Déclaration de la LCF à propos du rôle du centre des reprises vidéo

Déclaration de la LCF à propos du rôle du centre des reprises vidéo

TORONTO -  La Ligue canadienne de football (LCF) a publié la délcaration suivante :

Avec la saison 2019 de la Ligue canadienne de football sur le point de s’amorcer, la LCF désire brosser le portrait le plus clair possible du rôle du centre des reprises vidéo, du standard qui s’applique en matière de révision et de la réflexion qui sous-tend ce standard.

Le centre des reprises vidéo se concentrera uniquement sur la modification d’une décision rendue (ou ratée) sur le terrain lorsqu’une erreur claire et évidente a été commise. Autrement dit, la LCF ne veut pas que les matchs soient arbitrés à partir du centre des reprises. Les officiels sur le terrain ont un meilleur sens du déroulement des parties et ont généralement un meilleur angle de vue sur le jeu comparativement à une caméra ou à un siège dans les gradins. L’objectif du centre des reprises vidéo est de soutenir le travail des officiels en corrigeant des erreurs claires et évidentes – ce que certains qualifieraient de flagrantes.

Tous ceux qui ont joué au football ou qui ont soutenu une équipe savent que la perception de ce qui se produit sur le terrain est subjective et peut varier selon l’individu. Donc, comment faisons-nous pour tenter de définir, le plus objectivement possible, le concept de « clair et évident »?

Clair fait référence à la visibilité de la situation à l’étude. Par exemple, voit-on clairement le ballon à la reprise? Le pied est-il clairement sur la ligne de côté? L’angle de caméra est-il perpendiculaire à la ligne des buts ou légèrement de côté? Évident fait référence à un point de référence irréfutable, comme un trait hachuré, une ligne de côté ou un genou au sol. Voit-on aisément, par exemple que le couvreur d’un receveur entre en contact avec ce dernier trop tôt? Pour le déterminer, doit-on absolument utiliser le ralenti pour le déterminer? Essentiellement, si c’est clair et évident, on ne devrait pas avoir besoin de regarder un aspect d’un jeu plusieurs fois et à différentes vitesses de déroulement.

Pourquoi « clair et évident » est-il notre standard? Pourquoi ne pas viser de rendre les bonnes décisions en tout temps, même si l’erreur est moins claire et évidente? Nous voulons que le temps requis pour rendre une décision demeure raisonnable. Nous ne voulons pas que le processus ralentisse le rythme du match. Nous ne voulons certainement pas que cela ait un impact sur l’appréciation du match par les partisans. Regarder nos joueurs attendre la décision du centre des reprises n’est pas très excitant. Nous voulons réduire le nombre de demandes de reprise provenant des entraîneurs en nous assurant que ces derniers comprennent qu’ils ne devraient pas utiliser leur mouchoir pour obtenir un deuxième avis : cet appel devrait être utilisé pour des erreurs claires et évidentes.

À l’image de tous les joueurs et de tous les officiels dans toutes les parties, aucun standard n’est parfait. Mais nous croyons que cette approche est dans l’intérêt de notre sport.

Randy Ambrosie
Commissaire
LCF

Darren Hackwood
Directeur principal, Arbitrage
LCF

Contactez-nous
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
A propos de la Ligue canadienne de football

La saison régulière est en cours, et les partisans peuvent demeurer à l’affût de toute l’action du circuit sur LCF.ca, peuvent écouter les parties des quatre coins du globe, et peuvent acheter des billets pour se joindre à nous lors des matchs. La 107e Coupe Grey, présentée par Shaw, sera disputée au McMahon Stadium de Calgary le dimanche 24 novembre.

la Ligue canadienne de football
50, rue Wellington Est, 3e étage
Toronto ON M5E 1C8
Canada