Le Temple de la renommée du football canadien dévoile sa cuvée 2018 à Winnipeg

Le Temple de la renommée du football canadien dévoile sa cuvée 2018 à Winnipeg

Le groupe comprend un bâtisseur, un amateur et cinq joueurs qui, collectivement, ont récolté 26 sélections sur une équipe d’étoiles

Mercredi 21 mars 2018 — WINNIPEG –  Scott Flory, le regretté Tommy Hugo, Hank Ilesic, Brent Johnson et Barron Miles feront leur entrée au Temple de la renommée du football canadien à titre de joueurs professionnels, alors que Frank Cosentino se joindra à eux à titre de bâtisseur et que Paul Brûlé sera reconnu pour sa carrière exceptionnelle dans les rangs universitaires.

« Le groupe qui sera intronisé en 2018, dévoilé ce soir, est impressionnant, et tous ces hommes ont connu des carrières exceptionnelles, marquées par d’incroyables moments », a indiqué le directeur général du Temple de la renommée du football canadien, Mark DeNobile.

« Scott est l’un des joueurs de ligne offensive les plus décorés de l’histoire au cours de sa carrière de 15 saisons. Tommy a joué comme centre et a réussi 26 interceptions en défense. Hank a fait ses débuts alors qu’il sortait à peine de l’école secondaire, et il est seulement le deuxième botteur de dégagements à être intronisé. Brent a défié la manière de voir les choses à son époque en prouvant qu’un Canadien pouvait dominer à la position d’ailier défensif. Barron a récolté 66 interceptions et a bloqué 13 bottés. Frank a joué, a été entraîneur, a écrit et a enseigné à propos du sport dans les plus hautes sphères du savoir. Et Paul, qui est partout dans le livre des records universitaires, a déjà inscrit huit touchés dans le même match. »

Le dévoilement du groupe de cette année, l’un des événements marquants de la semaine de la LCF L’Équipeur, a eu lieu ce soir au Pinnacle Club du Inverstors Group Field de Winnipeg. Les cérémonies officielles auront lieu le 14 septembre prochain lors d’une cérémonie au Terrain Tim Hortons. Les billets pour cet événement seront en vente ce soir à compter de 22 h HE. Les partisans peuvent se les procurer en cliquant ici. Les membres de la cuvée 2018 seront également honorés lors du match du Temple de la renommée, le 15 septembre prochain, à Hamilton, à l’occasion d’une rencontre entre les Stampeders de Calgary et les Tiger-Cats.

Voici une brève présentation des intronisés de 2018 :

Frank Cosentino, Bâtisseur

Frank Cosentino a porté les couleurs des Mustangs de Western dans les rangs universitaires et y a remporté la Coupe Yates en 1957 et en 1959. Il a de plus remporté le championnat universitaire canadien en 1959. Les Tiger-Cats de Hamilton en ont fait le tout premier choix du repêchage de la LCF en 1960. Au cours de sa carrière de 10 saisons, il a aidé Hamilton à participer à cinq matchs de la Coupe Grey consécutifs, soulevant le précieux trophée à deux reprises, en 1963 et en 1965. Après sa retraite comme joueur, il a été entraîneur à l’Université Western pendant cinq saisons, et il y a remporté la Coupe Vanier en 1971 et en 1974. Il a poursuivi sa carrière avec l’Université York, où il a transformé un programme de football déficient en une équipe compétitive qui a participé aux éliminatoires pour la première fois de son histoire en 1984, puis de nouveau en 1985. Auteur prolifique, il a rédigé 17 livres sur le sport au Canada, dont trois sur le football canadien.

Paul Brûlé, Joueur - Amateur

Originaire de Montréal, Paul Brûlé est considéré comme l’un des joueurs universitaires les plus dominants de l’histoire. Avec l’Université St. Francis Xavier, il a accumulé des statistiques absolument remarquables comme centre-arrière, tout en jouant comme demi défensif. En 1966, il est devenu le premier joueur du football universitaire canadien à récolter au moins 1000 verges au sol en saison régulière. Il a établi un record en marquant 20 touchés au sol, un record qu’il a amélioré par la suite avec une récolte de 25. Il a déjà marqué huit touchés au cours d’une même partie (sept au sol et un autre sur un retour de dégagement), un autre record. Après sa dernière saison, en 1967, il avait marqué 51 touchés en carrière, dont 49 au sol, des records qui tiennent encore aujourd’hui.

Scott Flory, Joueur

Scott Flory a connu une impressionnante carrière de 15 saisons avec les Alouettes de Montréal. Repêché en 1998, il a porté les couleurs des Montréalais lors de 241 matchs de saison régulière, 17 matchs éliminatoires et huit matchs de la Coupe Grey. Champion de la Coupe Grey à trois occasions et joueur de ligne offensive par excellence de la LCF en 2008 et en 2009, il a figuré au sein de l’équipe d’étoiles de la LCF à neuf reprises. Il a œuvré au sein d’une unité offensive qui a accumulé les records et qui faisait des Alouettes l’une des équipes à battre sur une base annuelle. Une fois sa carrière terminée, Flory a œuvré comme président de l’Association des joueurs de la LCF (AJLCF) avant de devenir entraîneur à l’Université de la Saskatchewan, son alma mater, avec laquelle il avait remporté la Coupe Vanier deux fois en tant que joueur.

Barron Miles, Joueur

Baron Miles a joué 12 saisons dans la LCF avec les Alouettes de Montréal (1998-2004) et les Lions de la Colombie-Britannique (2005-2009). Il a terminé sa carrière avec une récolte de 66 interceptions, ce qui lui permet de partager le deuxième rang de l’histoire de la LCF à ce chapitre. Il a amassé 980 verges sur des retours d’interception et cinq touchés. Il détient le record du circuit pour le nombre de bottés bloqués (13). Joueur étoile de la LCF à six reprises, Miles a été finaliste pour le titre de recrue par excellence en 1998 et puis pour celui de joueur défensif par excellence en 2002. Il a remporté la Coupe Grey à deux occasions, avec Montréal, en 2002, puis avec la Colombie-Britannique, en 2006. Aujourd’hui, Miles occupe les fonctions d’entraîneur des demis défensifs chez les Eskimos d’Edmonton.

Tom Hugo, Joueur

Tom Hugo a excellé des deux côtés du ballon dans les années 1950 dans l’uniforme des Alouettes. Il a reçu 12 nominations au sein de l’équipe d’étoiles de l’Union interprovinciale de rugby football – l’ancêtre de la division Est de la LCF – en sept saisons, à la fois comme centre et comme secondeur. Il a réussi 25 interceptions et en a retourné deux pour des touchés. Les partisans montréalais lui ont décerné le trophée Lord-Calvert, remis au joueur par excellence du club, en 1958. Hugo a été le premier joueur hawaïen à signer un contrat avec une équipe de l’Union interprovinciale de rugby football. Il est décédé en 2004, à l’âge de 74 ans.

Hank Ilesic, Joueur

Hank Ilesic avait 17 ans et sortait à peine de l’école secondaire lorsqu’il s’est joint aux Eskimos d’Edmonton en 1977. Il a fait partie de sept équipes championnes de la Coupe Grey, dont la dynastie des Eskimos de 1978 à 1982. Ilesic a joué 261 matchs de saison régulière, 18 matchs éliminatoires et neuf matchs de la Coupe Grey avec quatre équipes au cours d’une carrière de 20 saisons échelonnée sur quatre décennies différentes. Il a été sélectionné au sein de l’équipe d’étoiles de la LCF à huit reprises et a terminé au premier rang du circuit pour la distance moyenne de ses bottés de dégagement à six reprises (1978, 1980, 1986, 1988, 1991 et 1992). Il détient aussi les records de la Coupe Grey pour le plus de bottés de dégagement (64) et le plus de verges sur les dégagements (2735).

Brent Johnson, Joueur

Après une carrière universitaire couronnée de succès avec Ohio State, où il a remporté le Rose Bowl et le Sugar Bowl, Brent Johnson a joué 11 saisons avec les Lions de la Colombie-Britannique. Originaire de Kingston, en Ontario, l’ailier défensif a terminé au premier rang de la LCF pour les sacs en 2005 (17) et en 2006 (16). Il a terminé sa carrière avec 89 sacs, ce qui le place au 15e rang de l’histoire de la LCF, mais au premier rang parmi les joueurs nationaux. Champion de la Coupe Grey à deux reprises, il a figuré au sein de l’équipe d’étoiles de la LCF trois fois, en plus de remporter le titre de joueur canadien par excellence en 2005 et en 2006, et le titre de joueur défensif par excellence en 2006.

« Au nom de la Ligue canadienne de football, je félicite l’ensemble des futurs membres du Temple de la renommée présentés ce soir », a dit le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie. « Il s’agit d’un honneur réservé à un groupe restreint d’individus, qui ont atteint les plus aux sommets de notre sport. »

Le nombre de membres de la Zone des champions du Temple passera à 296. Leurs bustes et d’autres objets historiques seront exposés dans les nouvelles installations du Temple au niveau club du Terrain Tim Hortons. Celles-ci seront dévoilées plus tard cette année.

Le Temple de la renommée du football canadien est un organisme sans but lucratif. Situé à Hamilton, en Ontario, depuis 1963, l’organisme est le gardien de plus de 80 000 artéfacts du football canadien, que ce soit des pièces d’équipement, des trophées, des photos ou des vidéos.

Frank Cosentino, Scott Flory, Hank Ilesic, Barron Miles, and Brent Johnson. Cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien. Photo : Johany Jutras/LCF.ca
Frank Cosentino, membre de la cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien. Photo : Johany Jutras/LCF.ca
Scotty Flory, membre de la cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien. Photo : Johany Jutras/LCF.ca
Hank Ilesic, membre de la cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien. Photo : Johany Jutras/LCF.ca
Brent Johnson, membre de la cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien. Photo : Johany Jutras/LCF.ca
Barron Miles, membre de la cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien. Photo : Johany Jutras/LCF.ca
Tom Hugo (No 48), membre de la cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien.
Paul Brûlé, membre de la cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien.
Olivier Poulin Directeur, Communications et affaires publiques at Ligue canadienne de football