Cette semaine dans la LCF – Semaine 5

Cette semaine dans la LCF – Semaine 5

Statistiques et tendances à surveiller lors de la Semaine 5

TORONTO (6 juillet 2022) – Trois matchs sont inscrits au calendrier de la Ligue canadienne de football (LCF) lors de la Semaine 5 :

Story image

LES INVAINCUS

  • Pour la première fois de l’histoire de la Ligue, trois équipes d’une même division sont toujours invaincues après quatre semaines d’activités : Winnipeg (4-0), Colombie-Britannique (3-0) et Calgary (3-0).
  • Winnipeg amorce son calendrier régulier avec une fiche de 4-0 pour la deuxième fois en trois saisons (2019 et 2022).
  • La dernière fois que la Colombie-Britannique a entamé sa saison régulière avec un dossier de 3-0 remonte à 2007, alors que Dave Dickenson était le quart-arrière numéro un du club. Les Lions avaient commencé l’année avec une fiche de 5-0.
  • Calgary n’a pas amorcé son calendrier régulier avec un dossier de 3-0 depuis 2018, alors que l’équipe avait remporté sept matchs d’affilée en début de campagne (7-0).

DE JEUNES LOUPS

  • Le quart-arrière d’Edmonton Tre Ford a effectué son premier départ dans la LCF la semaine dernière contre Hamilton, amassant 159 verges et marquant un touché par la passe et cumulant 61 verges par la course.
  • Outre Ford et Nathan Rourke de la Colombie-Britannique, le dernier quart-arrière canadien à avoir signé une victoire à son premier départ est Greg Vavra avec Calgary en 1984. L’ancien des Dinos de l’Université de Calgary avait alors établi un record pour les verges tentées en un seul match par un quart-arrière canadien (48). Vavra avait réussi 27 de ces passes pour 290 verges et deux touchés.
  • Seulement cinq des 23 quarts-arrière canadiens ayant effectué un premier départ dans l’histoire de la LCF ont mérité la victoire à leur premier match comme partant.
  • La semaine dernière, c’était la première fois depuis 1982 que deux quarts-arrière canadiens amorçaient un match au cours de la même semaine.
  • Ford est devenu le 33e Canadien à lancer une passe de touché dans la LCF.

DEUX RETOURS. DEUX TOUCHÉS. DEUX SEMAINES DE SUITE

  • Le spécialiste des retours de botté de Montréal Chandler Worthy a retourné un botté d’envoi de la Saskatchewan sur 84 verges pour un touché lors de la Semaine 4. Le match d’avant, Worthy avait plutôt retourné un botté d’envoi de la Saskatchewan sur 88 verges pour un touché.
  • Une statistique du genre ne se retrouve qu’une autre fois dans l’histoire de la Ligue, en 1953, avec Billy Vessels d’Edmonton.
  • Worthy est le 10e joueur de l’histoire de la Ligue à retourner deux bottés d’envoi pour des touchés au cours de la même saison.
    • Billy Vessels | EDM | 1953
    • James Bullock | LV | 1994
    • Eric Blount | WPG | 1998
    • Demetris Bendross | SSK | 2000
    • Bashir Levingston | TOR | 2003
    • Tony Miles | TOR | 2003
    • Will Ford | WPG | 2013
    • Kendial Lawrence | EDM | 2014
    • Quincy McDuffie | WPG | 2016
  • Aucun joueur n’a retourné trois bottés d’envoi pour des touchés au cours d’une même saison.
  • Le record d’équipe pour le plus de retours de botté d’envoi pour des touchés en une saison est de quatre, une marque établie par Toronto en 2003. La seule autre équipe à en compter plus de deux est Las Vegas en 1994.

EN RAFALE

  • Après 16 matchs, il se marque en moyenne 50 points par match – une hausse de 14 % par rapport à 2021.
  • On dénombre 25 changements d’avance cette saison – une hausse de 16 % par rapport à 2021.
  • Sept matchs se sont décidés par un écart de quatre points ou moins, dont trois lors de la Semaine 4.
  • Quelque 69 % des matchs cette saison se sont décidés lors des trois dernières minutes de jeu.
  • Les clubs réussissent une interception une fois toutes les 28 passes tentées – le plus haut taux des 21 dernières années. Le ratio touchés/interceptions est à son plus bas en 34 ans (0,97).
  • On dénombre en moyenne 17 pénalités par match cette saison, une légère hausse par rapport à 2021 (16,8). Cependant, on compte 11 % moins de pénalités comparativement à ce stade-ci de la saison l’an passé.
  • En 2021, les botteurs ont chuté sous les 80 % d’efficacité pour la première fois depuis 2010. Cette année, ils ont rebondi et affichent au taux d’efficacité de 88 % – le deuxième plus haut pourcentage de l’histoire du circuit.
  • Les botteurs ont réussi 54 de leurs 60 convertis cette saison.
  • Calgary a profité d’un repos la semaine passée et affiche un dossier de 18-2 lors de parties disputées à la suite d’une semaine de congé depuis 2008. Cette saison, les clubs qui disputent un match à la suite d’une semaine de congé montrent une fiche de 2-1.
  • Calgary et la Colombie-Britannique ont accordé le plus petit nombre de sacs cette saison (deux). La Saskatchewan et Montréal en ont accordé le plus (14).
  • Le quart-arrière Bo Levi Mitchell montre un dossier de 14-4 comme partant contre Edmonton.
  • En tant qu’entraîneur-chef d’Edmonton, Chris Jones n’a jamais triomphé contre Calgary (0-3).
  • Ottawa montre une fiche de 0-3, mais le ROUGE et NOIR n’a perdu que par 12 points au total cette saison. Leurs trois adversaires affichent un dossier combiné de 11-0.
  • La Saskatchewan totalise 21 sacs en quatre matchs et est en voie d’en réussir 95 cette année. Le record de la LCF est de 85, une marque établie par Calgary en 1986. Le record d’équipe en Saskatchewan est de 73, une marque établie en 1988.
  • Le placement de 57 verges du botteur Brett Lauther la semaine dernière a égalé son plus long placement en carrière, un botté de précision réussi en 2019. Il s’agit du plus long placement de la saison jusqu’ici.
  • Le receveur Kian Schaffer-Baker, un produit des Gryphons de l’Université de Guelph originaire de Mississauga, en Ontario, occupe le premier rang de la LCF avec 122 verges après l’attrapé.
  • Lundi dernier contre Toronto, le quart-arrière Zach Collaros a réussi 14 passes de suite – un sommet dans la Ligue cette saison.
  • Les quarts-arrière Nathan Rourke et Bo Levi Mitchell ont lancé au moins une passe de touché lors de chacun de leurs matchs cette année.
  • Rourke affiche le plus haut pourcentage de passes complétées lors de trois matchs d’affilée dans l’histoire de la LCF (88-en-105, soit 83,8 %).
Olivier Poulin Directeur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Guillaume Tremblay-St-Gelais Gestionnaire, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football

 

 

 

A propos de la Ligue canadienne de football

Reposant sur plus de 110 ans d’histoires et de traditions, la Ligue canadienne de football est composée de neuf équipes et de millions de partisans, et s’engage à servir sa communauté et à présenter du football de haut niveau. Pour demeurer à l’affût des nouvelles, des analyses et de tout ce qui entoure la LCF, visitez LCF.ca.

la Ligue canadienne de football
50, rue Wellington Est, 3e étage
Toronto ON M5E 1C8
Canada