Cette semaine dans la LCF – Semaine 21

Cette semaine dans la LCF – Semaine 21

Statistiques et tendances à surveiller cette semaine

TORONTO (26 octobre 2022) – Quatre matchs sont inscrits au calendrier de la Ligue canadienne de football (LCF) lors de la Semaine 21 :

Story image

DES CHANGEMENTS SIGNIFICATIFS

  • Un meilleur positionnement sur le terrain a entraîné des pointages plus élevés :
    • Moyenne de 50,6 points par match (augmentation de 17,4 % par rapport à 2021).
  • Un produit orienté sur l’action :
    • Moyenne de 30 verges nettes de plus par match (augmentation de 5 % par rapport à 2021).
    • Taux de deuxièmes essais convertis en premiers essais de 48 % (augmentation de 4 % par rapport à 2021).
    • Diminution de 12 % du nombre de séries de « deux jeux suivis d’un dégagement » par rapport à 2021.
  • Les équipes ont été beaucoup plus efficaces en situation de premier essai, amassant en moyenne 6,6 verges par jeu, augmentant ainsi le nombre de situations de deuxième essai et court.
  • Un meilleur rythme et des fins de matchs plus serrées :
    • Diminution de 11 % des pénalités par rapport à 2019.
    • Quelque 61 % des matchs se sont décidés lors des trois dernières minutes de jeu.
    • Il y a eu 128 changements d’avance.
    • On compte 55 victoires à la suite d’une remontée.

EN RAFALE

  • C’est la première fois depuis 1996 que le tableau des éliminatoires est complet avec encore une semaine à jouer.
  • Nathan Rourke, Michael O’Connor et Tre Ford ont chacun amorcé des matchs à la position de quart-arrière cette année. La dernière fois que trois passeurs canadiens ont amorcé des matchs au cours de la même saison remonte à 1968 : Russ Jackson pour Ottawa, Frank Cosentino pour Edmonton et Peter Ohler pour la Colombie-Britannique.
  • Le botteur de la Colombie-Britannique Sean Whyte mène la Ligue pour le pourcentage de placements réussis (92) et pour le pourcentage de convertis d’un point réussis (98). En 91 bottés de précision cette saison, il n’a raté son coup que quatre fois.
  • Le receveur de Winnipeg Dalton Schoen mène présentement la Ligue au chapitre des verges sur des réceptions avec 1357. Le dernier joueur de première année à avoir accompli cet exploit est Curtis Marsh de la Saskatchewan en 2000, qui avait amassé 1560 verges en 102 attrapés, dont 10 pour des touchés. Avant Marsh, le seul autre joueur à avoir réussi cet exploit au cours des 52 dernières années est David Williams de la Colombie-Britannique (1468) en 1988 – Williams avait alors établi le record de touchés sur des réceptions pour un joueur de première année avec 18.
  • Milt Stegall est le dernier joueur de la LCF à avoir mené la Ligue pour les verges sur des réceptions et pour la moyenne de verges par attrapé au cours de la même année (1896 verges sur des réceptions et moyenne de 17,9 verges par attrapé en 2002). Schoen essaiera d’égaler cet exploit.
  • Le receveur de Winnipeg Nic Demski compte 99 matchs en carrière dans la LCF. En seulement 13 parties cette saison, il a établi des marques personnelles pour les réceptions (64), pour les verges sur des réceptions (772) et pour les touchés (10).
  • Il ne manque que 71 verges au demi offensif de Winnipeg Brady Oliveira pour connaître sa première campagne de 1000 verges au sol dans la LCF.
  • Le quart-arrière de Montréal Trevor Harris (4157) a atteint le plateau des 4000 verges par la passe pour une cinquième saison en carrière. La campagne 2022 est aussi sa quatrième de 20 passes de touché ou plus.
  • La moyenne de 48,4 verges par dégagement du botteur de Toronto John Haggerty est la huitième meilleure de l’histoire de la LCF, et occupe le deuxième rang de l’histoire des Argonauts, derrière la moyenne de 48,5 verges établie par Hank Ilesic en 1986. Haggerty mène la Ligue pour les dégagements envoyés à moins de 10 verges de la zone des buts de ses adversaires avec 12.
  • Haggerty (48,4) et le botteur de Calgary Cody Grace (48,3) rivaliseront en fin de semaine pour déterminer qui terminera la campagne au sommet de la Ligue pour les verges en moyenne sur des bottés de dégagement. Grace occupe le premier rang du circuit pour la moyenne de verges nettes sur des bottés de dégagement (39,5).
  • À sa deuxième année dans la LCF, le receveur de Hamilton Steven Dunbar Jr. (969) n’a besoin que de 31 verges pour connaître sa première saison de 1000 verges sur des réceptions dans la Ligue.
  • Il ne manque que six réceptions au receveur de Hamilton Tim White pour en totaliser 100 cette saison.
  • Le secondeur de Hamilton Jovan Santos-Knox compte 105 plaqués défensifs cette saison. Le record d’équipe, chez les Tiger-Cats, est de 114, établi par Zeke Moreno en 2007.
  • Le quart-arrière de Hamilton Dane Evans (3766) n’a besoin que de 234 verges pour connaître sa première campagne de 4000 verges par la passe dans la LCF.
  • Le joueur de ligne défensive du ROUGE et NOIR Lorenzo Mauldin mène la Ligue avec 16 sacs – le plus haut total par un joueur d’Ottawa depuis les 20 sacs d’Angelo Snipes en 1992. Snipes est aussi le dernier joueur d’Ottawa à avoir terminé une saison au sommet du circuit pour les sacs.
  • Le secondeur de la Saskatchewan Darnell Sankey mène la Ligue avec 115 plaqués défensifs, et il ne lui en manque que quatre pour battre le record d’équipe de 118 appartenant à David Albright (1987).
  • Le secondeur de la Saskatchewan Larry Dean n’a besoin que de trois plaqués pour atteindre le plateau des 100 plaqués défensifs cette saison. Ce faisant, les Roughriders compteraient dans leurs rangs deux joueurs ayant réussi 100 plaqués défensifs ou plus en 2022. La Colombie-Britannique, en 2016, est la seule autre équipe de l’histoire de la LCF à avoir accompli cet exploit (Solomon Elimimian avec 129, et Adam Bighill avec 108).
  • Si le receveur de la Saskatchewan Kian Schaffer-Baker (935) amasse 65 verges et connaît sa première campagne d’au moins 1000 verges sur des réceptions, ce serait la première fois que deux Canadiens (le receveur de Toronto Kurleigh Gittens Jr. totalise déjà 1101 verges sur des réceptions) franchissent le cap des 1000 verges sur des réceptions lors de la même saison depuis Andy Fantuz (1059) et Brad Sinopoli (1036) en 2016.
  • Si Calgary remporte son match de samedi contre la Saskatchewan, elle deviendra la deuxième équipe de l’histoire de la LCF à remporter 12 matchs et à tout de même terminer la saison au troisième rang de sa division (Edmonton en 2017).
  • Le demi offensif de Calgary Ka’Deem Carey mène la Ligue avec 1088 verges au sol. Toutefois, le demi offensif de la Colombie-Britannique James Butler ne se trouve que 34 verges derrière lui (1054).
Olivier Poulin Directeur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Guillaume Tremblay-St-Gelais Gestionnaire, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
A propos de la Ligue canadienne de football

Reposant sur plus de 110 ans d’histoires et de traditions, la Ligue canadienne de football est composée de neuf équipes et de millions de partisans, et s’engage à servir sa communauté et à présenter du football de haut niveau. Pour demeurer à l’affût des nouvelles, des analyses et de tout ce qui entoure la LCF, visitez LCF.ca.

la Ligue canadienne de football
50, rue Wellington Est, 3e étage
Toronto ON M5E 1C8
Canada