Cette semaine dans la LCF – Semaine 8

Cette semaine dans la LCF – Semaine 8

Jeudi 2 août 2018 — TORONTO – La semaine 8 met en vedette quatre matchs intra-divisions. 

D’abord, le ROUGE et NOIR d’Ottawa rendra visite aux Argonauts de Toronto jeudi soir. Après deux séries aller-retour contre des formations de la division Ouest, les Torontois chercheront à mettre fin à une série de trois revers en disputant un premier match contre un rival de la division Est. De leur côté, les Ottaviens, forts de leur victoire lors de la semaine 7, tenteront de solidifier leur emprise sur le premier rang de l’Est. La série de concerts du football du jeudi soir se poursuivra; Kardinal Offishall offrira un spectacle lors de la mi-temps. Le botté d’envoi de la partie est prévu pour 19 h HE (RDS).

Ensuite, jeudi à compter de 22 h HE (TSN), les Roughriders de la Saskatchewan seront à Edmonton pour affronter les Eskimos au Terrain Brick du stade du Commonwealth. Les Esks seront en quête d’une troisième victoire consécutive, alors que les Riders tenteront de mériter une première victoire contre un rival de leur propre division.

Puis, les Alouettes de Montréal accueilleront les Tiger-Cats de Hamilton, vendredi dès 19 h 30 HE (RDS), au stade Percival-Molson. En l’emportant devant leurs partisans, les Als pourraient effectuer un retour dans la course dans l’Est, alors que les Ticats chercheront à renouer avec la victoire, eux qui ont subi trois revers consécutifs. 

Enfin, la semaine 8 se terminera avec un duel entre deux adversaires de la division Ouest, alors que les Stampeders de Calgary mettront leur fiche parfaite de 6-0 à l’enjeu face aux Lions de la Colombie-Britannique. Reposés, les Lions tenteront de causer une certaine surprise en venant à bout des Stamps au McMahon Stadium. Le botté de cette rencontre prévue samedi aura lieu à 21 h HE (TSN).

PLACE AU PROCHAIN GAGNANT DU TROPHÉE HEISMAN

  • Le quart-arrière Johnny Manziel deviendra le cinquième récipiendaire du Trophée Heisman à amorcer une partie dans la LCF, alors qu’il sera le partant des Alouettes cette semaine.
  • Voici une liste de statistiques en carrière des anciens quarts-arrières récipiendaires du Trophée Heisman lors de leur premier match dans la LCF, incluant Eric Crouch, qui a joué, mais qui n’a jamais amorcé un match :

Joueur

Trophée Heisman 

Équipe

Date

Tent./Comp.

Verges

Int-TC

Résultat

Terry Baker

1962

EDM

21 oct. 1967

15/9

184

0-1

Victoire

Doug Flutie

1984

C.-B.

18 juil.1990

44/20

353

2-1

Défaite

Andrew Ware

1989

OTT

17 sept. 1995

38/22

220

3-0

Défaite

Eric Crouch

2001

TOR

 

 

 

 

 

Troy Smith

2006

MTL

20 oct. 2013

35/17

247

0-3

Victoire

  • Deux quarts-arrières obtiendront leur premier départ dans la LCF cette semaine : McLeod Bethel-Thompson et Johnny Manziel.
  • Manziel n’a toujours pas lancé de passe en match régulier. Bethel-Thompson en compte deux.
  • Depuis 2005, les 65 quarts-arrières ayant obtenu un premier départ dans la LCF montrent une fiche combinée de 24-41.
  • Les Alouettes ont employé quatre quarts-arrières partants différents lors de leurs quatre derniers matchs. La dernière fois qu’une équipe a fait la même chose remonte à 1999 (il y a 19 ans), alors que les Eskimos avaient utilisé quatre quarts-arrières partants différents en octobre.
  • Manziel deviendra le 14e quart-arrière à amorcer un match pour les Alouettes depuis la retraite d’Anthony Calvillo. Ce dernier sera l’entraîneur de Bethel-Thompson, qui amorcera son premier match dans la LCF, jeudi, avec les Argonauts.
  • Bethel-Thompson sera le huitième quart-arrière différent à amorcer un match pour Toronto depuis le 23 octobre 2015.
  • Les cinq derniers quarts-arrières à avoir amorcé leur premier match dans la LCF ont tous subi la défaite. Le dernier quart-arrière à avoir savourer la victoire lors de son premier départ est Vernon Adams Jr., avec les Alouettes, le 22 octobre 2016.
  • Cependant, Toronto semble être une exception : Logan Kilgore (31 juillet 2016), Trevor Harris (7 novembre 2014) et Zach Collaros (30 juillet 2013) ont tous remporté leur premier départ dans la LCF.

SUIVI SUR LES TRANSACTIONS CETTE SAISON

  • Neuf joueurs ont changé de camp au cours de la saison 2018.
  • Shawn Lemon a été échangé des Argonauts de Toronto aux Lions de la Colombie-Britannique le 24 juillet en retour d’un joueur figurant sur la liste de négociation des Lions.
  • À la suite de la transaction impliquant Johnny Manziel entre Hamilton et Montréal le 22 juillet, plusieurs joueurs portent maintenant des couleurs différentes :
    • Vers Hamilton :
      • Jamaal Westerman, AD
      • Chris Williams, RÉ
      • Choix de premier tour du repêchage 2020
      • Choix de premier tour du repêchage 2021
    • Vers Montréal :
      • Johnny Manziel, QA
      • Tony Washington, LO
      • Landon Rice, LO
  • Chris Williams a été visé quatre fois et a capté deux passes pour 22 verges lors de son premier match avec Hamilton.
  • Jamaal Westerman a réussi trois plaqués lors de son premier match avec Hamilton.

EN RAFALE

  • Rivalité serrée : Même si Toronto a remporté sept des dix parties contre Ottawa depuis 2014, l’issue de huit de ces matchs a été déterminée lors des trois dernières minutes de jeu.
  • Toronto affronte un rival de l’Est pour la première fois de la saison cette semaine. Il y a un écart de trois victoires entre les Argos et le ROUGE et NOIR au classement, l’écart le plus grand à l’aube d’un match entre les deux clubs. Lors des dix derniers matchs, Ottawa n’a jamais été devant Toronto par plus d’un match.
  • Lewis Ward est présentement à égalité (avec Justin Medlock, 2009) pour les placements réussis par un joueur de première année (7) au cours d’un même match. Il détient aussi le taux de réussite le plus élevé (95,2 %) de tous les joueurs de première année dans la LCF.
  • La semaine dernière, Ward a réussi les sept placements qu’il a tentés. Seulement 14 autres joueurs ont réussi une telle performance dans l’histoire de la LCF.
  • Brad Sinopoli pourrait connaître une saison de 1656 verges sur des réceptions s’il maintient le rythme de sa production actuelle. Il s’agirait d’un record pour une équipe d’Ottawa. Greg Ellingson détient le record actuel (1457 verges en 2017).
  • D’haquille « Duke » Williams vient de connaître cinq matchs de suite avec au moins 100 verges sur des réceptions. En portant sa séquence à six matchs, il deviendrait le troisième joueur de l’histoire de la LCF à accomplir un tel exploit.
  • Williams a déjà égalé le record d’équipe chez les Eskimos pour ce genre de séquence (Brian Kelly, 1983).
  • Si Williams maintient sa production actuelle, il sera le premier à franchir la barre des 2000 verges sur des réceptions depuis Allen Pitts en 1994 (2036).
  • Edmonton a alloué seulement quatre sacs à ses rivaux jusqu’à présent cette saison. À ce rythme, leur quart serait rabattu au sol derrière la ligne de mêlée à 12 reprises cette saison. Le record d’équipe actuel pour le moins de sacs accordés à l’adversaire est de 25 (2003).
  • Bo Levi Mitchell, qui a mené les Stampeders à un début de saison de 6-0, a connu cinq autres séquences d’au moins six victoires de suite en carrière. Seulement deux autres joueurs, Anthony Calvillo et Doug Flutie, en ont fait autant.
  • Doug Flutie était le quart des Stampeders lorsque le club avait amorcé la saison 1995 avec une fiche de 7-0. L’édition 2018 des Stamps pourrait égaler cette marque samedi soir.
  • Le ratio de revirement de Calgary (plus-14) est deux fois plus important que l’équipe qui se classe derrière elle au deuxième rang (Winnipeg, plus-7). Calgary et Winnipeg ont inscrit 71 points à la suite de revirements.
  • Les Stampeders ont concédé une moyenne de 11,3 points par matchs à leurs adversaires cette saison. Depuis 1958, la moyenne la plus basse est de 10,5 points par match (C.-B., 1964).
  • Calgary se classe au troisième rang pour les points accordés en défense (10,2 points par partie). Si l’unité demeure aussi efficace d’ici la fin de la saison, elle serait celle qui aura accordé le moins de touchés offensifs dans l’histoire de la LCF.
  • En deux départs, Travis Lulay a réussi 64 % de ses passes pour 651 verges, trois touchés et une interception. Sa cible préférée au cours de ces deux matchs, Emmanuel Arceneaux, a capté 12 passes pour 215 verges.
  • Pour la première fois de sa carrière (17 parties), Christion Jones n’a pas réussi un retour de botté d’au moins 13 verges la semaine dernière. Il a marqué trois touchés sur des retours en 16 parties, soit un par 5,33 matchs. Il s’agit de l’un des meilleurs ratios de l’histoire de la LCF (Top-3).
  • Weston Dressler a capté 696 passes au cours de sa carrière. Il deviendrait le 13e joueur de l’histoire de la LCF à atteindre la barre des 700 en carrière.
  • Dressler a capté au moins une passe lors de 119 matchs de suite. Il lui manque exactement 200 verges pour atteindre le plateau des 10 000 verges sur des réceptions en carrière.
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques at Ligue canadienne de football