Cette semaine dans la LCF – Semaine 19

Cette semaine dans la LCF – Semaine 19

Jeudi 26 octobre 2017 — TORONTO – Positionnement en vue des éliminatoires, sommet de la division Est à l’enjeu, records et étapes importantes… La semaine 19 promet d’en mettre plein la vue!

Deux matchs sont au calendrier, vendredi. D’abord, à Ottawa, le ROUGE et NOIR disputera son dernier match en saison régulière en accueillant les Tiger-Cats de Hamilton. Avec une victoire, Ottawa pourrait amorcer la 20e semaine du calendrier régulier au sommet de la division Est. Le botté d’envoi de cet affrontement est prévu pour 19 h HE.

Puis, à 21 h 30 HE , tous les yeux seront rivés sur la position de quart-arrière, alors que les Alouettes de Montréal visiteront les Roughriders de la Saskatchewan. Le vétéran Darian Durant devrait obtenir un premier départ à Regina contre son ancien club, les Riders, avec qui il a évolué pendant 11 saisons. La Saskatchewan voudra continuer de pourchasser les Eskimos pour le troisième rang de la division Ouest.

Deux autres matchs sont prévus, samedi. Dès 16 h HE, les Lions de la Colombie-Britannique se mesureront aux Blue Bombers à Winnipeg. Avec une victoire, les Bombers pourraient s’assurer d’accueillir un match éliminatoire pour la première fois depuis 2011. Chez les Lions, les receveurs Bryan Burnham (997) et Emmanuel Arceneaux (984) tenteront de franchir le plateau des 1000 verges sur des réceptions cette saison.

Enfin, sur le coup de 19 h HE, les Stampeders de Calgary et les Eskimos d’Edmonton se disputeront le dernier chapitre de la bataille de l’Alberta en 2017. Les Stamps sont déjà assurés d’accueillir la finale de l’Ouest au McMahon Stadium le 19 novembre prochain, tandis que les Esks – selon le dénouement du match de l’après-midi à Winnipeg – auront toujours une chance de disputer un match éliminatoire à domicile avec un triomphe. 

Cliquez ici pour consulter les scénarios éliminatoires pour la semaine 19.

MARQUER EN ATTAQUE… ET EN DÉFENSE

Joueur

Année

Équipe

Duron Carter

2017

Saskatchewan

Byron Parker

2007

Toronto

Dexter Dawson

1997

Winnipeg

 

  • Joe Hagins, en 1999, avait réussi un touché au sol et un touché à la suite d’un retour d’interception.
  • Cette saison, on compte 16 retours d’interception pour des touchés – Saskatchewan et Winnipeg en ont quatre chacun – et 16 retours d’échappés pour des touchés.

QUATRE DE SUITE POUR BANKS

  • Brandon Banks des Tiger-Cats a amassé 100 verges ou plus sur des réceptions lors de quatre matchs de suite : 129, 115, 104 et 100 verges.
  • Au cours des 22 dernières saisons, cet exploit a été accompli seulement huit fois, et par huit joueurs différents.

Joueur

Année

Équipe

Date

Brandon Banks

2017

Hamilton

30 sept. 2017 – 22 oct. 2017

Adarius Bowman

2016

Edmonton

25 juin 2016 – 23 juillet 2016

Jamel Richardson

2011

Montréal

23 sept. 2011 – 30 oct. 2011

Jamel Richardson

2011

Montréal

11 août 2011 – 11 sept. 2011

Fred Stamps

2011

Edmonton

9 juil. 2011 – 29 juil. 2011

Jermaine Copeland

2003

Montréal

4 juil. 2003 – 24 juil. 2003

Terry Vaughn

2001

Edmonton

17 août 2001 – 7 sept. 2001

Mac Cody

1996

Hamilton

15 sept. 1996 – 18 oct. 1996

 

  • La plus longue série de matchs avec 100 verges ou plus sur des réceptions est de huit; deux joueurs se partagent ce record : Hal Patterson (1956) et Terry Greer (1983).
  • Seulement sept joueurs ont connu cinq matchs ou plus de 100 verges ou plus sur des réceptions : Patterson, Greer, Joey Walters (deux fois), Jamel Richardson, Brian Kelly, Allen Pitts et Mac Cody.
  • Depuis que June Jones est devenu l’entraîneur-chef des Tiger-Cats, Banks a capté 39 passes pour 690 verges en huit matchs. Avant l’arrivée de Jones, en huit matchs, il avait capté huit passes pour 52 verges.
  • La semaine dernière, Banks a réussi son 11e touché en carrière à la suite d’un retour de botté  (sept à la suite de retours de dégagement, trois à la suite de retours de placement raté et un à la suite d’un retour de botté d’envoi raté).

EN RAFALE

  • Les équipes qui reviennent d’une semaine de congé montrent une fiche de 9-7 (0,563) en 2017. Le ROUGE et NOIR renouera avec l’action à la suite d’un congé lors de la semaine 18; ils affronteront les Tiger-Cats de Hamilton vendredi soir à la Place TD.
  • Jeremiah Masoli a amassé 300 verges ou plus par la passe lors de trois matchs de suite, sa plus longue séquence en carrière. Masoli ne compte qu’une interception lors de ses six derniers départs (169 passes lancées).
  • Il ne manque que trois sacs au joueur de ligne défensive des Stampeders Charleston Hughes pour atteindre le plateau des 100 en carrière et dépasser Will Johnson au premier rang de l’histoire de l’équipe à ce chapitre.
  • À domicile, Kevin Glenn des Roughriders possède une cote du quart-arrière de 86,5 et a lancé 18 passes de touché contre sept interceptions. Sur la route, il possède une cote de 55,9, et il a lancé cinq passes de touché contre sept interceptions.
  • Le botteur Tyler Crapigna des Roughriders a réussi 18 placements de suite.
  • Mike Reilly (5252) et Ricky Ray (5205) ont franchi le cap des 5000 verges par la passe cette saison. Avec deux matchs à jouer, Matt Nichols (4442) est à 558 verges d’y arriver et Bo Levi Mitchell (4393) est à 607 verges d’y parvenir.
  • À l’aube des matchs de la semaine 19, sept receveurs sont à 100 verges ou moins du plateau des 1000 verges sur des réceptions : Bryan Burnham (997), Emmanuel Arceneaux (984), Jalen Saunders (977), Bakari Grant (969), BJ Cunningham (960), Luke Tasker (926) et Armanti Edwards (911).
  • Deux demis offensifs canadiens espèrent franchir le cap des 1000 verges au sol cette saison. Jerome Messam (951) a besoin de 49 verges, alors qu’Andrew Harris (903) en a besoin de 97.
  • Solomon Elimimian des Lions occupe toujours le premier rang de la LCF avec 128 plaqués défensifs. Au deuxième rang, on retrouve Alex Singleton (115) des Stampeders, et au troisième rang, Kyries Hebert (103) des Alouettes.
  • Présentement, quatre joueurs se partagent la tête du circuit en ce qui a trait aux sacs : Ja’gared Davis, Charleston Hughes, Victor Butler et Micah Johnson en ont chacun neuf. Huit autres joueurs se retrouvent à deux sacs ou moins des meneurs.
  • Quelque 60 % des matchs ont été décidés lors des trois dernières minutes de jeu.
  • Quelque 25 matchs ont été décidés par un écart de quatre points ou moins.
  • Quelque trois matchs ont eu recours à la prolongation.