Cette semaine dans la LCF - Semaine 19

Cette semaine dans la LCF - Semaine 19

Jeudi 18 octobre 2018 — TORONTO – Alors qu’il ne reste que trois semaines à écouler avant la fin du calendrier régulier 2018 de la Ligue canadienne de football (LCF), deux parties aux enjeux très importants sont prévues vendredi soir.

Dans un premier temps, à la Place TD d’Ottawa, les Tiger-Cats de Hamilton et le ROUGE et NOIR se disputeront le premier match d’une cruciale série aller-retour à compter de 19 h HE (RDS2). Les deux clubs montrent une fiche identique au sein de la division Est. Le ROUGE et NOIR a gagné le premier duel entre les deux équipes lors de la semaine 7 (21-15), et une victoire lui permettrait de mettre la main sur les honneurs de la série de trois matchs entre les deux clubs en 2018, ainsi que sur le bris d’égalité au classement – si nécessaire – en fin de campagne.

Dans un deuxième temps, sur le coup de 22 h HE (TSN), les Eskimos d’Edmonton croiseront le fer avec les Lions de la Colombie-Britannique au BC Place de Vancouver, un autre match qui pourrait avoir d’importantes répercussions sur le parcours vers les éliminatoires de ces deux formations. Les Eskimos ont mis fin à une série de trois revers la semaine dernière contre le ROUGE et NOIR, et ils tenteront de demeurer au plus fort de la course aux éliminatoires avec une victoire en Colombie-Britannique. De leur côté, les Lions continuent de progresser, eux qui ont remporté cinq de leurs six derniers matchs, dont un gain à l’étranger contre Calgary la semaine dernière – la première défaite des Stampeders à domicile en 2018. Avec une victoire, les Lions pourraient se qualifier pour les éliminatoires.

À l’image de la soirée de vendredi, deux matchs sont prévus, samedi, dans la LCF. 

D’abord, dès 16 h HE (RDS), les Alouettes de Montréal affronteront les Argonauts de Toronto au BMO Field. Les Torontois chercheront à freiner à sept leur série de revers et d’améliorer à 5-3 leur fiche à domicile en 2018. Les Montréalais ont remporté le premier duel entre les deux clubs plus tôt cette saison. Le quart-arrière Johnny Manziel sera en quête d’une première victoire dans la LCF, lui qui amorcera un sixième match au sein du circuit samedi.

Puis, les deux équipes au sommet de la division Ouest mettront fin à la semaine 19, alors que les Roughriders de la Saskatchewan fouleront la pelouse du McMahon Stadium de Calgary pour y affronter les Stampeders. Avec une victoire, les Stamps pourraient s’assurer du premier rang de leur division et d’accueillir la finale de l’Ouest, à Calgary, le 18 novembre prochain – ils profiteraient ainsi d’une semaine de congé lors du premier tour des éliminatoires. Un gain des Riders leur permettrait de garder un œil sur le premier rang de l’Ouest, et si les Lions devaient perdre vendredi, leur assurerait d’accueillir un match éliminatoire en novembre prochain. Le botté d’envoi de ce match est prévu pour 19 h HE.

***Le duel opposant Hamilton à Ottawa sera un match à micros ouverts.***

SCÉNARIOS DES ÉLIMINATOIRES POUR LA SEMAINE 19

Cliquez ici pour consulter les scénarios des éliminatoires pour la semaine 19.

SI LES ÉLIMINATOIRES DÉBUTAIENT AUJOURD’HUI

Demi-finale de l’Ouest : Winnipeg c. Saskatchewan
Finale de l’Ouest : À déterminer c. Calgary
Demi-finale de l’Est : C.-B. c. Hamilton
Finale de l’Est : À déterminer c. Ottawa

AVEC TROIS SEMAINES À DISPUTER

  • Quelque 10 des 12 derniers matchs de la saison auront un impact sur le portrait des éliminatoires, incluant six matchs entre des rivaux de la division Ouest.

ÉQUIPE

ADVERSAIRES

FICHE CUMULATIVE DES ADVERSAIRES

C.-B. (8-7)

EDM, @SSK, CGY

41-17 (0,638)

EDMONTON (8-8)

@C.-B, WPG

17-14 (0,548)

CALGARY (12-3)

SSK, @WPG, @C.-B.

27-20 (0,574)

SASKATCHEWAN (10-6)

@CGY, C.-B.

20-10 (0,667)

WINNIPEG (9-7)

CGY, @EDM

20-11 (0,645)

HAMILTON (8-7)

@OTT, OTT, MTL

19-26 (0,422)

OTTAWA (8-7)

 HAM, @HAM, TOR

19-26 (0,422)

RÉUSSIR UN BLANCHISSAGE

  • Samedi dernier, les Blue Bombers de Winnipeg ont blanchi les Roughriders de la Saskatchewan 31-0 au Investors Group Field.
  • Il s’agissait du premier blanchissage dans la LCF depuis 2017, alors que les Tiger-Cats de Hamilton avaient blanchi les Alouettes de Montréal 33-0 lors de la semaine 20.
  • Depuis 1945, on dénombre 119 blanchissages dans la LCF. Calgary vient au premier rang au cours de cette période avec 22 blanchissages, tout juste devant Edmonton (21) et Winnipeg (21).
  • Winnipeg compte 33 blanchissages au cours de son histoire.
  • La dernière fois que les Roughriders ont été blanchis remonte à 2004, alors qu’ils avaient été battus 24-0 face aux Eskimos d’Edmonton.

ET DE 100 POUR SINOPOLI

  • La semaine dernière, le receveur canadien Brad Sinopoli a capté six passes pour porter son total à 101 réceptions cette saison.
  • Avec trois matchs à jouer, Sinopoli est en voie de terminer le calendrier régulier avec 121 attrapés, ce qui constituerait le cinquième plus haut total de l’histoire du circuit, derrière Derrell Mitchell (160 – 1998), Allen Pitts (126 – 1994), Don Narcisse (123 – 1995) et Michael Clemons (122 – 1997).
  • Il ne manque que 12 réceptions à Sinopoli pour dépasser Ben Cahoon (112) au premier rang de l’histoire de la LCF pour les attrapés réussis par un Canadien.
  • Voici une liste des autres Canadiens ayant franchi le plateau des 100 attrapés au cours d’une même saison :
    • Ben Cahoon | 112 | 2003
    • Gerald Wilcox | 111 | 1994
    • Dave Sapunjis | 111 | 1995
    • Ben Cahoon | 107 | 2008
    • Andrew Harris | 105 | 2017
    • Dave Sapunjis | 103 | 1993
    • Kamau Peterson | 101 | 2008
    • Andy Fantuz | 101 | 2016

EN RAFALE

  • Les Argonauts de Toronto ont été impliqués dans quatre matchs s’étant terminés par un écart d’un point, soit un match de moins que le record détenu par Ottawa (1991) et Edmonton (1993). Lors de ces matchs, ils ont une fiche de 2-2. Ils ont aussi été impliqués dans sept matchs décidés par un écart de quatre points ou moins. Il affichent un dossier de 3-4 lors de ces parties.
  • Avec trois matchs à jouer, le demi offensif William Powell du ROUGE et NOIR (1275 verges) n’a besoin que de 225 verges pour atteindre le plateau des 1500 verges au sol cette saison. Le dernier joueur à avoir amassé 1500 verges par la course au cours de la même saison est Jon Cornish en 2013 (1813 verges). Joffrey Reynolds (1504 verges) avait également franchi le cap des 1500 verges au sol en 2009. Le dernier joueur d’une équipe ottavienne à avoir terminé l’année au sommet des porteurs de ballon de la LCF est Orville Lee en 1988 (1075 verges au sol).
  • Il ne manque que 60 verges au demi offensif des Eskimos d’Edmonton C.J. Gable (940) pour rejoindre Powell et le demi offensif des Blue Bombers de Winnipeg Andrew Harris dans le groupe des 1000 verges au sol cette saison.
  • D’haquille Williams (1454), Brandon Banks (1290) et Brad Sinopoli (1207) sont les seuls joueurs à avoir atteint le plateau des 1000 verges sur des réceptions jusqu’à présent cette saison. Parmi les autres receveurs susceptibles de rejoindre le trio, on retrouve Luke Tasker (979), Darvin Adams (902), Greg Ellingson (956) et S.J. Green (918). 
  • Si Williams devait terminer l’année au sommet de la Ligue pour les verges sur des réceptions, il deviendrait le cinquième receveur des Eskimos en six saisons à accomplir cet exploit. Brandon Zylstra (2017), Adarius Bowman (2016), Adarius Bowman (2014) et Fred Stamps (2013) y sont parvenus avant lui.
  • Ce serait la première fois depuis Calgary, entre 1991 et 1995, qu’une équipe verrait l’un de ses receveurs terminer l’année au sommet de la Ligue pour les verges sur des réceptions lors de cinq années sur six.
  • À la suite de sa performance de huit plaqués au cours de la semaine 18, le secondeur Adam Bighill a franchi le cap des 100 plaqués défensifs pour la quatrième fois de sa carrière. Il est devenu le troisième joueur de l’histoire de la LCF à connaître au moins quatre saisons de 100 plaqués défensifs ou plus en carrière; Willie Pless en compte sept, et Barrin Simpson en compte quatre.
  • Le secondeur des Stampeders Alex Singleton a aussi rejoint le club des 100 plaqués défensifs cette saison, et ce, pour la deuxième fois de sa carrière. Il aura besoin de 23 plaqués défensifs pour établir un nouveau sommet personnel.
  • Le quart-arrière Bo Levi Mitchell a lancé 31 passes de touché cette saison. Il lui en manque deux pour établir une nouvelle marque personnelle.
  • Avec trois matchs à jouer cette saison, l’entraîneur-chef des Lions Wally Buono affiche un dossier de 281-163-3 (0,605).
  • Le quart-arrière des Lions Travis Lulay a effectué un retour au jeu la semaine dernière; il a mérité sa 47e victoire lors de son 78e départ en carrière.
  • Le demi offensif Tyrell Sutton a amassé 106 verges au sol à ses débuts avec les Lions la semaine dernière; c’est seulement la deuxième fois cette saison qu’un porteur de ballon de la Colombie-Britannique franchit le cap des 100 verges au sol.
  • Le secondeur Henoc Muamba des Alouettes de Montréal a besoin de 12 plaqués pour en compter 100 cette saison. Il atteindrait ce plateau pour la deuxième fois de sa carrière.
  • À son dernier départ, le quart-arrière Johnny Manziel a amassé 250 verges par la passe – un sommet personnel – et a complété sa passe la plus longue (52 verges) en carrière dans la LCF.
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques at Ligue canadienne de football