La LCF et l’AJLCF proposent des avancées importantes en matière de santé et sécurité des joueurs

La LCF et l’AJLCF proposent des avancées importantes en matière de santé et sécurité des joueurs

Le retrait de séances d’entraînement avec contacts complets pendant la saison réduira le risque de blessures; Un calendrier réparti sur 21 semaines offrira plus de temps de repos et de récupération pour les joueurs

Mercredi 13 septembre 2017 — TORONTO –  Le retrait des séances d’entraînement avec contacts complets en saison régulière et l’adoption d’un calendrier régulier réparti sur une plus longue période (21 semaines) constituent des avancées majeures pour réduire les risques de blessures et pour assurer plus de repos aux joueurs et moins de contraintes physiques pour ceux-ci, ont déclaré conjointement aujourd’hui la Ligue canadienne de football (LCF) et l’Association des joueurs de la LCF (AJLCF).

« Aujourd’hui, nous démontrons notre volonté commune à trouver des façons d’améliorer la santé et la sécurité de nos joueurs », a déclaré le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie.

« Nous avons développé ces changements puis nous nous sommes entendus sur ceux-ci dans l’esprit de partenariat qui nous unit, et parce que nous poursuivons un objectif commun : rendre le sport que nous aimons tant plus sécuritaire pour les athlètes d’élite qui font le bonheur de nos partisans avec leurs habiletés et leurs talents. »

« Après des efforts de sensibilisation auprès du public lors des 12 derniers mois à propos de la sécurité de nos membres, nous sommes ravis que le commissaire de la LCF Randy Ambrosie et que la Ligue aient travaillé de pair avec l’AJLCF pour apporter ces importants changements. La réduction des contacts à l’entraînement et l’augmentation du temps de repos entre les matchs auront un impact immédiat sur la santé de nos membres, et sur la santé de notre sport », a pour sa part commenté Brian Ramsay, le directeur général de l’AJLCF.

Les deux parties ont pris la décision d’apporter deux modifications :

  • Dès maintenant et pour toute la saison 2018, le nombre de séances d’entraînement avec épaulières et avec contacts complets une fois le camp d’entraînement terminé, par équipe, passera de 17 à 0;
  • À compter de 2018, le calendrier régulier de la LCF sera réparti sur une période de 21 semaines plutôt que de 20 semaines, ce qui permettra aux athlètes d’obtenir plus de temps pour récupérer entre les matchs. Chaque équipe continuera de disputer 18 matchs.

Les équipes de la LCF disposeront donc de trois semaines de congé par saison, plutôt que de deux. 

Et bien qu’il soit impossible de le prédire avec précision – le prochain calendrier doit d’abord être bâti en fonction de la liste des dates possibles pour la tenue de matchs à domicile en 2018 de chacun des clubs –, les modèles préliminaires testés jusqu’à présent indiquent que le nombre de semaines « courtes » (c’est-à-dire lorsqu’une équipe doit jouer un match avec moins de six jours de repos/préparation) pourrait être réduit des deux tiers.

Ces changements ont été annoncés cet après-midi par Ambrosie, Ramsay et Jeff Keeping, le président de l’AJLCF, pendant l’émission hebdomadaire #CFLThisWeek, présentée en direct de @TwitterCanada

« Éliminer les séances d’entraînement avec contacts complets aura un effet positif sur la LCF et sur ses joueurs, en plus d’envoyer un message clair à tous les autres sports : la santé et la sécurité des joueurs sont des éléments que l’on doit continuer d’améliorer », a souligné Keeping. « Comme ce fut le cas lorsque nous avons éliminé les plaqués lors des entraînements par souci de sécurité il y a de cela plusieurs années, ce changement réduira le risque de blessures et améliorera la santé de nos joueurs et de notre sport. »

La Ligue et l’AJLCF ont réaffirmé leur volonté de faire croître le sport et de le rendre plus sécuritaire.

« Notre sport est exigeant. Il se joue à des vitesses impressionnantes et avec une force digne des plus grands athlètes du monde », a dit Ambrosie.

« Lorsque je suis devenu commissaire, j’ai dit que la sécurité de nos joueurs était ma priorité. Je veux remercier l’AJLCF d’avoir travaillé avec moi pour introduire ces changements. Comme ancien joueur, je comprends bien la perspective de nos athlètes, et je continuerai de travailler avec eux sur ces questions. »La Ligue et l’Association des joueurs de la LCF ont réaffirmé leur volonté de faire croître le sport et de le rendre plus sécuritaire. »