septième année consécutive, établissant au passage un record de la LCF. La fiche de Calgary au cours de cette période est de 95-25-2 (0,787). Winnipeg avait connu une séquence de cinq ans avec au moins 12 victoires par saison de 1957 à 1961.
  • Les Blue Bombers ont gagné leurs trois derniers matchs – leur plus longue série de victoires cette saison. Dans chacun de leur gain, ils ont mené par au moins 15 points, et ils ont mené d’un bout à l’autre de leur match à deux reprises. Ils ont marqué au moins trois touchés offensifs lors de trois de leurs quatre derniers matchs. À titre comparatif, les Eskimos n’ont marqué aucun touché offensif lors de leurs deux derniers matchs, une première pour eux en sept ans.
  • La semaine dernière, la Saskatchewan a fait passer à 13 son nombre de touchés marqués à la suite d’un retour, grâce au majeur de l’ailier défensif Willie Jefferson à la suite d’un retour d’interception de 49 verges. Le record de la LCF pour le plus de touchés marqués à la suite d’un retour au cours d’une même saison est de 15, établi par la Colombie-Britannique en 1987.
  • Les Lions ont amorcé la campagne avec une fiche de 3-6; en deuxième moitié de saison, ils affichent un dossier de 4-1, et ils montrent une fiche de 6-1 à domicile, comparativement à un dossier de 1-6 à l’étranger. Ils ont gagné cinq matchs de plus au BC Place que sur les pelouses adverses, soit une victoire de moins que le record de la LCF.
  • La semaine dernière, les Argonauts sont devenus la première équipe depuis l’édition de 2005 des Eskimos d’Edmonton à remporter la Coupe Grey puis à rater les éliminatoires l’année suivante. Depuis 1958, le tout est survenu à neuf occasions.
  • Armanti Edwards a réussi au moins un attrapé lors de chacun de ses 35 matchs en carrière dans la LCF.
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques at Ligue canadienne de football