Cette semaine dans la LCF – Semaine 3

Cette semaine dans la LCF – Semaine 3

TORONTO – La semaine 3 débutera à Vancouver, jeudi, où les Lions de la Colombie-Britannique recevront les Elks d’Edmonton à l’occasion du premier match à domicile de leur campagne. Le duel aura une saveur particulière pour les Lions, qui ont présenté leur nouveau propriétaire Amar Doman mercredi après-midi. Doman sera des partisans présents au BC Place ce jeudi. Il s’agira du premier événement sportif à accueillir des partisans à Vancouver depuis mars 2020. Les Lions voudront signer un deuxième gain de suite, tandis que les Elks seront en quête de leur première victoire de la saison. Ce sera le 200e match de calendrier régulier entre la Colombie-Britannique et Edmonton. Le botté d’envoi est prévu pour 22 h HE.

Vendredi, dès 21 h 30 HE, le McMahon Stadium sera le théâtre d’un affrontement entre les Alouettes de Montréal et les Stampeders de Calgary. En congé lors de la semaine 1, les Alouettes tenteront de remporter un deuxième match d’affilée lors de la semaine 3. Le quart-arrière Vernon Adams Jr. possède une fiche de 3-0 en carrière contre les Stampeders. Calgary essaiera d’éviter de connaître un début de saison de 0-3, mais le club sera privé des services du joueur par excellence de la LCF à deux reprises, Bo Levi Mitchell, en raison d’une fracture du péroné. 

Deux matchs sont au calendrier, samedi. D’abord, à 16 h HE, les Argonauts de Toronto joueront un premier match cette saison au BMO Field en accueillant les champions en titre de la Coupe Grey, les Blue Bombers de Winnipeg. Les deux équipes ont croisé le fer la semaine dernière au IG Field, où la défense des Bombers a neutralisé l’attaque des Argos dans un gain de 20-7. Toronto apportera un changement à la position de quart-arrière, alors que Nick Arbuckle effectuera ses débuts dans l’uniforme des Torontois. Mike Miller de Winnipeg pourrait passer à l’histoire, alors qu’il ne lui manque que deux plaqués sur les unités spéciales pour devenir le meneur de l’histoire de la LCF à ce chapitre.

Enfin, le ROUGE et NOIR renouera avec l’action après une semaine de congé et affrontera les Roughriders en Saskatchewan sur le coup de 19 h HE. La défense d’Ottawa cherchera à refroidir l’ardente attaque de la Saskatchewan, qui a marqué en moyenne plus de 30 points par match depuis le début de la campagne. Les Riders seront en quête d’un premier début de saison de 3-0 depuis 2013 et de leur neuvième gain de suite en saison régulière au Mosaic Stadium.

DIFFUSION

  • Edmonton c. C.-B. : TSN, ESPN2, BT Sport ESPN et Yare
  • Montréal c. Calgary : RDS, TSN, ESPN+, BT Sport ESPN et Yare
  • Winnipeg c. Toronto : TSN, ESPN2 et Yare
  • Ottawa c. Saskatchewan : RDS, TSN, ESPN+, BT Sport 2 et Yare

APRÈS HUIT MATCHS

  • Cinq équipes ont signé des victoires à la suite d’une remontée.
  • Tous les clubs ayant réussi le moins de revirements ont remporté leurs matchs.
  • Sept des huit équipes ayant gagné cette année ont eu en moyenne un meilleur positionnement sur le terrain que leurs adversaires pour amorcer leurs séries offensives.
  • Quatre matchs ont été gagnés par les équipes évoluant à domicile, et quatre parties ont été gagnées par les clubs jouant à l’étranger. 
  • Lors de matchs entre les divisions (Est c. Ouest), chaque division compte trois victoires et trois défaites.
  • Quatre matchs se sont décidés lors des trois dernières minutes de jeu.
  • Quelque 212 313 partisans ont assisté aux matchs de la LCF jusqu’à présent cette saison.

UN 200E MATCH ENTRE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE ET EDMONTON

  • Il s’agira du 200e match de saison régulière entre les deux clubs. Edmonton a eu le dessus sur la Colombie-Britannique et affiche un dossier de 115-80-4.
  • Les Lions chercheront à se retrouver au-dessus de la barre de 0,500 après trois matchs pour la première fois depuis 2017.
  • Les Elks ont gagné leurs trois derniers matchs contre les Lions, en marquant, en moyenne, 15,3 points de plus que leurs rivaux.
  • La Colombie-Britannique et Edmonton présentent actuellement les deux attaques les plus productives de la LCF. Les Lions amassent en moyenne 418 verges nettes par match, tandis que les Elks cumulent en moyenne 365 verges nettes par match.
  • La partie de jeudi mettra en vedette les trois meilleurs receveurs de la campagne jusqu’ici :
    • C.-B. | Lucky Whitehead | 11 attrapés | 244 verges
    • C.-B. | Bryan Burnham | 11 attrapés | 213 verges
    • EDM | Derel Walker | 14 attrapés | 174 verges
  • Jeudi, les deux meneurs de la LCF au chapitre des verges par la passe, chez les joueurs actifs, seront opposés l’un à l’autre : Greg Ellingson (no 1 avec 7318 verges) c. Burnham (no 2 avec 5864 verges). La série d’Ellingson de cinq saisons avec au moins 1000 verges sur des réceptions semble en péril à la suite d’un lent début de campagne (52 verges en deux matchs).

UN EXCELLENT DÉPART DE COLLAROS À WINNIPEG

  • Depuis que Zach Collaros s’est joint à Winnipeg à la date limite des transactions, en 2019, il a remporté chacun de ses six départs (6-0).
  • La séquence a débuté lors du dernier match du calendrier régulier des Blue Bombers contre Calgary puis s’est poursuivie jusqu’à la Coupe Grey (trois matchs) et jusqu’aux deux premiers matchs de la saison 2021.
  • Au cours de cette séquence, Collaros a complété 70,9 % de ses passes (117 en 165) pour 1360 verges et huit touchés contre deux interceptions.

LES ALOUETTES EN VISITE À CALGARY

  • La série entre les deux équipes est très serrée. Calgary a eu le dessus un peu plus souvent (41-38-1), mais, depuis 2014, chaque club a remporté six matchs (6-6).
  • Cinq des neuf derniers matchs entre les deux équipes ont été décidés par un écart de neuf points ou moins, et les trois dernières parties se sont décidées lors des trois dernières minutes de jeu.
  • La dernière fois que les Alouettes ont affronté les Stampeders, Montréal a triomphé 40-34 en prolongation.
  • Vernon Adams Jr. affiche un dossier en carrière de 3-0 contre Calgary.
  • Depuis 2019, Montréal montre une fiche de 11-5 quand Adams Jr. est quart-arrière partant, et de 0-3 lorsqu’il ne l’est pas.
  • Calgary cherchera à éviter d’amorcer son calendrier régulier avec une fiche de 0-3 pour la première fois depuis 2002. 

EN RAFALE

  • Mike Miller a besoin de deux plaqués sur les unités spéciales pour devenir le nouveau meneur de l’histoire de la LCF à ce chapitre. Miller compte présentement 189 plaqués sur les unités spéciales, et le meneur actuel, Jason Arakgi, en totalise 190. Miller a réussi quatre plaqués sur les unités spéciales jusqu’à présent cette saison.
  • Le quart-arrière du ROUGE et NOIR, Matt Nichols, affiche un dossier de 7-4 en carrière contre les Roughriders.
  • Avery Williams du ROUGE et NOIR se retrouve à égalité au premier rang de la Ligue avec 14 plaqués défensifs, même s’il n’a joué qu’une partie.
  • Depuis qu’Ottawa a effectué son retour dans la LCF, en 2014, le ROUGE et NOIR et les Roughriders affichent un dossier de 6-6 l’un contre l’autre. Au cours de ses six campagnes, une équipe a balayé l’autre à quatre reprises; elles se sont partagé les honneurs de la série à deux occasions.
  • Grâce aux Alouettes, les équipes renouant avec l’action à la suite d’une semaine de congé montrent une fiche de 1-0 cette saison. Ottawa tentera de porter ce dossier à 2-0 lors de la semaine 3.
  • William Stanback et John White ont rejoint Brady Oliveira parmi les demis offensifs ayant réussi à amasser plus de 100 verges au sol au cours d’un même match cette saison. Lors de la semaine 2, Stanback a cumulé 112 verges au sol, tandis que White en a amassé 111.
  • La dernière fois que Calgary et Edmonton ont amorcé leur calendrier régulier avec un dossier de 0-2 lors de la même année remonte à 1996. Si les deux clubs perdent cette semaine, ce sera la première fois de l’histoire de la LCF que les deux clubs se retrouveront en même temps avec une fiche de 0-3.
  • Alors qu’ils occupent le deuxième rang de la LCF en ce qui a trait aux verges nettes en attaque (363,5 en moyenne par match), les Elks n’ont marqué qu’un touché en six visites dans la zone rouge; ils ont commis deux revirements.
  • La dernière fois que Winnipeg et que la Saskatchewan ont amorcé leur saison régulière avec une fiche de 2-0 lors de la même année remonte à 2003 (Khari Jones et Nealon Greene étaient alors les quarts-arrière). Les deux clubs n’ont jamais entamé leur calendrier régulier avec un dossier de 3-0 lors de la même année, et ce, depuis 1936.
  • La dernière fois que les Roughriders ont commencé leur calendrier régulier avec une fiche de 3-0 remonte à 2013 – soit la dernière année où ils ont remporté la Coupe Grey.
  • La Saskatchewan compte sur l’attaque marquant le plus de points de la LCF, même si elle occupe le sixième rang de la Ligue en ce qui a trait aux verges nettes par match (336,5 en moyenne). À l’inverse, Edmonton pointe au huitième rang de la Ligue pour les points marqués, mais au deuxième rang du circuit pour les verges nettes en attaque par match (363,5 en moyenne). La différence? Les revirements. Les Roughriders mènent la LCF avec un différentiel de plus-6 au chapitre des revirements, et ils ont marqué 24 points à la suite de ceux-ci. Les Elks n’ont provoqué aucun revirement en deux parties jusqu’ici.
  • La dernière fois que Toronto et Winnipeg se sont affrontés lors d’une série aller-retour remonte à 2018; les Blue Bombers avaient balayé les honneurs de la série. Cependant, en 2013, les Argonauts avaient remporté les deux matchs. Et les deux clubs ont partagé les honneurs de leur série de 2009.
  • Nick Arbuckle obtiendra un premier départ avec les Argonauts samedi après-midi. Il s’agira du huitième départ de sa carrière dans la LCF (4-3). Lors de son dernier, il a établi un record personnel avec quatre passes de touché.
  • Le receveur des Blue Bombers Kenny Lawler mène la LCF avec 14 réceptions cette saison.
  • La dernière fois que les Stampeders ont amorcé un match avec un quart-arrière canadien remonte à 2017, alors qu’Andrew Buckley avait été le quart-arrière partant de Calgary. Il faut remonter à 1985 pour voir un autre quart-arrière canadien amorcer un match pour les Stampeders (Greg Vavra).
  • Edmonton cherchera à éviter d’amorcer son calendrier régulier avec une fiche de 0-3 pour la première fois depuis 2010.
Contactez-nous
Guillaume Tremblay-St-Gelais Coordonnateur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Olivier Poulin Directeur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Guillaume Tremblay-St-Gelais Coordonnateur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Olivier Poulin Directeur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
A propos de la Ligue canadienne de football

En juin, le conseil des gouverneurs de la Ligue canadienne de football (LCF), qui représente les neuf équipes du circuit, a approuvé un retour au jeu après une pause forcée par la pandémie de COVID-19. La saison 2021, qui comprend un calendrier régulier de 14 parties par équipe, a commencé le 5 août et prendra fin avec la présentation de la 108e Coupe Grey, à Hamilton, en Ontario, le 12 décembre. Pour demeurer à l’affût des nouvelles, des analyses et de tout ce qui entoure la LCF, visitez LCF.ca.

la Ligue canadienne de football
50, rue Wellington Est, 3e étage
Toronto ON M5E 1C8
Canada