Déclaration à propos de l’enquête menée sur les Roughriders de la Saskatchewan

Déclaration à propos de l’enquête menée sur les Roughriders de la Saskatchewan

Jeudi 11 août 2016 — TORONTO – Aujourd’hui, la Ligue canadienne de football (LCF) a émis la déclaration suivante :

La LCF a imposé une amende de 60 000 $ aux Roughriders de la Saskatchewan, en plus d’une déduction de plus de 26 000 $ à leur plafond salarial en 2016.

Cette décision a été prise après que le commissaire Jeffrey L. Orridge et la LCF aient complété une enquête, qui s’est échelonnée sur plusieurs semaines, sur des allégations de non-respect des règles établies en matière de gestion du personnel des joueurs par les Roughriders de la Saskatchewan. L’enquête a eu recours à la visite de représentants de la LCF lors des séances d’entraînement à Regina. Après l’analyse de l’information récoltée, il a été déterminé que les Roughriders de la Saskatchewan n’ont pas respecté les règles qui interdisent aux joueurs inadmissibles de participer à une séance d’entraînement, qui interdisent aux joueurs figurant sur la liste des blessés pour six parties de participer à une séance d’entraînement et qui interdisent aux joueurs autonomes de prendre part à une séance d’entraînement avec des joueurs qui sont sous contrat.

Ces infractions constituent toutes des violations des règlements administratifs de la LCF.
 

« En tant que Commissaire, je me dois de prendre des décisions qui assurent l’équilibre compétitif au sein de notre ligue et qui protègent l’esprit de nos règlements et l’intégrité de notre sport. Récemment, la conduite, le comportement et les activités des Roughriders de la Saskatchewan ont porté atteinte la réputation de la LCF. »

 

- Jeffrey L. Orridge, Commissaire de la LCF

Published with Prezly