Cette semaine dans la LCF – Semaine 7

Cette semaine dans la LCF – Semaine 7

Mercredi 2 août 2017 — TORONTO – La semaine 7 s’amorce jeudi soir dans la Ligue canadienne de football (LCF), alors que les Argonauts de Toronto accueilleront les Stampeders de Calgary au BMO Field de Toronto. Le botté d’envoi est prévu pour 19 h 30 HE.

Deux matchs sont au calendrier, vendredi. À 19 h HE, le ROUGE et NOIR d’Ottawa renouera avec l’action en accueillant les Blue Bombers de Winnipeg, gonflés à bloc à la suite de leur gain in extremis de la semaine 6. Les Tiger-Cats de Hamilton mettront ensuite fin à leur voyage en Alberta en visitant les Eskimos d’Edmonton, toujours parfaits en 2017, à compter de 21 h 30 HE.

La semaine 7 prendra fin en Colombie-Britannique, samedi, alors que les Lions tenteront de faire oublier leur revers de la semaine dernière aux mains des Eskimos en accueillant les Roughriders de la Saskatchewan, au BC Place, dès 19 h HE.

UNE REMONTÉE SPECTACULAIRE

  • Jeudi dernier, les Blue Bombers ont effectué une remontée en fin de partie pour venir à bout des Alouettes par la marque de 41-40.
  • Au cours des 48 dernières secondes, les Bombers ont été capables de marquer un touché, de recouvrir un botté court et de marquer un autre touché alors qu’il ne restait plus de temps au cadran.
  • Une remontée similaire avait été effectuée par les Bombers aux dépens des Alouettes le 17 octobre 1999, alors qu’ils avaient inscrit 13 points au cours des 59 dernières secondes.
  • Depuis 2005, on dénombre cinq occasions où le dernier jeu d’un match a été un touché procurant la victoire à une équipe.
Date Équipe Adversaire Pointage Touché décisif
27 juillet 2017 Winnipeg Montréal 41-40 Course d’une verge d’Andrew Harris
31 juillet 2014  Winnipeg Hamilton 27-26 Passe de 2 verges de Drew Willy vers Nic Grigsby
29 octobre 2010 Montréal Toronto 37-30 Retour d’échappé de Dahrran Diedrick
20 juillet 2006 Winnipeg Edmonton 25-22 Passe de 100 verges de Kevin Glenn vers Milt Stegall
16 octobre 2005 Montréal C.-B. 46-44 Passe de 20 verges d’Anthony Calvillo vers Dave Stala

PLATEAUX IMPORTANTS

  • Il ne manque que sept attrapés à Nik Lewis (1011) pour s’emparer du deuxième rang de l’histoire de la LCF à ce chapitre. Il ne lui en manque que six pour égaler Ben Cahoon (1017) et que 18 pour égaler Geroy Simon (1029).
  • Il ne manque que 109 verges par la passe à Kevin Glenn (50 427) pour dépasser Ron Lancaster (50 535) au sixième rang de l’histoire de la LCF à ce chapitre. Le cinquième joueur au sein de cette liste, Danny McManus, compte 2828 verges par la passe de plus que Glenn. 
  • Ricky Ray (16 634) est devenu le meneur de tous les temps des Argonauts en ce qui a trait aux verges par la passe, dépassant Condredge Holloway (16 619), détenteur du précédent record pendant plusieurs années.
  • Ray est aussi devenu le meneur de tous les temps des Argos au chapitre des tentatives de passe (2020), dépassant Holloway (1989), et il ne lui manque que quatre passes de touché pour tout simplement devenir le meilleur quart-arrière de l’histoire de la formation torontoise.
  • Andrew Harris a réussi 37 attrapés en cinq parties – il en compte en moyenne 7,4 par match, et il est en voie d’en réussir 133 cette saison. C’est 31 attrapés de plus que le record du circuit pour les attrapés par un demi offensif (102, Craig Ellis, 1985).
  • Darian Durant (30 247) n’a besoin que de 62 verges par la passe pour dépasser Tom Burgess (30 308) et entrer dans le top 15 de l’histoire de la LCF à ce chapitre. Il ne manque que 135 verges à Durant pour dépasser Sam Etcheverry (30 381) au 14e rang.

UN EMPIRE INVAINCU

  • Les Eskimos sont la seule équipe invaincue dans la LCF. Ils sont devenus la 25e équipe de l’histoire de la Ligue à amorcer une saison avec une fiche de 5-0, et c’est la quatrième fois de leur histoire qu’ils y parviennent (1961, 1980, 2011 et 2017).
  • Depuis 1948, 24 équipes (soit une sur 25, ou seulement 4 %) avaient commencé une saison avec un dossier de 5-0.
  • Une équipe entamant la saison avec une fiche de 5-0 n’a JAMAIS raté les éliminatoires; sept de ces équipes (29 %) ont éventuellement remporté la Coupe Grey.
  • Le dossier cumulatif de ces 24 équipes, à la fin de la saison, est de 285-107-4 (0,725).
  • Quelque 14 de ces 24 équipes ont été capables de porter leur fiche à 6-0.
  • Calgary a amorcé une saison avec un dossier de 5-0 à six reprises, un sommet dans la LCF (1948, 1949, 1971, 1991, 1993 et 1995).

EN RAFALE

  • L’écart de points combiné lors des quatre revers du ROUGE et NOIR cette saison est de 10 points (2,5 points par match). Ottawa a vu cinq de ses six matchs se décider par un écart de quatre points ou moins. Le record pour le plus grand nombre de matchs décidés par un écart de quatre points ou moins au cours d’une même saison est de neuf, un total obtenu par Edmonton (1976) et par Ottawa (1993).
  • Les 183 verges au sol gagnées par les Alouettes jeudi dernier contre les Bombers constituent le deuxième plus haut total, au cours d’un match, cette saison. Trois porteurs de ballon de Montréal ont amassé plus de 40 verges : Brandon Rutley (76), Stefan Logan (48) et Jean-Christophe Beaulieu (42). Les Stampeders ont relégué les Alouettes au deuxième rang, samedi, lorsqu’ils ont obtenu 188 verges au sol, dont 91 gagnées par le demi offensif Jerome Messam.
  • La série de 78 matchs avec au moins un attrapé de Marquay McDaniel des Stampeders a pris fin samedi dernier. Sa séquence avait débuté le 25 août 2012 contre les Roughriders.
  • La série de 50 placements de 40 verges ou moins réussis de Justin Medlock des Blue Bombers a pris fin jeudi dernier. Medlock a raté un botté de précision de 37 verges au quatrième quart.
  • La série de 220 tentatives de passe sans interception de Mike Reilly des Eskimos – qui avait débuté en 2016 – a pris fin lorsqu’il a été victime de deux interceptions contre les Lions lors de la semaine 6.
  • La passe de touché de 10 verges d’Andrew Buckley vers Anthony Parker était la première de sa jeune carrière. C’était la première passe de touché par un produit d’une université canadienne depuis Larry Jusdanis (Acadia) en 1996 avec Hamilton. C’était aussi la première fois de l’histoire de la LCF qu’un ancien des Dinos de l’Université de Calgary décochait une passe de touché vers un autre ancien joueur de son programme.
  • Ricky Ray a porté à six sa série de matchs avec au moins 300 verges par la passe grâce à une performance de 386 verges contre les Roughriders. Ses totaux sont : 506, 323, 366, 330, 367 et 386. Ray est en voie d’amasser 6846 verges par la passe en 2017. Cela constituerait un record de la LCF – Doug Flutie détient actuellement le record (6619 verges en 1991).
  • Le retour de dégagement de 97 verges de Roy Finch des Stampeders était le deuxième plus long de l’histoire de l’équipe. C’était le quatrième retour de botté de dégagement pour un touché, cette saison, dans la LCF.
  • Cameron Marshall des Roughriders a récolté 110 verges en 18 courses (une moyenne de 6,1 verges par course) contre les Argonauts. C’était la quatrième fois cette saison qu’un joueur amassait plus de 100 verges au sol. Jerome Messam, Travon Van et John White sont les autres demis offensifs à avoir franchi le cap des 100 verges par la course en 2017.
  • B.J. Cunningham des Alouettes est parmi le top 25 du circuit pour les verges sur de réceptions, et il possède la plus grande moyenne de verges par attrapé de la Ligue (18,3). Il est d’ailleurs le seul joueur à afficher une moyenne supérieure à 18 verges par réception.
  • Le duel entre les Argonauts et les Stampeders, jeudi, opposera les deux meilleures unités offensives de la LCF. Calgary gagne en moyenne 420,2 verges nettes, en attaque, par match, alors que Toronto en gagne en moyenne 401,5.