Étude : L’édition 2022 de Touché Atlantique a provoqué une vague de succès économiques

Étude : L’édition 2022 de Touché Atlantique a provoqué une vague de succès économiques

Une étude de Tourisme sportif Canada évalue l’impact économique à 12,7 millions de dollars

TORONTO (27 novembre 2022) – L’édition 2022 de Touché Atlantique de la Ligue canadienne de football (LCF), tenue à Wolfville, en Nouvelle-Écosse, et les événements et les célébrations lui étant associé qui ont eu lieu à Halifax ont engendré un impact économique de plus de 12,7 millions de dollars dans les deux villes et dans les régions avoisinantes, selon les résultats d’une étude indépendante de Tourisme sportif Canada (TSC).

Les dépenses combinées des clubs participants, des membres du personnel, des spectateurs, des membres des médias et des autres visiteurs provenant de l'extérieur des villes d’Halifax et de Wolfville pour les événements, combinées aux dépenses effectuées par les organisateurs de l'événement, ont totalisé plus de 9,1 millions de dollars, tout en soutenant plus de 12,7 millions de dollars en activité économique globale en Nouvelle-Écosse, dont plus de 11,8 millions de dollars dans la seule région d’Halifax. Ces dépenses ont soutenu 95 emplois et 3,8 millions de dollars en salaires dans toute la province, dont 90 emplois et 3,4 millions de dollars localement.

« Nous sommes heureux d'avoir aidé la LCF à évaluer les retombées économiques de l'organisation de cet événement dans les provinces de l’Atlantique », a indiqué Derek Mager, le consultant en impact économique qui a analysé les données et qui a préparé le rapport pour TSC. « Félicitations à la LCF et à l'équipe organisatrice locale pour avoir organisé ce fructueux événement et pour avoir démontré l'impact que le football de la LCF peut avoir sur l'économie touristique, aux échelles locale, provinciale et nationale. »

Touché Atlantique a été le théâtre d’une victoire de 30-24 des Argonauts de Toronto sur les Roughriders de la Saskatchewan, dans un match des plus enlevants. Une salle comble de 10 886 partisans a assisté à la rencontre, dans un Raymond Field de l’Université Acadia agrandi pour l’occasion. Trois jours de festivités pour toute la famille et de divertissements en soirée ont accompagné le premier match de saison régulière de la LCF en Nouvelle-Écosse.

Selon le rapport, Touché Atlantique a attiré 7879 visiteurs de l'extérieur de la ville, générant huit millions de dollars en dépenses, ce qui représente une augmentation de 6,2 millions de dollars du PIB provincial.

« C'était incroyable de voir des partisans de partout au pays et des villes de la côte Est participer à l’édition de cette année de Touché Atlantique », a mentionné le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie. « Malgré certains défis liés à la COVID-19, nous sommes fiers d'avoir contribué à générer 12,7 millions de dollars en activité économique pour la région et pour les entreprises locales. »

« En entendant les cris des partisans dans les gradins d’un stade plein à craquer, en rencontrant tant d’amateurs et de familles enthousiastes tout au long de nos célébrations, et en voyant l'impact des joueurs de Toronto et de la Saskatchewan dans la communauté, nous croyons fermement que la côte Est est prête à accueillir une dixième équipe de la LCF. »

Le rapport a également révélé que Touché Atlantique a joué un rôle important dans la décision des gens de visiter l'Est du Canada dans le cadre de leurs vacances, en gardant les touristes dans la région avant et après le match. Plus de 95 % ont indiqué qu'ils assisteraient probablement à nouveau à un événement semblable, et un pourcentage similaire de personnes ont indiqué qu’une nouvelle visite à Halifax et à Wolfville serait très probable.

« Touché Atlantique a offert du football de haut calibre et un divertissement incroyable aux partisans, et leur a fait découvrir l'Université Acadia, Wolfville et les collectivités avoisinantes », a déclaré le docteur Peter Ricketts, président et vice-chancelier de l’Université Acadia. « Ce fut une victoire excitante pour l'université et pour toute la région. »

L'étude a été commandée par la LCF, et l'équipe d'impact économique de TSC a géré le processus d'enquête et de collecte de données. L'équipe a utilisé le modèle d'évaluation de l'impact économique STEAMPRO pour produire un rapport détaillé en termes de revenus totaux, de PIB, de salaires, d'emploi et de taxes.

TSC s'est associé à l'Institut canadien de recherche sur le tourisme et au Conference Board du Canada pour développer sa méthodologie, qui est basée sur les tableaux d'entrées-sorties et les multiplicateurs les plus récents de Statistique Canada.

Dans ce cas, l'étude comprenait une enquête auprès de 644 participants, qui ont répondu à des questions sur leurs dépenses.

Le rapport complet est disponible sur le site Web de Tourisme sportif Canada. Cliquez ici pour le consulter.

Olivier Poulin Directeur principal, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Guillaume Tremblay-St-Gelais Gestionnaire, Communications et affaires publiques, Ligue canadienne de football
Derek Mager Economic Impact Consultant,, Sport Tourism Canada

 

A propos de la Ligue canadienne de football

Reposant sur plus de 110 ans d’histoires et de traditions, la Ligue canadienne de football est composée de neuf équipes et de millions de partisans, et s’engage à servir sa communauté et à présenter du football de haut niveau. Pour demeurer à l’affût des nouvelles, des analyses et de tout ce qui entoure la LCF, visitez LCF.ca.

la Ligue canadienne de football
50, rue Wellington Est, 3e étage
Toronto ON M5E 1C8
Canada