Cette semaine dans la LCF - Semaine 20

Cette semaine dans la LCF - Semaine 20

Mercredi 1 novembre 2017 — TORONTO – Rien n’est joué en cette dernière semaine d’activités, alors qu’une seule des six équipes participant aux éliminatoires connaît la date et le lieu de son affrontement au cours des prochaines semaines.

La semaine 20 s’amorcera vendredi, à Hamilton, où les Tiger-Cats accueilleront les Alouettes de Montréal. Brandon Banks des Ticats tentera alors de porter à six sa série de matchs avec des gains de 100 verges ou plus sur des réceptions. John Bowman des Alouettes cherchera quant à lui à réussir au moins deux sacs pour franchir le cap des 10 sacs en une saison pour la huitième fois de sa carrière. Le botté d’envoi de cette partie est prévu pour 19 h HE.

Plus tard vendredi soir, les Stampeders de Calgary, meneurs de la division Ouest, seront les hôtes des Blue Bombers de Winnipeg à compter de 21 h 30 HE. Les Stamps sont déjà assurés d’accueillir la finale de l’Ouest au McMahon Stadium le 19 novembre, mais les Bombers voudront disposer de leurs rivaux afin d’accueillir la demi-finale de l’Ouest à Winnipeg le 12 novembre.

À l’occasion de la dernière journée du calendrier régulier 2017, les Eskimos d’Edmonton se mesureront aux Roughriders de la Saskatchewan dès 19 h HE. En fonction du dénouement de la partie opposant Winnipeg à Calgary, les Esks pourraient encore avoir une chance d’accueillir la demi-finale de l’Ouest à Edmonton cet automne. Les Riders, quant à eux, auront besoin d’une victoire pour s’assurer de prendre part à la demi-finale de l’Ouest; advenant un revers, ils participeraient plutôt à la demi-finale de l’Est, en vertu de la règle du croisement.

Le dernier match de la saison régulière 2017 aura lieu à Vancouver, samedi, alors que les Argonauts de Toronto rendront visite aux Lions de la Colombie-Britannique sur le coup de 22 h HE. Avec un triomphe, les Argos pourraient s’emparer du premier rang de leur division, et ainsi s’assurer d’accueillir la finale de l’Est au BMO Field le 19 novembre. Du côté des Lions, Solomon Elimimian n’est qu’à 10 plaqués défensifs d’égaler le record de la LCF de 143 en une saison – un record qu’il a lui-même établi en 2014.

Cliquez ici pour consulter les scénarios éliminatoires pour la semaine 20.

 

DE L’ARGENT EN « BANKS »

 

  • Avec une performance de 13 réceptions pour 193 verges – un sommet en carrière –, Brandon Banks est devenu le huitième joueur de l’histoire de la LCF à connaître au moins cinq matchs de suite de 100 verges ou plus sur des réceptions. Les autres sont : Patterson, Greer, Joey Walters (deux fois), Jamel Richardson, Brian Kelly, Allen Pitts et Mac Cody.
     
  • Au cours de ces cinq parties, Banks a capté 34 passes pour 641 verges et cinq touchés.

            Semaine 15 c. Toronto – Trois réceptions, 100 verges, un touché

            Semaine 16 c. Winnipeg – Six réceptions, 104 verges, un touché

            Semaine 17 c. Calgary – Six réceptions, 115 verges

            Semaine 18 c. Montréal – Six réceptions, 129 verges, un touché

            Semaine 19 c. Ottawa – Treize réceptions, 193 verges, deux touchés
 

  • La plus longue séquence de matchs consécutifs avec des gains de 100 verges ou plus sur des réceptions est de huit. Ce record est détenu par deux joueurs : Hal Patterson (1956) et Terry Greer (1983).
     
  • Il ne manque que 65 verges à Banks pour connaître sa première saison de 1000 verges sur des réceptions.

 

ELIMIMIAN RÉÉCRIRA-T-IL LE LIVRE DES RECORDS?

 

  • Il ne manque que 11 plaqués défensifs à Solomon Elimimian (133) pour battre le record de la LCF en ce qui a trait au nombre de plaqués défensifs en une saison – un record qu’il a lui-même établi en 2014 avec 143 plaqués défensifs.
     
  • En 2017, Elimimian a réussi au moins 10 plaqués à cinq reprises, et 11 plaqués à trois occasions.
     
  • Quand Elimimian a battu l’ancien record, en 2014, il comptait 137 plaqués défensifs après 19 semaines. Cette année-là, il avait mis la main sur les titres de joueur défensif par excellence et de joueur par excellence de la LCF.
     
  • Cette saison, trois joueurs à franchi le cap des 100 plaqués défensifs : Elimiman (133), Alex Singleton (121) et Kyries Hebert (108). Les prochains qui pourraient y parvenir sont Larry Dean (94) et Bear Woods (86).
     
  • Alex Singleton a établi un record de la Ligue pour les plaqués défensifs par un joueur canadien en une saison.
     
  • Kyries Hebert (37 ans) est devenu le joueur le plus vieux à réussir au moins 100 plaqués en une saison.

 

496 VERGES COMBINÉES

 

  • Les 496 verges combinées de Diontae Spencer, amassées vendredi dernier contre Hamilton, ont battu un record de la LCF vieux de 17 ans pour le nombre de verges combinées en un match.
     
  • Spencer a cumulé 58 % de toutes les verges gagnées par Ottawa (861) lors de la semaine 19. Voici, en détail, les verges amassées par Spencer :

            133 verges sur des réceptions

            169 verges sur des retours de dégagement

            165 verges sur des retours de botté d’envoi

            29 verges sur un retour de placement raté
 

  • L’ancienne marque avait été établie par Albert Johnson III des Blue Bombers le 21 juillet 2000. Voici, en détail, les verges amassées par Johnson III :

            153 verges sur des réceptions

            1 verge sur un retour de dégagement

            198 verges sur des retours de botté d’envoi

            122 verges sur des retours de placement raté
 

  • Larry Taylor (441), Chad Owens (402) et Raghib « The Rocket » Ismail (401) complètent le top-5.

 

DE LA PARITÉ ET DES MATCHS SERRÉS

 

  • Sept équipes comptent au moins sept victoires, et le positionnement en vue des éliminatoires n’est toujours pas déterminé lors de la semaine 20 pour cinq des six équipes qualifiées.
     
  • Quelque 61 % des matchs ont été décidés dans les trois dernières minutes de jeu jusqu’à présent cette année. Quelque 30 de ces matchs ont été décidés à la suite d’une série de jeux ayant mené à des points marqués en fin de quatrième quart.
     
  • L’écart moyen entre les équipes gagnantes et les équipes perdantes est le plus bas depuis 2001 – 11,6 points.
     
  • Dans les deux divisions, le portrait des éliminatoires n’est pas encore complètement précis, et trois des quatre derniers matchs de la saison auront un impact direct sur les adversaires et sur les lieux des rencontres lors des éliminatoires.
     

IL S’EN MARQUE DES POINTS DANS LA LCF

 

Il se marque en moyenne 53,8 points par match cette saison dans la LCF, le total le plus élevé depuis 2008 (56,2 points) et une hausse de 18 % par rapport à 2014 (45,5 points).

Il s’agira de la troisième saison où il s’est marqué le plus de points au cours des 20 dernières campagnes.

 

L’ATTAQUE ET LE RYTHME DES MATCHS DANS LA LCF

 

  • Quelque 736 verges nettes sont gagnées en attaque par match cette saison. Comme l’an dernier, on remarque une hausse de 9 % par rapport à 2015.
     
  • Les équipes obtiennent un premier essai quelque 48 % du temps lorsqu’elles sont en situation de deuxième essai. Un pourcentage aussi élevé signifie moins de séries de deux jeux suivis d’un botté, ce qui est excellent pour le rythme des matchs et pour le nombre de chances de marquer des points.
     
  • Des séries de deux jeux suivis d’un botté surviennent moins du tiers du temps (30 %). À titre comparatif, en 2014, quelque 40 % de toutes les séries offensives étaient des séries de deux jeux suivis d’un botté.
     
  • Un peu moins de 70 % de tous les jeux en attaque sont à la base des jeux de passe cette saison : le plus haut pourcentage depuis 1993, et le deuxième plus haut pourcentage de l’histoire de la LCF.

 

EN RAFALE

 

  • Les équipes qui reviennent d’une semaine de congé montrent une fiche de 10-7 (0,588) en 2017. Les Argonauts renoueront avec l’action à la suite d’un congé lors de la semaine 19; ils affronteront les Lions de la Colombie-Britannique, samedi, au BC Place de Vancouver.
     
  • Mike Reilly (5536) et Ricky Ray (5205) ont franchi le cap des 5000 verges par la passe cette saison. Avec un match à jouer, Bo Levi Mitchell (4700) est à 300 verges de rejoindre Reilly et Ray.
     
  • Mike Reilly (30) a besoin d’une seule passe de touché pour s’emparer seul du premier rang de la LCF à ce chapitre, devant Trevor Harris. Reilly n’a aussi besoin que de 464 verges pour franchir le cap des 6000 verges par la passe. S’il devait y arriver en fin de semaine, il deviendrait le sixième joueur de l’histoire de la Ligue à y arriver, et le premier depuis 2004 (Anthony Calvillo).
     
  • Ricky Ray (448) n’a besoin que de 33 passes complétées cette saison pour égaler le record de la LCF (481), une marque établie par Henry Burris en 2015.
     
  • En cette semaine 20, quelque 12 receveurs ont atteint le plateau des 1000 verges sur des réceptions : Brandon Zylstra (1,615), Greg Ellingson (1,459), SJ Green (1,379), Bryan Burnham (1,149), Darvin Adams (1,120), Duron Carter (1,043), Naaman Roosevelt (1,035), Brad Sinopoli (1,009), Emmanuel Arceneaux (1,085), Jalen Sanders (1073), BJ Cunningham (1,047) et Luke Tasker (1,065).
     
  • Trois joueurs ont besoin de moins 100 verges pour franchir le cap des 1000 verges sur des réceptions : Bakari Grant (995), Brandon Banks (935), et Armanti Edwards (911).
     
  • Le record pour le plus de receveurs comptant 1000 verges ou plus sur des réceptions est de 19, une marque établie en 2005.
     
  • Si Zylstra amasse 85 verges sur des réceptions en fin de semaine, il atteindrait le plateau des 1700 verges cette saison. Depuis 2000, il s’agit d’un exploit qui n’a été accompli que six fois et que par cinq joueurs :

2016 – Adarius Bowman 1761

2011 – Jamel Richardson 1777

2006 – Geroy Simon 1856

2004 – Geroy Simon 1750

2003 – Jermaine Copeland 1757

2002 – Milt Stegall 1896

  • Zylstra a établi un record chez les Eskimos avec 10 performances de 100 verges ou plus sur des réceptions cette saison, soit deux de moins que le record de la LCF (12, Jamel Richardson, 2011).
     
  • Avec 133 verges au sol lors de la semaine 19, William Powell du ROUGE et NOIR est devenu le premier joueur cette saison à franchir le cap des 1000 verges au sol. Powell mène la LCF avec 1025 verges par la course. Il est suivi de Jerome Messam (986) et d’Andrew Harris (967).
     
  • Il ne manque que deux réceptions à Andrew Harris (100) pour égaler le record du circuit pour les réceptions par un demi offensif (Craig Ellis, 102). Ce weekend, quatre autres joueurs auront l’opportunité d’atteindre le plateau des 100 réceptions cette saison : Brandon Zylstra (97), Luke Tasker (97) et Emmanuel Arceneaux (94). Si les quatre y parviennent, un record de la LCF sera égalé.
     
  • Quelque 196 joueurs ont amorcé leur carrière dans la LCF en 2017, portant le total depuis 1936 à 10 182 joueurs. Hamilton a vu 86 joueurs différents endosser son uniforme et disputer au moins un match. Winnipeg a la formation la plus stable; l’équipe n’a employé que 57 joueurs différents.
     
  • Il ne manque qu’un sac à Charleston Hughes des Stampeders pour devenir le 11e joueur de l’histoire de la LCF à atteindre le plateau des 100 sacs en carrière. Il s’agirait aussi d’un nouveau record à Calgary.
     
  • John Bowman des Alouettes disputera son 200e match en carrière dans la LCF, vendredi, à Hamilton.
     
  • Si 25 547 partisans, en moyenne, assistent à chacun des matchs de la semaine 20, quelque 2 millions de partisans auront assisté à un match de la LCF pour la quatrième année consécutive, et pour la 16e fois au cours des 18 dernières années.