La LCF fait équipe avec Ending Violence Association of Canada (EVA), Condition féminine Canada et le Syndicat des Métallos pour dénoncer la violence fondée sur le sexe

La LCF fait équipe avec Ending Violence Association of Canada (EVA), Condition féminine Canada et le Syndicat des Métallos pour dénoncer la violence fondée sur le sexe

Une nouvelle campagne encourage les Canadiennes et les Canadiens à dénoncer et à être plus que des spectateurs afin d’enrayer la violence fondée sur le sexe

Vendredi 23 novembre 2018 — EDMONTON – Les Canadiennes et les Canadiens sont encouragés à dénoncer et à être plus que des spectateurs afin d’enrayer la violence fondée sur le sexe dans une nouvelle campagne commanditée par la Ligue canadienne de football (LCF), par Ending Violence Association of Canada (EVA), par Condition féminine Canada et par le Syndicat des Métallos.

« En cette période de l'année, alors que les Canadiennes et les Canadiens se réunissent pour célébrer la Coupe Grey, nous voulons rappeler à toutes et à tous que nous devons travailler ensemble pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux attitudes qui peuvent y contribuer », a indiqué Randy Ambrosie, le commissaire de la Ligue canadienne de football, lors d'une conférence de presse à Edmonton aujourd'hui.

Lors de la 106e Coupe Grey, présentée par Shaw, qui sera regardée ce dimanche par des millions de partisans sur RDS et TSN ainsi que sur plusieurs autres réseaux aux quatre coins du globe, des panneaux publicitaires électroniques visibles à la télévision, une vidéo présentée dans le stade et une vaste campagne sur les médias sociaux transmettra le message selon lequel nous avons tous un rôle à jouer pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe.

Il s’agit du même message qui a été véhiculé par la Ligue, par EVA Canada, par Condition féminine Canada et par le Syndicat des Métallos dans les stades de la LCF et lors de la diffusion des matchs de la LCF au cours des éliminatoires cette année.

« Cette campagne s’appuie sur le travail de prévention mené par de nombreuses équipes en matière de prévention de la violence fondée sur le sexe : apprendre aux jeunes et aux adultes comment ils peuvent prendre la parole et être ‘’plus que des spectateurs’’ », a déclaré Tracy Porteous, activiste de premier plan et coprésidente d’Ending Violence Association of Canada.

« Je tiens à féliciter la LCF pour sa campagne et pour sa politique nationale novatrice de prévention et de lutte contre la violence à l'égard des femmes lancée en 2015. Nous travaillons avec le bureau de la ligue et les clubs de la LCF pour former tous les joueurs, tous les entraîneurs et tout le personnel à une réponse proactive à toute allégation de violence fondée sur le sexe, et, lorsque c’est nécessaire, nous aidons les clubs de la LCF à évaluer ceux qui peuvent avoir des antécédents en matière d'allégations de violence fondée sur le sexe. »

« Condition féminine Canada est fière de travailler avec des experts et des défenseurs de partout au pays pour mettre en œuvre la toute première stratégie fédérale de prévention et de lutte contre la violence fondée sur le sexe, et nous sommes ravis d'être un partenaire de cette importante initiative », a déclaré le Secrétaire parlementaire de la ministre de la Condition féminine, Terry Duguid. « Tout le monde a un rôle à jouer dans la lutte contre la violence fondée sur le sexe, et nous espérons que les Canadiennes et les Canadiens se joindront à nous en prenant le temps de réfléchir à la manière dont leurs actions importent et comment dénoncer un comportement inapproprié peut faire toute la différence. »

Après que le Syndicat des Métallos du District 3 se soit rallié à EVA et aux Lions de la Colombie-Britannique pour promouvoir et élargir le programme « Be More Than a Bystander » dans l’Ouest canadien, le syndicat national a décidé de soutenir cette campagne nationale, a déclaré Ken Neumann, du Syndicat des Métallos.

« Comme nos partenaires de la LCF, nous avons formé un certain nombre de porte-paroles pour qu'ils animent des sessions dans nos sections locales et sur nos lieux de travail afin de dénoncer la violence fondée sur le sexe et de remettre en question la culture qui la nourrit. Nous appelons les particuliers et les organisations de tout le pays à se joindre à nous dans cette mission. »

Le commissaire Ambrosie a ajouté : « Nous savons que près de 70 % des Canadiennes et des Canadiens déclarent connaître une femme victime d’une forme de violence sexuelle ou physique. La LCF reste déterminée à mettre fin à la violence et à dénoncer le manque de respect et la violence là où nous le voyons. En tant qu'individus et en tant qu'organisations, nous avons tous la capacité d'être des leaders dans ce domaine et de mettre un terme à la violence à l'égard des femmes. »

Le ROUGE et NOIR d’Ottawa affrontera les Stampeders de Calgary ce dimanche 25 novembre lors de la 106e Coupe Grey, présentée par Shaw. Match de championnat du football professionnel canadien, la partie sera présentée en direct, au Canada, sur RDS et sur TSN à compter de 18 h HE.

Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques at Ligue canadienne de football
Jessica Lee Gestionnaire par intérim, Communications at Ending Violence Association of Canada
Valérie Haché Agente de communications at Condition féminine Canada
Brad West Coordonnateur, Communications at Syndicat des Métallos