Cette semaine dans la LCF – Semaine 18

Cette semaine dans la LCF – Semaine 18

TORONTO – Vendredi, le ROUGE et NOIR d’Ottawa se mesurera aux Argonauts de Toronto à 19 h HE (RDS) pour donner le coup d’envoi à la semaine 18 dans la LCF. Reposé, le ROUGE et NOIR sera en quête d’un troisième gain à l’étranger cette année. Les deux équipes se sont affrontées plus tôt cette saison, lors de la semaine 13 : les Argonauts avaient marqué 28 points en deuxième demie pour venir de l’arrière et signer une victoire de 46-17. Ces deux rivaux de l’Ontario joueront un autre match l’un contre l’autre cette saison; cet affrontement aura lieu à Toronto lors de la semaine 20.

Le second duel, vendredi, opposera les Roughriders de la Saskatchewan aux Stampeders de Calgary, dans une partie dont les vainqueurs s’empareront du premier rang de l’Ouest. La Saskatchewan occupe le premier rang de la division avec 20 points, Calgary pointe au deuxième rang avec 18 points, et les deux clubs ont encore quatre parties à disputer d’ici la fin du calendrier régulier. Les Stampeders affichent un dossier de 5-2 à domicile cette saison, et ils voudront rebondir à la suite d’un revers de 21-17 à Montréal la semaine passée, une défaite qui a mis fin à leur série de quatre victoires. Les Roughriders, quant à eux, ont gagné leurs trois derniers matchs, et ils chercheront à venger un revers de 37-10 encaissé lors de la semaine 4 face à Calgary. Le botté d’envoi de cet affrontement sera donné à 21 h 30 HE (TSN).

Samedi, sur le coup de 16 h HE (RDS), les Alouettes de Montréal seront à Winnipeg pour croiser le fer avec les Blue Bombers. Les locaux ont perdu leurs trois derniers matchs, mais ils ont bien fait, cette saison, devant leurs partisans, comme en fait foi leur fiche de 6-1 au IG Field. Les Montréalais, de leur côté, voudront coller un deuxième gain d’affilée à la suite de leur victoire de 21-17 aux dépens des Stampeders lors de la semaine 17. Les visiteurs utiliseront le dernier match entre les deux équipes comme carburant : les Alouettes avaient effectué la plus importante remontée de leur histoire afin de surprendre les Blue Bombers par la marque de 38-37 lors de la semaine 15.

La semaine 18 prendra fin samedi au Terrain Brick du stade du Commonwealth, alors que les Lions de la Colombie-Britannique rendront visite aux Eskimos d’Edmonton. Avec une victoire ou un match nul, Edmonton peut se qualifier pour les éliminatoires via la règle du croisement, et obtenir une participation à la demi-finale de l’Est contre Montréal ou Hamilton. Les Eskimos ont mérité cinq victoires contre des rivaux de la division Est cette saison. Les Lions, de leur côté, ont gagné leurs quatre derniers matchs. Ils ont d’ailleurs écrasé les Argonauts par la marque de 55-8 samedi passé afin de conserver de minces chances de participer aux éliminatoires cette année. La Colombie-Britannique doit gagner ses trois derniers matchs, et voir Edmonton amasser un point ou moins d’ici la fin du calendrier régulier, pour obtenir son billet pour le tournoi automnal. Le botté d’envoi de cet affrontement sera donné à 19 h HE (TSN).

Le duel entre la Colombie-Britannique et Edmonton sera un match à micros ouverts sur TSN.
ESPNEWS diffusera le match entre Toronto et Montréal, tandis que les trois autres parties de la semaine 18 seront diffusées sur ESPN+.

SCÉNARIOS DES ÉLIMINATOIRES DE LA 107E COUPE GREY

Cliquez ici pour consulter les scénarios des éliminatoires de la 107e Coupe Grey pour la semaine 18.

PORTRAIT DES ÉLIMINATOIRES

  • Calgary s’est qualifiée pour les éliminatoires pour une 15e saison de suite lors de la semaine 15.
  • Winnipeg s’est qualifiée pour les éliminatoires pour une quatrième saison de suite lors de la semaine 15.
  • Hamilton s’est assurée d’accueillir un match éliminatoire pour une deuxième saison de suite lors de la semaine 15.
  • La Saskatchewan s’est qualifiée pour les éliminatoires pour une troisième saison de suite lors de la semaine 16.
  • Montréal s’est qualifiée pour les éliminatoires pour la première fois depuis 2014 lors de la semaine 17.

MATCHS À VENIR

ÉQUIPE ADVERSAIRES FICHES CUMULATIVES DES ADVERSAIRES
C.-B. @EDM, SSK, CGY 26-17 (0,605)
Edmonton C.-B., SSK, @SSK 25-18 (0,581)
Calgary SSK, WPG, @WPG, @C.-B. 33-26 (0,559)
Saskatchewan @CGY, @C.-B., @EDM, EDM 28-31 (0,475)
Winnipeg MTL, @CGY, CGY 26-16 (0,619)
Hamilton OTT, @MTL, TOR 13-29 (0,310)
Toronto OTT, @MTL, OTT, @HAM 26-31 (0,456)
Ottawa @TOR, @HAM, @TOR, MTL 24-33 (0,421)
Montréal @WPG, TOR, HAM, @OTT 26-32 (0,448)
  • Bataille pour le premier rang de l’Est (fiche des adversaires à venir) :
    • Hamilton – 24 points (0,310)
    • Montréal – 16 points (0,448)
  • Route vers le premier rang de l’Ouest (fiche des adversaires à venir) :
    • Saskatchewan – 20 points (0,475)
    • Calgary – 18 points (0,559)
    • Winnipeg – 18 points (0,619)
  • Candidats pour un croisement éliminatoires (fiche des adversaires à venir) :
    • Edmonton – 14 points (0,581)
    • Colombie-Britannique – 10 points (0,605)

SI LES ÉLIMINATOIRES DÉBUTAIENT AUJOURD’HUI

  • Demi-finale de l’Est – Edmonton c. Montréal
  • Finale de l’Est – À déterminer c. Hamilton
     
  • Demi-finale de l’Ouest – Winnipeg c. Calgary
  • Finale de l’Ouest – À déterminer c. Saskatchewan

PREMIERS DÉPARTS EN CARRIÈRE

  • Vendredi, Will Arndt deviendra le troisième quart-arrière d’Ottawa à amorcer un match cette saison, après Dominique Davis et Jonathon Jennings.
  • Arndt deviendra le huitième quart-arrière partant de l’histoire du ROUGE et NOIR (Henry Burris, Trevor Harris, Brock Jensen, Drew Tate, Ryan Lindley, Davis et Jennings).
  • Arndt, un ancien de l’Université Western Connecticut State, détient de nombreux records de son alma mater, dont ceux pour :
    • Les verges par la passe (7940)
    • Les verges totales en attaque (9248)
    • Les passes de touché (73)
    • Les touchés au total (91 : 73 par la passe, 17 par la course, un sur des réceptions)
  • Arndt est le troisième quart-arrière à obtenir son premier départ en carrière cette saison dans la LCF. Cody Fajardo et Nick Arbuckle sont les deux autres, et ils affichent un dossier combiné de 14-6 en 2019 comme partants. À leur premier départ :
    • Cody Fajardo : 27-en-34 pour 360 verges et deux touchés (défaite contre Ottawa)
    • Nick Arbuckle : 19-en-22 pour 262 verges et deux touchés (victoire contre la Saskatchewan)

LES LIONS RUGISSENT

  • Après avoir amorcé leur calendrier régulier avec une fiche de 1-10, les Lions ont gagné leurs quatre derniers matchs et doivent continuer de gagner s’ils veulent conserver leurs chances de participer aux éliminatoires cette année.
  • Avec une victoire, les Lions connaîtraient leur première série de cinq gains depuis 2011, année où l’équipe a gagné huit parties de suite avant de remporter la Coupe Grey.
  • Au cours de leur récente série de quatre victoires :
    • Les Lions ont marqué en moyenne 37,3 points et ont accordé en moyenne 10,8 points par match – ils ont accordé huit points ou moins lors de trois de ces quatre matchs.
    • Le quart-arrière Mike Reilly a amassé 1224 verges par la passe et a lancé 10 passes de touché, dont cinq – un sommet personnel – la semaine dernière contre Toronto.
    • Le receveur Bryan Burnham, qui mène la Ligue au chapitre des verges par la passe, compte 33 attrapés pour 452 verges et cinq touchés.

DES EXPLOITS CONSIDÉRABLES PRÈS D’ÊTRE RÉALISÉS

  • Bryan Burnham (1300) n’a besoin que de 93 verges sur des réceptions pour établir une nouvelle marque personnelle. Il compte quatre saisons de suite avec au moins 1000 verges sur des réceptions. Aucun autre receveur des Lions n’a réalisé cet exploit depuis Geroy Simon – il y était parvenu neuf ans de suite entre 2003 et 2011.
  • Le botteur Justin Medlock n’a besoin que de six points pour devenir le 14e joueur de l’histoire de la LCF à atteindre le plateau des 1500 points en carrière.
  • Le receveur S.J. Green n’a besoin que de 90 verges pour devenir le 18e joueur de l’histoire de la Ligue à franchir le cap des 10 000 verges sur des réceptions.
  • Le centre-arrière Mike Miller (194) n’a besoin que d’un plaqué sur les unités spéciales pour dépasser Wade Miller au deuxième rang de l’histoire du circuit pour les plaqués sur les unités spéciales en carrière.
  • Cinq receveurs sont à moins de 100 verges d’atteindre le plateau des 1000 verges sur des réceptions cette saison : 
    • Avec 22 verges, Ricky Collins Jr. des Eskimos pourrait atteindre ce plateau pour la première fois de sa carrière.
    • Greg Ellingson des Eskimos n’a besoin que de 39 verges pour y parvenir pour une cinquième année consécutive.
    • Dominique Rhymes du ROUGE et NOIR n’a besoin que de 50 verges pour y parvenir pour la première fois de sa carrière. 
  • Six receveurs ont déjà franchi le cap des 1000 verges sur des réceptions en 2019 :
    • Burnham (1300)
    • Brandon Banks (1233)
    • Reggie Begelton (1134)
    • Bralon Addison (1123)
    • Shaq Evans (1096)
    • Derel Walker (1016)

EN RAFALE

  • La dernière fois que la Saskatchewan et que Calgary se sont affrontés pour le premier rang de la division Ouest aussi tard au cours d’une saison remonte à 2009. Chaque club affichait alors un dossier de 9-7-1; les Riders avaient gagné 30-14 pour se qualifier pour les éliminatoires.
  • Mike Reilly sera en quête d’une 60e victoire comme partant samedi. Il montre une fiche de 59-52 en 111 départs en carrière. Il compte 48 matchs d’au moins 300 verges par la passe et n’a besoin que de 109 verges pour atteindre le plateau des 4000 cette saison. Il y parviendrait pour une quatrième année de suite, et pour la cinquième fois de sa carrière.
  • La dernière fois que les Alouettes ont compté deux victoires de plus que de défaites aussi tard au cours d’une saison remonte à 2012. Ils affichaient alors un dossier de 8-6 – identique à leur fiche actuelle –, et ils avaient terminé au premier rang de la division Est avec un dossier de 11-7.
  • La semaine dernière, Montréal a battu Calgary pour balayer la série de deux matchs entre les deux clubs cette année. La dernière fois que les Alouettes ont balayé une série de matchs face aux Stampeders remontait à 2009.
  • Le quart-arrière des Tiger-Cats Dane Evans montre une fiche de 7-1 lors de ses huit derniers départs, et il a franchi le cap des 300 verges par la passe à cinq reprises au cours de cette période. Evans n’a besoin que de 77 verges par la passe pour atteindre le plateau des 3000 verges cette saison.
  • Le quart-arrière des Alouettes Vernon Adams Jr. affiche un dossier de 5-1 à ses six derniers départs, et il a orchestré, la semaine passée, sa quatrième série de jeux ayant mené aux points de la victoire au quatrième quart cette saison.
  • Avec une victoire aux dépens de la Saskatchewan, Calgary s’emparerait du premier rang de la division Ouest en raison du bris d’égalité entre les deux clubs.
  • Michael « Pinball » Clemons a été nommé directeur général de Toronto. Comme entraîneur, de 2000 à 2007, il a mené les Argonauts à une fiche de 68-55-1, à 10 matchs éliminatoires à une conquête de la Coupe Grey en 2007.
  • La victoire de la Colombie-Britannique par le pointage de 55-8 lors de la semaine 17 contre les Argonauts était la deuxième plus grande victoire – en matière d’écart de points – de l’histoire de l’équipe, tout juste derrière un gain de 67-15 aux dépens des Pirates de Shreveport en 1994.
Contactez-nous
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
A propos de la Ligue canadienne de football

La saison régulière 2019 a mis la table aux éliminatoires et à la 107e Coupe Grey, présentée par Shaw. Le match de championnat de la LCF sera disputé au McMahon Stadium de Calgary le dimanche 24 novembre prochain. Les partisans peuvent acheter des billets pour assister aux parties du circuit ou regarder celles-ci des quatre coins du globe. Pour demeurer à l’affût des nouvelles, des analyses et de tout ce qui entoure la LCF, visitez LCF.ca

la Ligue canadienne de football
50, rue Wellington Est, 3e étage
Toronto ON M5E 1C8
Canada