Cette semaine dans la LCF – Semaine 5

Cette semaine dans la LCF – Semaine 5

Statistiques et faits intéressants à propos des matchs de cette semaine

Mercredi 20 juillet 2016 — Les Stampeders de Calgary ont remporté leurs 13 derniers matchs à la suite d’une semaine de congé, et ils espèrent porter leur séquence à 14, jeudi, alors qu’ils affronteront les Blue Bombers, qui seront quant à eux déterminés à remporter un premier match, cette année, à Winnipeg.

Vendredi, Ottawa tentera de maintenir une fiche parfaite sur la route (3-0 cette année). Le ROUGE et NOIR affronte les Roughriders en Saskatchewan. Ces derniers sont à la recherche de leur première victoire cette saison.

En fin de semaine, la meilleure attaque de l’Ouest, celle des Eskimos d’Edmonton (moyenne de 475 verges nettes par match), recevra la défense la plus hermétique du circuit, celle des Tiger-Cats de Hamilton (287 verges allouées par rencontre).

La semaine 5 se terminera lors d’une rare présentation d’un match un lundi soir, alors que les Alouettes de Montréal rendront visite aux Argonauts à Toronto. Toronto espère remporter un premier match dans leur nouveau domicile, alors que Montréal souhaite retrouver le sentier de la victoire.

 

L’avantage du terrain?

  • Les visiteurs ont le dessus sur les équipes à domicile cette saison, remettant en doute le fameux avantage du terrain;
  • La semaine dernière, tous les matchs ont été remportés par les visiteurs. Ce n’est pas une première, mais la dernière fois que cela s’est produit, c’était lors de la semaine 6 de la saison 2014;
  • Après 16 rencontres en 2016, les équipes à domicile ont un taux victorieux de ,219 – le plus bas depuis 1946;
  • Les visiteurs ont été dominants, en marquant en moyenne 8,6 points de plus par match (29,4 c. 20,8) et en ayant le meilleur au chapitre des conversions du 2e essai (51,45 % c. 44,9 %), des revirements (26 c. 43), des sacs alloués (29 c. 47) et du taux d’efficacité par la passe (114,1 c. 94,8);
  • Considérant les parties de cette semaine, la tendance pourrait bien se poursuivre : les quatre équipes à domicile ont une fiche combinée de 1-7 et les visiteurs ont une fiche combinée de 6-1-1 cette saison;
  • Les visiteurs n’ont pas gagné plus de matchs que les équipes à domicile en saison régulière depuis 1983.

 

Taux de victoire le plus bas à domicile depuis 1946 après 16 parties :

Année   V-D-N  Taux

2016:     3-12-1 ,219

1975:     5-11-0 ,313

2011:     6-10-0 ,375

1998:     6-10-0 ,375

1983:     6-10-0 ,375

1979:     6-10-0 ,375
 

Les GROS jeux

  • Les jeux explosifs sont en hausse de 28 % (1,3/partie);
  • L’attaque aérienne est principalement en cause : les passes réussies de 30 verges ou plus sont en hausse de 48 % par rapport à ce stade-ci l’an dernier (65 c. 48);
  • Le ROUGE et NOIR mène le bal avec 12 ; Chris Williams en a capté six, Greg Ellingson en compte trois;
  • Il y a aussi au moins un retour explosif par rencontre (défini comme un retour de 30 verges ou plus sur un dégagement ou un placement raté ou comme un retour de 40 verges et plus sur un botté d’envoi);
  • À ce rythme, il y en aurait 82 cette saison, comparativement à 73 l’an dernier (plus-12,5 %).

 

Cotes d’écoute en hausse

  • Les cotes d’écoute combinées de la LCF sur TSN et RDS sont en hausse de 12 % au total et de 23 % dans le groupe des 18-49 ans;
  • Le match le plus regardé la semaine dernière a été celui opposant les Tiger-Cats aux Alouettes, avec une moyenne de 758 000 téléspectateurs ;
  • L’audience moyenne totale, pour l’ensemble des quatre matchs, a été de près de 2,9 millions, soit la plus haute moyenne depuis le weekend de la fête du Travail, présenté par L’Équipeur. Les quatre rencontres avaient alors enregistré une moyenne combinée de plus de 3,1 millions de téléspectateurs;


Congé payant

  • Depuis 2002, les équipes qui reviennent d’une semaine de congé ont remporté leur match dans 55 % des cas (94-77);
  • Calgary trône au sommet avec un taux de victoire de ,789 (15 victoires en 19 matchs). La Colombie-Britannique suit avec ,714 (fiche de 15-6);
  • Calgary a remporté ses 13 derniers matchs à la suite d’un congé. Une séquence qui, jeudi, aura duré depuis 3393 jours (14 octobre 2005);
  • D’autres séquences intéressantes : Edmonton a gagné quatre matchs consécutifs, Toronto trois d’affilée et Winnipeg en a perdu quatre de suite.

 

Pénalités en baisse

  • Les pénalités sont en baisse de 11 % par rapport à la même période l’an dernier, et ce, malgré une moyenne de 26,3 pénalités par rencontre lors de la semaine 4;
  • La catégorie qui connait la baisse la plus marquée : les fautes techniques – ce qui comprend les pénalités pour avoir retenu, les blocs illégaux et le contact illégal – sont en baisse de 33 %;
  • Cette année, les entraîneurs ont demandé une révision de jeu à 39 reprises, une moyenne de 2,44 par partie;
  • Les entraîneurs ont eu gain de cause dans 51 % des situations;
  • À pareille date l’an passé, il y avait eu 18 demandes de révision. Les entraîneurs avaient eu raison sept fois.

 

Statistiques impressionnantes

  • Chris Williams du ROUGE et NOIR d’Ottawa maintient un rythme qui lui permettrait d’atteindre 2500 verges sur des réceptions cette saison;
  • Brandon Banks des Tiger-Cats de Hamilton affiche une moyenne d’un touché sur un retour à tous les 17 quarts de jeu. Il en a marqué un neuvième la semaine passée;
  • Le ROUGE et NOIR a vu l’un de ses joueurs nommés parmi les joueurs de la semaine, présentés par Shaw, lors des quatre premières semaines d’activités : le quart Trevor Harris a figuré sur la liste lors des semaines 1, 2 et 4, et Chris Williams a fait de même lors des semaines 1, 2 et 3.