Dévoilement des nommés pour les prix de joueurs par excellence, présentés par Shaw

Dévoilement des nommés pour les prix de joueurs par excellence, présentés par Shaw

James Duthie de TSN animera le gala de la LCF, présenté par Shaw, le jeudi 23 novembre à Ottawa

Jeudi 9 novembre 2017 — TORONTO – Le quart-arrière des Eskimos d’Edmonton Mike Reilly et le quart-arrière des Argonauts de Toronto Ricky Ray lutteront tous les deux pour l’honneur individuel le plus convoité du circuit : celui de joueur par excellence de la saison 2017.

En effet, la Ligue canadienne de football (LCF) a annoncé aujourd’hui que ces deux athlètes ont été élus joueurs par excellence de leur division respective. Le gagnant sera couronné lors du gala de la LCF, présenté par Shaw, le jeudi 23 novembre au Centre Shaw à Ottawa, dans le cadre des festivités entourant la 105e Coupe Grey, présentée par Shaw. De plus, l’animateur de TSN James Duthie, originaire d’Ottawa, animera la cérémonie de remise de prix.

Les billets sont maintenant disponibles pour le gala de la LCF, présenté par Shaw, et pour la fête du coup d’envoi du festival de la 105e Coupe Grey au Centre Shaw.

Les prix de joueurs par excellence, qui sont divisés en six catégories, ont été attribués par un panel de 89 électeurs composé des membres de l’Association des chroniqueurs de football du Canada (ACFC) et des entraîneurs-chefs à travers la Ligue.

Voici les nommés pour la saison 2017 :

Catégorie

Ouest

Est

PAR EXCELLENCE

Mike Reilly (EDM)

Ricky Ray (TOR)

DÉFENSIF

Alex Singleton (CGY)

Kyries Hebert (MTL)

CANADIEN

Andrew Harris (WPG)

Brad Sinopoli (OTT)

LIGNE OFFENSIVE NISSAN TITAN

Stanley Bryant (WPG)

Sean McEwen (TOR)

UNITÉS SPÉCIALES

Roy Finch (CGY)

Diontae Spencer (OTT)

RECRUE

Marken Michel (CGY)

James Wilder Jr. (TOR)

ENTRAÎNEUR-CHEF DE L'ANNÉE

Dave Dickenson (CGY)

Marc Trestman (TOR)

Mike Reilly a mené la LCF avec 5830 verges par la passe cette saison, et il a terminé l’année au sommet des quarts du circuit avec une cote d’efficacité de 87,1. Il a terminé la campagne à égalité pour le plus de passes de touché (30), et autant son nombre de verges par la passe que son nombre de passes de touché ont été des sommets personnels. Plus tôt cette semaine, Reilly a été élu au sein de l’équipe d’étoiles de la division Ouest pour la deuxième fois de sa carrière. 

Ricky Ray, de son côté, a été nommé joueur par excellence de la division Est pour la troisième fois de sa carrière. Cette saison, il a aidé les Argonauts à reprendre du poil de la bête. Le club a terminé au dernier rang de la LCF avec une fiche de 5-13 l’an dernier et a mérité quatre victoires de plus cette année, en route vers le premier rang de la division Est. Ray a complété 71 % de ses passes pour 5546 verges et 28 touchés cette saison. En 2017, Ray a franchi le cap des 5000 verges par la passe pour la quatrième fois de sa carrière de 15 saisons dans la LCF.

Le secondeur des Stampeders de Calgary Alex Singleton affronte le secondeur des Alouettes de Montréal Kyries Hebert pour le titre de joueur défensif par excellence. Singleton a établi un record de la LCF pour le nombre de plaqués réussis par un Canadien avec 123, un total bon pour le deuxième rang de la Ligue. Singleton a été la pierre angulaire d’une défense qui, cette saison, n’a accordé que 349 points à ses adversaires (19,4 points, en moyenne, par match), qui a réussi 50 sacs et qui a provoqué 45 revirements – trois sommets dans la LCF cette saison. De plus, Singleton a réussi quatre sacs, il a provoqué un échappé et il a intercepté une passe. Il a terminé l’année au deuxième rang du circuit avec un total de 151 jeux réussis en défense.

À sa 11e campagne dans la LCF, Kyries Hebert a mené la division Est avec 110 plaqués, en plus de provoquer trois échappés, de réussir deux sacs et d’intercepter une passe. L’athlète de 37 ans est devenu le joueur le plus âgé de l’histoire de la Ligue à réussir au moins 100 plaqués au cours d’une saison. C’était la première fois de sa carrière qu’il franchissait le plateau des 100 plaqués en une année. C’est aussi la cinquième fois en six ans qu’un joueur des Alouettes est le représentant de la division Est pour le titre de joueur défensif par excellence de la LCF.

Les nommés pour le prix de joueur canadien par excellence sont le demi offensif des Blue Bombers de Winnipeg Andrew Harris, originaire de Winnipeg, au Manitoba, et le receveur du ROUGE et NOIR d’Ottawa Brad Sinopoli, natif de Peterborough, en Ontario. Harris a amassé plus de 1000 verges au sol pour la troisième fois de sa carrière, et il a établi un sommet personnel en cumulant 857 verges sur des réceptions. Harris a également battu un record de la LCF cette saison pour le nombre de passes captées par un demi offensif (105). 

Pour la deuxième fois de sa carrière, Brad Sinopoli est en lice pour le titre de joueur canadien par excellence (il avait remporté cet honneur en 2015). Le joueur du ROUGE et NOIR a connu sa troisième saison de suite avec plus de 1000 verges sur des réceptions (91 attrapés pour 1009 verges); il est le premier Canadien à y parvenir depuis Ben Cahoon en 2009. Ses bonnes mains lui ont permis de mener la Ligue en 2017 pour les attrapés permettant de convertir un deuxième essai en premier essai avec 41. C’est la deuxième année de suite qu’un demi offensif et qu’un receveur se disputent ce titre. Il fallait remonter à 2003 pour voir un autre receveur (Ben Cahoon) affronter un demi offensif (Chris Szarka) pour le prix de joueur canadien par excellence.

Les nommés pour le titre de joueur de ligne offensive par excellence Nissan TITAN sont Stanley Bryant des Blue Bombers et Sean McEwen des Argonauts. Bryant a joué un rôle crucial dans les succès de la ligne offensive des Bombers cette saison. En effet, Winnipeg a été l’équipe qui a gagné le plus de verges par la course cette saison, et elle a été la seule formation à afficher une moyenne de plus de 100 verges au sol par rencontre. Quant à lui, Sean McEwen, le représentant de la division Est, a aidé les Argos a cumulé le deuxième plus haut total de verges nettes en attaque de la Ligue cette saison, et il a permis au quart-arrière Ricky Ray de dépasser le cap des 5000 verges par la passe en 2017.

Le demi offensif et spécialiste des retours de botté Roy Finch des Stampeders de Calgary et le receveur et spécialiste des retours de botté Diontae Spencer du ROUGE et NOIR s’affrontent pour le prix de joueur par excellence sur les unités spéciales. Finch a conservé une moyenne de 16,4 verges par retour de dégagement, la troisième plus grande moyenne de l’histoire de la LCF. De plus, il a amassé 1914 verges sur des retours de botté d’envoi et il a marqué trois touchés à la suite de retour de dégagement. Spencer, de son côté, a retourné deux bottés pour des touchés (un dégagement et un placement raté) et il a amassé 1796 verges sur des retours de botté.

Le receveur des Stampeders Marken Michel et le demi offensif des Argonauts James Wilder Jr. ont été tous les deux nommés pour le titre de recrue par excellence de la dernière campagne. Michel a capté 41 passes pour 780 verges et a mené la LCF au chapitre des verges en moyenne par réception (19,0). Wilder Jr. a gagné le sixième plus haut total de verges à partir de la ligne de mêlée cette année (1405 – 872 au sol, 533 sur des réceptions) et il a marqué cinq touchés en 17 matchs, mais 10 départs seulement.

À sa deuxième année à la barre des Stampeders, Dave Dickenson est le candidat de la division Ouest pour le prix d’entraîneur-chef de l’année pour une deuxième saison de suite, alors que Marc Trestman des Argonauts représentera la division Est. Dickenson a mené Calgary à une saison de 13 victoires – le plus grand nombre de victoires par une équipe en 2017 – et à une participation à la finale de l’Ouest. À sa première année comme entraîneur-chef de Toronto, Trestman a aidé l’équipe ayant terminé au dernier rang du classement de la Ligue en 2016 à se hisser au sommet de la division Est en 2017. Dickenson et Trestman ont déjà remporté cet honneur par le passé; Dickenson en 2016 et Trestman en 2009.

Les électeurs devaient choisir les joueurs de leur équipe locale qui représentaient le mieux, grâce à leurs performances sur le terrain, le titre du prix : joueur par excellence, joueur canadien par excellence, joueur défensif par excellence, joueur de ligne offensive par excellence Nissan TITAN, recrue par excellence et joueur par excellence sur les unités spéciales. Les électeurs devaient aussi choisir les candidats au titre de l’entraîneur-chef.

Le Prix du commissaire, le Trophée des anciens combattants Jake-Gaudaur, le Prix Tom-Pate et le Prix d'excellence pour le leadership Hugh-Campbell seront remis lors du gala de la LCF le mois prochain.