Déclaration du commissaire de la LCF Randy Ambrosie

Déclaration du commissaire de la LCF Randy Ambrosie

TORONTO – Aujourd’hui, la Ligue canadienne de football (LCF) a publié la déclaration suivante :

« Nous sommes tous et toutes dans le même bateau, nous toutes et tous qui aimons, qui appuyons et qui faisons partie de la Ligue canadienne de football. Voilà pourquoi je voulais partager une mise à jour avec tout le monde aujourd’hui.

Comme dans tant d’entreprises, nous avons été durement affectés par la pandémie de la COVID-19. Nous avons été forcés de repousser notre saison. Nous sommes toujours en train d’analyser la situation afin de voir s’il sera possible de tenir une saison écourtée en 2020, et ce, selon deux critères : la viabilité financière et la santé et la sécurité. Nous adorons notre sport et nous souhaitons de tout cœur le revoir sur nos terrains. 

Nous sommes conscients que cette situation d’incertitude est difficile à vivre pour nos partisans, nos partenaires, nos employés et surtout nos joueurs. Quelques-uns d’entre eux ont reçu des bonis pendant l’entre-saison, mais plusieurs sont sans salaire depuis la fin de la dernière campagne. Nous comprenons que c’est énormément difficile pour eux et leurs familles et nous cherchons des moyens de les aider.

À titre d’exemple on retrouve notre travail continu avec l’Association des joueurs de la LCF (AJLCF) afin de demander au gouvernement fédéral d’assouplir les critères d’admission à la subvention salariale d'urgence pour que nos joueurs y soient éligibles. Ensemble, nous avons écrit au gouvernement pour expliquer notre situation et demander des changements. Nous comprenons que le gouvernement gère une crise dans tout le pays, mais nous sommes optimistes qu'il trouvera une occasion de donner suite à notre demande et d'aider les joueurs, que la COVID-19 a empêché d'aller travailler.

Nous comprenons également que nos joueurs veulent des réponses et un peu plus de stabilité. Comme nos partisans et comme moi. Nous voulons prendre la décision la plus informée à propos de la saison 2020, nous voulons la prendre le plus tôt possible et nous voulons prendre la bonne décision pour les Canadiennes et les Canadiens. Mais plus que tout, avec les plans de réouverture qui continuent d'évoluer partout au pays, nous serons guidés par les conseils et l'expérience des agents de santé publique du Canada, qui ont travaillé sans relâche et sans fin pour protéger les Canadiennes et les Canadiens pendant la pandémie.

Notre objectif va également bien au-delà du fait de jouer à l'automne. Nous nous engageons à prendre des mesures qui nous permettront non seulement de traverser cette tempête, mais aussi de nous assurer d'avoir une base pour renouveler, renforcer et poursuivre, un jour, la croissance de la LCF. Il a été rapporté cette semaine que les opérations football aux quatre coins de la Ligue ont eu une demande de réduire leur budget de 20 %. Nous savons que c’est difficile à prendre pour les dévoués entraîneurs, directeurs généraux et recruteurs. Mais nous devons tous démontrer du leadership en ce moment. Voilà pourquoi moi-même et tous les membres du conseil de direction de la LCF avons volontairement accepté des réductions salariales de 20 % depuis le mois d’avril dernier. Nous avons aussi été témoins de réductions de salaires, de réductions d’horaires et aussi de mises à pieds à travers les neuf clubs de la Ligue, tout comme au siège social du circuit, depuis le début de cette pandémie. Nous continuons de rechercher plus d’efficience et de synergie. Nous ne lésinons pas sur les détails en ce qui a trait au contrôle des dépenses et à la création de revenus.

Nos partisans ont aussi fait des sacrifices. La vaste majorité des détenteurs d’abonnements de saison a décidé de laisser son dépôt à son club préféré, ce qui nous donne un capital d’opérations dont nous avons tant besoin. Nous ne pouvons pas assez les remercier. L'enthousiasme et le soutien des Canadiennes et des Canadiens d'un océan à l'autre nous inspirent chaque jour – et c’est encore plus vrai pendant cette crise reliée à la COVID-19.

En ce qui a trait aux partisans, les ligues sportives professionnelles ne se ressemblent pas toutes. Les plus grandes ligues basées aux États-Unis travaillent sur le large marché nord-américain et obtiennent leurs plus importants revenus grâce à des contrats de diffusion. Bien que nous soyons reconnaissants envers nos partisans américains – et envers ceux du monde entier –, la LCF joue pour les Canadiennes et les Canadiens et dépend de la vente de billets plus que de toute autre source de revenus. Pour la NBA et la LNH, la décision de jouer des matchs à huit clos est plus facile à prendre, du moins d’un point de vue financier. 

Nous adorons notre sport, nos joueurs et nos partisans. Nous travaillons donc d’arrache-pied afin de trouver le moyen de retourner sur les terrains de football en 2020.

Nous espérons avoir plus d’opportunités de travailler avec l’AJLCF en réponse à cette pandémie de la COVID-19, notamment sur la possibilité de tenir une saison en 2020, sur un plan de redressement à court et à long terme et sur ce que nous devons mettre en place ensemble pour 2021 et pour les années à venir. Les réalités logistiques et financières imposées par la COVID-19 fourniront – comme c'est le cas pour de nombreuses entreprises canadiennes – un cadre pour les discussions entourant une nouvelle convention collective. Un partenariat solide, positif et productif avec nos joueurs est essentiel afin de résister à cette pandémie, de retourner sur les terrains et de poursuivre un avenir qui leur sera bénéfique à eux, mais aussi à la Ligue et aux partisans.

Nous nous engageons fermement à travailler de manière positive avec nos joueurs et à toujours essayer de construire une meilleure relation. Ce n'est qu'en travaillant ensemble que nous pourrons atteindre notre objectif : sortir de cette pandémie, et de l’année 2020, après avoir fait tout en notre possible afin de sécuriser l’avenir de la LCF, l’avenir des joueurs ainsi que l’avenir de toutes celles et de tous ceux qui aiment et qui appuient notre merveilleuse Ligue. »

Randy Ambrosie
Commissaire
Ligue canadienne de football
 

Contactez-nous
Lucas Barrett Directeur, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Guillaume Tremblay-St-Gelais Coordonnateur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Lucas Barrett Directeur, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Guillaume Tremblay-St-Gelais Coordonnateur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
A propos de la Ligue canadienne de football

Pour demeurer à l’affût des nouvelles, des analyses et de tout ce qui entoure la LCF, visitez LCF.ca

la Ligue canadienne de football
50, rue Wellington Est, 3e étage
Toronto ON M5E 1C8
Canada