Le commissaire de la LCF lauréat du Prix d’excellence afro-canadien en sports

Le commissaire de la LCF lauréat du Prix d’excellence afro-canadien en sports

Jeffrey L. Orridge sera honoré à l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs

Mardi 31 janvier 2017 — TORONTO – Jeffrey L. Orridge, le premier commissaire noir de la Ligue canadienne de football, a été sélectionné pour recevoir le Prix de réalisation d’excellence afro-canadien en sports, afin de souligner ses « réalisations avant-gardistes ».

Les organisateurs ont annoncé que Orridge sera l’un des 15 notables Canadiens noirs à être reconnus comme des « artisans contemporains de l’histoire des Noirs », lors de la cérémonie annuelle de remise des Prix de réalisation d’excellence afro-canadiens (African Canadian Achievement Awards – ACAA), qui aura lieu le 25 février prochain au Jane Mallett Theatre du St. Lawrence Centre for the Arts de Toronto.

« C’est particulièrement important pour notre communauté, en cette année de célébration du 150e anniversaire du Canada, puisque les nombreuses réalisations de monsieur Orridge, un peu plus d’un an après avoir entamé son nouvel emploi, et les rôles qu’il a occupés au sein de la direction de nombreuses organisations sont l’exemple parfait des importantes contributions apportées par les Afro-Canadiens dans le développement de notre nation », a dit Michael L. Van Cooten, fondateur, président et chef de la direction de l’ACAA.

« Notre communauté est impatiente d’honorer ce distingué gentilhomme, qui est le premier de descendance africaine à occuper le prestigieux poste de commissaire de la LCF. »

Parmi les anciens lauréats du Prix d’excellence en sports de l’ACAA, on retrouve, entre autres, Raymond Gray Lewis, le premier Noir né au Canada à remporter une médaille olympique, et l’ancien directeur général des Blue Jays et membre du Temple de la renommée du baseball, Ferguson Jenkins. On retrouve également les anciens champions de la Coupe Grey Michael « Pinball » Clemons, Bruce Smith et Chuck Ealey.

En outre, parmi les anciens récipiendaires des Prix d’excellence de l’ACAA, toutes catégories confondues, on retrouve l’icône du jazz canadien Oscar Peterson, le premier Noir membre d’un cabinet ministériel, l’honorable Lincoln Alexander, et l’artiste et chanteuse d’opéra Measha Brueggergosman.

Les Prix de réalisation d’excellence afro-canadiens ont été fondés en 1985 par Van Cooten, l’éditeur du magazine Pride News Magazine, qui organise et anime toujours le gala, sous la direction de Joan Pierre, son producteur.

Treizième commissaire de la LCF, Orridge est passionné par le sport et compte plus de 20 ans d’expérience dans le développement d’entreprises et de marques de grande envergure.

En collaboration avec le conseil des gouverneurs de la LCF et les neuf équipes du circuit, il travaille à repositionner la LCF pour l’avenir.

Un peu moins de deux ans après le début de son mandat, Orridge a mené la Ligue alors que celle-ci a innové dans le monde du football, en augmentant l’utilisation de la reprise vidéo, en modernisant ses règlements, ce qui comprend l’introduction d’un programme antidopage amélioré, et en embrassant de nouvelles technologies, notamment en lançant de nouvelles plateformes numériques dynamiques et qui favorisent la navigation sur appareils mobiles.

De plus, Orrigde a prolongé l’important partenariat de diffusion avec RDS et TSN, et il a accueilli adidas en tant qu’équipementier officiel de la LCF et Shaw comme premier partenaire présentateur de la Coupe Grey.

Il a aussi œuvré à assurer que la LCF soit plus progressiste et inclusive. Il a notamment dévoilé la première politique en matière de violence faite aux femmes de l’histoire de la LCF, et il a engagé la communauté LGBTQ grâce à de nombreuses initiatives, dont sa participation au défilé de la fierté de Toronto et à l’introduction de séances de formation et de sensibilisation au sein des équipes et du bureau de la Ligue, dans le cadre d’un partenariat avec You Can Play. 

Avant de devenir commissaire de la LCF, Orridge était à l’emploi de CBC/Radio-Canada, où il œuvrait à titre de chef de la direction des sports et directeur général des Olympiques. Préalablement, il a occupé les postes de chef des opérations et de directeur du développement des affaires internationales de Right To Play International, de vice-président, planification stratégique et organisationnelle, pour Mattel Inc., de directeur, licences sportives, pour Warner Bros. Consumer Products, de directeur, marketing sportif global de Reebok International et d’adjoint au directeur principal pour USA Basketball.

Bien qu’il soit né et qu’il ait grandi à New York, Orridge cite l’obtention de sa citoyenneté canadienne comme l’un des moments dont il a été le plus fier.