Cette semaine dans la LCF – Semaine 9

Cette semaine dans la LCF – Semaine 9

Jeudi 18 août 2016 — La semaine 9 de la LCF présente deux programmes doubles consécutifs.

Vendredi soir, les Alouettes de Montréal rendront visite au ROUGE et NOIR à Ottawa (RDS – 19 h HE), puis les Lions seront les hôtes des Stampeders de Calgary. Le gagnant de ce dernier affrontement prendra la tête de la course dans l’Ouest. Les Lions ont remporté le premier match entre les deux clubs (par deux points), et les Stampeders ont remporté le deuxième lors de la semaine 6 (par trois points).

Samedi, les Argonauts de Toronto recevront les Eskimos d’Edmonton à 16 h HE, puis les Tiger-Cats seront de retour à la maison pour y affronter les Roughriders de la Saskatchewan. Il s’agira du premier match de Zach Collaros au Terrain Tim Hortons depuis une blessure au genou subie le 19 septembre dernier.

SAISON LÉGENDAIRE

  • Le seuil d’une très bonne saison pour un receveur dans la LCF est habituellement fixé à 1000 verges sur des réceptions. Seulement trois étoiles ont réussi, au cours de l’histoire, à terminer une saison avec au moins 2000 verges sur des réceptions : l’ancien de Calgary Allen Pitts, l’ancien de Toronto Terry Greer et l’ancien d’Edmonton et de Toronto Derrell Mitchell.
  • Il est donc impressionnant que deux joueurs actifs soient en voie d’atteindre cette marque cette saison. Encore plus incroyable? Ils jouent pour le même club!
  • Derel Walker des Eskimos cumule 800 verges sur des réceptions en ce moment. Adarius Bowman en compte 789. Il reste 11 matchs au calendrier d’Edmonton.
  • La semaine dernière, Walker a capté dix passes pour 132 verges et Bowman en a capté neuf pour 107 verges.
  • Walker a connu cinq matchs d’au moins 130 verges sur des réceptions jusqu’à présent cette saison. Bowman compte cinq matchs d’au moins 100 verges.

Voici un aperçu des performances des deux receveurs et comment ils se comparent aux trois autres joueurs :

Joueur Année Équipe PJ Vgs Par match Projetction 5PJ 6PJ 7PJ 8PJ 9PJ
Derel Walker 2016 EDM 7 800 114,3 2057 642 668 800 - -
Adarius Bowman 2016 EDM 7 789 112,7 2029 586 682 789 - -

 

Joueur Année Équipe PJ Vgs Par match 5PJ 6PJ 7PJ 8PJ 9PJ
Allen Pitts 1994 CGY 18 2036 113,1 584 657 762 896 1050
Terry Greer 1983 TOR 16 2003 125,2 541 647 877 1080 1323
Derrell Mitchell 1997 TOR 18 2000 111,1 604 675 757 927 1007

UN JOUEUR SPÉCIAL

  • Jason Arakgi des Lions de la Colombie-Britannique est reconnu pour son travail au sein des unités spéciales depuis le début de sa carrière, et il s’emparera du record de la LCF pour les plaqués sur les unités spéciales avec le prochain qu’il réussira.
  • Il est présentement à égalité avec l’ancien des Blue Bombers Wade Miller avec une récolte de 184.
  • En passant, Miller est aujourd’hui le président et chef de la direction des Blue Bombers de Winnipeg.
  • Modèle de constance depuis qu’il a été repêché en 2008, Arakgi est le fils de l’ancien receveur des Alouettes et des Blue Bombers Nick Arakgi.
  • L’ancien de l’Université McMaster a réussi au moins un plaqué sur les unités spéciales dans 107 des 144 matchs qu’il a joués.
  • Il s’approche d’une neuvième saison de suite avec au moins dix plaqués sur les unités spéciales.
  • Il a réussi plus d’un plaqué lors de 53 matchs.
  • Il en a réussi trois ou plus dans 20 matchs.
  • Il a recouvré quatre échappés en couverture de botté.
  • En 2009, il a reçu le titre de joueur par excellence sur les unités spéciales de la division Ouest, un honneur qui revient habituellement à un spécialiste des retours ou à un botteur.
  • L’ancien des Tiger-Cats de Hamilton Marc Beswick, qui a pris sa retraite en 2015 avec 121 plaqués sur les unités spéciales, est le seul autre spécialiste en couverture qui a reçu un tel titre pour sa division.

Voici un aperçu des statistiques d’Arakgi :

Année PJ PUS Min1 Multi 3+
2008 18 32 16 10 6
2009 17 35 16 12 4
2010 17 21 13 7 1
2011 16 14 7 5 2
2012 17 16 12 3 1
2013 18 17 12 5 0
2014 18 23 15 5 3
2015 16 18 10 5 2
2016 7 8 6 1 1
TOTAL 144 184 107 53 20

 

Min1 = Matchs avec au moins un plaqué sur les unités spéciales; 3+ = Match avec trois plaqués ou plus.

JAMAIS AUSSI BONS

  • La LCF a connu sa part de botteurs légendaires, mais les trois botteurs les plus précis de son histoire sont actifs : Justin Medlock à Winnipeg (87.1 %), Rene Paredes à Calgary (85.7 %) et Sean Whyte à Edmonton (84.5 %).
  • Les trois connaissent de bonnes séquences en ce moment : Paredes vient de réussir ses 20 dernières tentatives, Medlock en est à 14 de suite et Whyte, à cinq.
  • Paredes détient le record de la LCF avec 39 placements réussis à la suite.
  • Le trio se classe parmi les 30 meilleurs pointeurs de l’histoire : Medlock est 30e avec 818 points, Paredes est 25e avec 939 points et Whyte est 22e avec 973 points.
  • Si on tient compte du botteur Chris Milo du ROUGE et NOIR (80,5 % de réussite), la Ligue compte en ce moment sur quatre des six botteurs les plus précis de l’histoire.

L’HISTOIRE À PORTÉE DE MAIN

  • Nik Lewis des Alouettes de Montréal est passé au 8e rang pour les verges sur des réceptions après le match de la semaine dernière.
  • Lewis, qui compte maintenant 12 410 verges, est passé devant le légendaire receveur des Roughriders de la Saskatchewan Don Narcisse (12 366 verges).
  • Lewis compte 918 passes captées en carrière. Avec deux autres réceptions, il passerait devant Narcisse à ce chapitre et occuperait ainsi le 6e rang dans l’histoire de la LCF.
  • Il devra maintenir un rythme impressionnant s’il veut gravir un autre échelon : Ray Elgaard est devant lui avec ses 13 198 verges.
  • Weston Dressler, avec 8151 verges sur des réceptions en carrière, est à 105 verges d’égaler Stephen Jones au 35e rang de cette liste.
  • Andy Fantuz des Tiger-Cats de Hamilton (7676 verges) et Adarius Bowman (7518) s’approchent de la barre des 8000 verges en carrière, un seuil qui a été franchi par seulement 41 autres joueurs dans l’histoire de la LCF.

LES BOMBERS ONT-ILS PRIS LEUR ENVOL POUR DE BON?

  • Les Blue Bombers profitent d’une pause cette semaine après avoir remporté leurs trois derniers matchs, aux dépens d’Edmonton, de Hamilton et de Toronto.
  • Des joueurs clés y ont contribué de manière évidente : Andrew Harris, Matt Nichols et Clarence Denmark.
  • On a l’impression que Harris connaît deux saisons. Au cours des cinq premiers matchs, il a récolté une moyenne de 41 verges au sol en 10,6 courses par rencontre. Au cours de la dernière séquence de victoires, il a porté le ballon presque 20 fois par partie et amassé près de 100 verges chaque fois.
  • Au cours de ses trois derniers matchs, il compte dix courses de 10 verges ou plus. Au cours de ces cinq premières parties, il n’en avait réussi que trois.
  • Il a aussi marqué un touché lors de chacun de ses trois derniers matchs.
  • Winnipeg montrait une fiche de 1-4 quand le club a envoyé Matt Nichols dans la mêlée en tant que quart-arrière partant. Il affiche maintenant un dossier de 3-0 comme partant en 2016.
  • Pendant ces trois matchs, il a conservé une moyenne de 265 verges par match, et il a complété 71,7 % de ses passes pour cinq touchés et seulement une interception.
  • L’une des cibles préférées de Nichols au cours des deux derniers matchs est Clarence Denmark;
  • En seulement deux parties cette année, Denmark a capté 14 passes pour 264 verges et trois touchés.
  • Il a connu la meilleure performance de sa carrière lors de la semaine 8 contre les Argonauts, alors qu’il a capté sept passes pour 195 verges et deux touchés.

D’IMPRESSIONNANTS RETOURS AU JEU

  • Comme on l’a mentionné ci-dessus, Denmark connaît une excellente saison depuis qu’il a été réembauché par les Blue Bombers de Winnipeg, mais il n’est pas le seul joueur à connaître du succès immédiatement après un retour au jeu.
  • Ennuyé par une blessure au dos, le receveur des Argonauts Diontae Spencer a effectué ses débuts en 2016 la semaine dernière, et il a été presque aussi productif que Denmark. Spencer a capté 11 des 18 passes dirigées vers lui pour 146 verges. Aucun autre receveur n’a été aussi souvent ciblé au cours d’un même match cette saison.
  • Quatre des 11 attrapés de Spencer ont permis aux Argos de convertir un deuxième essai en premier essai.
  • Zach Collaros a disputé son premier match après qu’une blessure ait prématurément mis fin à sa saison l’an dernier.
  • Victime d’une blessure au genou il y a environ un an, Collaros, le quart-arrière des Tiger-Cats, a amassé 331 verges et deux touchés par la passe à son premier départ en 2016. Il a aidé les Ticats à combler un déficit de 20 points pour créer l’égalité au BC Place, avant de voir les Lions triompher dans les deux dernières minutes de la rencontre.

DES OFFICIELS DE CHAQUE CÔTÉ DE LA FRONTIÈRE

  • Trois officiels de la LCF seront en fonction lors de matchs préparatoires de la NFL le weekend prochain, dans le cadre du programme de développement conjoint des officiels de la LCF et de la NFL.
  • Dave Foxcroft, qui possède une expérience de 249 matchs dans la LCF, sera en fonction lors du match opposant San Francisco à Denver le 20 août.
  • Dave Hawkshaw, un vétéran de 147 matchs dans la LCF, sera en fonction lors du match entre la Nouvelle-Orléans et Houston le 20 août.
  • Justin McInnes sera en fonction au Lambeau Field lorsque les Raiders d’Oakland visiteront les Packers de Green Bay.
  • McInnes, qui a été l’officiel de 93 parties dans la LCF, sera aux côtés de l’officiel Bill Vinovich, qui a été l’arbitre lors du Super Bowl l’an dernier et qui, dans les années 1990, était un officiel dans la LCF.
  • Ce weekend, Foxcroft et Hawkshaw occuperont le poste de juge de terrain, une position comparable à celle de juge de côté dans la LCF, tandis que McInnes agira à titre de juge de ligne, une position aux responsabilités similaires à celles qu’il occupe dans la LCF.

EN RAFALE

  • Darian Durant est devenu le premier joueur de la LCF à tenter plus de 300 passes et à effectuer 12 départs consécutifs à la position de quart-arrière sans être victime d’une interception.
  • La séquence actuelle de Durant compte 321 passes tentées d’affilée au cours de ses 12 derniers départs, en plus de ses 16 dernières tentatives de passes lors d’un match du 26 juillet 2014 (Thaddeus Gibson de Toronto avait intercepté sa première passe lors de cette rencontre).
  • Charleston Hughes de Calgary a réussi trois sacs la semaine passée contre la Saskatchewan, et il a ainsi grimpé au 22e rang de l’histoire de la LCF avec un total de 78 sacs en carrière. Hughes a dépassé Leroy Blugh au passage, et il ne lui manque que quatre sacs pour rejoindre le top 20. Il se trouverait à égalité avec Harold Hallman, Angelo Snipes et Bennie Goods, qui en comptent 82 chacun.
  • Richie Leone de la Colombie-Britannique a effectué sept dégagements contre Hamilton, et il a maintenu une moyenne de 62,4 verges par botté; il s’agit de la troisième plus haute moyenne de l’histoire de la LCF. Seulement Nick Setta des Tiger-Cats en 2008 (64,7 verges) et Paul Osbaldiston en 2002 (63,5 verges) ont affiché des moyennes supérieures à la sienne lors d’une seule et même partie.
  • Au cours de leurs quatre derniers matchs, les Lions ont marqué 164 points (une moyenne de 41 points par match). Au cours de cette séquence, Jonathon Jennings a décoché dix passes de touché.
  • Jennings a récolté plus de 300 verges par la passe au cours de ces quatre derniers matchs. Il a ainsi rejoint les joueurs par excellence Dave Dickenson, Casey Printers et Doug Flutie parmi les autres quarts de la Colombie-Britannique à avoir amassé 300 verges et plus par la passe pendant quatre matchs de suite.
  • On a enregistré le deuxième plus bas total de pénalités lors de la semaine 8, avec une moyenne de 17,5 pénalités par match.
  • En 32 matchs, le nombre moyen de pénalités par match est de 19,4. Il s’agit d’une diminution de 23 % comparativement à pareille date l’an dernier.
  • Durant la semaine 8, on a dénombré, en moyenne, cinq revirements par match, soit la deuxième plus haute moyenne cette saison.
  • Winnipeg a tiré profit de ses six revirements provoqués contre Toronto pour marquer 24 de ses 34 points. Kevin Fogg, l’un des joueurs de la semaine, présentés par Shaw, a réussi trois de ces six revirements (deux interceptions et un échappé recouvré).
  • Winnipeg possède un ratio de plus-12 au chapitre des revirements – c’est son plus haut ratio en 12 ans.
  • Dave Dickenson des Stampeders n’a pas subi la défaite en six matchs à sa première année comme entraîneur-chef (5-0-1).
  • Ottawa occupe le premier rang de la Ligue pour les touchés marqués lorsque l’équipe se trouve dans la zone rouge (79 %). Par contre, le ROUGE et NOIR occupe le dernier rang du circuit pour les visites dans la zone rouge – il n’y a été que 14 fois depuis le début de l’année.
  • Les équipes évoluant à domicile ont remporté neuf de leurs 15 derniers matchs.
  • Il n’y a eu que sept décisions contestées par les entraîneurs au cours des deux dernières semaines – le plus bas total de la saison. On en compte maintenant 2,4 en moyenne par match.

Published with Prezly