Cette semaine dans la LCF – Semaine 2

Cette semaine dans la LCF – Semaine 2

La semaine 1 a offert des rencontres excitantes et serrées – La semaine 2 s’annonce tout aussi spectaculaire!

Jeudi 29 juin 2017 — TORONTO – La saison 2017 de la Ligue canadienne de football (LCF) s’est amorcée sur des chapeaux de roues et a offert du jeu ultra compétitif : trois des quatre matchs de la semaine 1 ont été décidés par un écart combiné de quatre points.

Ayant profité d’un congé la semaine passée, les Blue Bombers de Winnipeg se joindront à la fête ce weekend.

Et parlant de fête, la LCF célèbrera le 150e anniversaire du Canada aux quatre coins du circuit en fin de semaine, ainsi que l’ouverture officielle du nouveau Mosaic Stadium en Saskatchewan, où les Roughriders accueilleront les Blue Bombers, samedi.

Le weekend de la fête du Canada s’amorce dès ce soir, alors que le ROUGE et NOIR d’Ottawa sera de passage à Calgary pour affronter les Stampeders à compter de 21 h HE. Il s’agira d’un match revanche de leur excitant verdict nul ayant nécessité la double prolongation la semaine dernière, qui lui était un match revanche de la 104e Coupe Grey, présentée par Shaw.

Le football du vendredi soir met en vedette deux parties. D’abord, à 19 h HE, les Argonauts de Toronto tenteront de remporter un deuxième match à domicile de suite, alors que les Lions de la Colombie-Britannique, espérant rebondir à la suite de leur revers par trois points la semaine dernière, seront de passage au BMO Field. Puis, à 22 h HE, les Alouettes de Montréal se mesureront aux Eskimos d’Edmonton dans un duel opposant deux clubs souhaitant demeurer invaincus en 2017.

Enfin, lors de la fête du Canada, le 1er juillet, les partisans auront droit au match entre les Bombers et les Riders, qui se déroulera à l’incroyable nouveau Mosaic Stadium. Comme le botté d’envoi de cette partie est prévu pour 21 h HE, vous pourrez fêter toute la journée et vous aurez amplement le temps de vous assoir devant votre téléviseur et de syntoniser RDS ou TSN, si vous n’êtes pas, bien sûr, parmi les chanceux qui seront à Regina pour célébrer ce moment histoire avec les partisans des Riders.

RAY TOUJOURS AUSSI IMPRESSIONNANT

Le quart-arrière des Argonauts, Ricky Ray, a connu une remarquable semaine 1, complétant 32 passes pour 506 verges – la deuxième partie de plus de 500 verges par la passe de sa carrière.

Ray est devenu le premier joueur des Argonauts à connaître plus d’un match de 500 verges par la passe.

Lors de cette partie, Ray a franchi le cap des 55 000 verges par la passe en carrière, devenant ainsi seulement le quatrième quart-arrière de l’histoire de la LCF à y parvenir. Antony Calvillo (79 816), Damon Allen (72 381) et Henry Burris (63 639) sont les trois autres.

Il ne manque que trois touchés à Ray pour devenir le sixième quart-arrière de l’histoire de la LCF à lancer au moins 300 passes de touché en carrière. Présentement, ce club comprend Anthony Calvillo (455), Damon Allen (394), Henry Burris (373), Ron Lancaster (333) et Matt Dunigan (303).

La semaine dernière, Ray, qui en est à sa 15e saison dans la LCF, a réussi cinq passes de plus de 30 verges, et il a complété 78 % de ses passes, dont une passe de touché de 79 verges vers son coéquipier DeVier Posey. Il s’agissait également de son 12e match de plus de 400 verges par la passe en carrière.

LEWIS A PLUS D’UN TOUR DANS SON SAC

Avec ses cinq réceptions lors de la semaine 1, Nik Lewis des Alouettes de Montréal en compte désormais 982 en carrière, soit seulement 47 de moins que le meneur de l’histoire de la LCF à ce chapitre, le membre du Temple de la renommée du football canadien, Geroy Simon (1029).

Seulement trois receveurs ont atteint le plateau des 1000 attrapés : Geroy Simon (1029), Ben Cahoon (1017) et Terry Vaughn (1006).

Avec des gains de 60 verges lors de la semaine 1, Lewis compte maintenant 13 189 verges en carrière. Il ne lui en manque que 10 pour dépasser Ray Elgaard (13 198) au septième rang de l’histoire de la Ligue à ce chapitre, et que 113 pour dépasser Ben Cahoon (13 301), qui lui occupe le sixième rang de l’histoire de la LCF.

Lewis, qui en est à sa 14e saison dans la LCF, a capté 102 passes pour 1136 verges et trois touchés en 2016.

NEZ À NEZ POUR UNE ÉGALITÉ

Le tant attendu match revanche de la Coupe Grey entre le ROUGE et NOIR d’Ottawa et les Stampeders de Calgary lors de la semaine 1 s’est terminé par un verdict nul de 31-31 après la double prolongation.

Il s’agissait du 101e match nul de l’histoire du football professionnel canadien (depuis 1907).

Les Stampeders et le ROUGE et NOIR avait aussi connu un match nul de 26-26 lors de la semaine 3 de la saison 2016.

Avant le verdict nul de 2016, le plus récent match nul dans la LCF remontait à 2009, alors que Calgary et la Saskatchewan avaient fait match nul 44-44 le 17 octobre au McMahon Stadium.

Il n’y a eu que trois matchs nuls dans la LCF depuis 2008, soit une période de plus de 600 parties.

Le pointage de la 104e Coupe Grey, présentée par Shaw et opposant les Stampeders au ROUGE et NOIR, était aussi égal après 60 minutes de jeu (33-33). Le ROUGE et NOIR avait mérité la victoire en prolongation, 39-33, à la suite d’un touché d’Ernest Jackson.

Les Argonauts de Toronto comptent le plus de matchs nuls de l’histoire de la LCF avec 26.

Vendredi dernier, il s’agissait du 21e match nul de l’histoire des Stampeders, et du 19e de l’histoire des équipes de football d’Ottawa.

LES TROIS DERNIÈRES MINUTES DE JEU

  • Les trois premiers matchs de la semaine 1 se sont décidés par un écart combiné de quatre points, ce qui représente l’un des débuts de saison les plus compétitifs de l’histoire de la LCF;
  • Voici une liste des débuts de saisons les plus compétitifs après trois matchs présentant le différenciel de points combinés (et pour chacun des matchs) :

2017: 4 (1, 0, 3)

1990: 8 (5, 3, 0)

2007: 11 (2, 0 , 9)

1998: 12 (3, 1, 8)

1997: 12 (1. 1, 10)

  • Les botteurs ont été très importants lors de la semaine 1, alors que les trois premiers matchs se sont décidés par un dernier jeu réalisé par un botteur;
  • Le quatrième match de la semaine 1, entre Hamilton et Toronto, a aussi mis en vedette un botteur, puisque Lirim Hajrullahu a effectué cinq placements et a marqué 18 des 32 points des Argonauts;
  • Les pénalités ont été en baisse de 6,2 % par rapport à 2016 et de 25 % par rapport à 2015 lors de la semaine 1;
  • Lors de son premier match dans la LCF, Will Hill des Tiger-Cats est devenu le premier joueur de la Ligue à bloquer deux bottés au cours d’un même match depuis Donnavan Carter le 26 octobre 2002. Cet exploit a désormais été accompli à 10 reprises dans l’histoire de la LCF;
  • À sa 10e saison dans la LCF, Charleston Hugues des Stampeders pourrait battre le record d’équipe de Will Johnson en ce qui a trait aux sacs (99). Hughes en compte présentement 88, et il a réussi 16 sacs en 2016;
  • Trois receveurs des Argonauts ont amassé plus de 100 verges sur des réceptions lors du match de dimanche dernier contre Hamilton : DeVier Posey (147), SJ Green (124) et Jeff Fuller (104). C’était la deuxième fois que Ricky Ray aidait trois receveurs à franchir le cap des 100 verges sur des réceptions au cours d’une même rencontre;
  • La dernière fois qu’une équipe de la LCF a vu trois de ses receveurs dépasser le cap des 100 verges sur des réceptions remontait au 7 septembre 2013, alors qu’Henry Burris des Tiger-Cats avait récolté 375 verges en lançant des passes à C.J. Gable (108), Greg Ellingson (111) et Andy Fantuz (112);
  • Brandon Zylstra des Eskimos a amassé le plus de verges sur des réceptions lors de la semaine 1 avec 152 en sept attrapés;
  • À l’ancien Mosaic Stadium, les Riders ont disputé 611 matchs et ont montré une fiche de 329-269-13.