Cette semaine dans la LCF – Semaine 20

Cette semaine dans la LCF – Semaine 20

Jeudi 3 novembre 2016 — À l’aube du dernier weekend d’activités du calendrier régulier 2016, l’identité des équipes qui participeront aux éliminatoires de la Coupe Grey est connue, mais les affrontements sont loin d’être déterminés.
 
Vendredi, Winnipeg sera à Ottawa et tentera de prendre sa revanche sur le ROUGE et NOIR, après une défaite de 23-10 face à celui-ci, la semaine dernière au Investors Group Field. Une victoire des Blue Bombers leur permettrait de disputer un match d’éliminatoires à domicile, une première depuis 2011. Ottawa s’est déjà assuré du premier rang de la division Est et d’accueillir la finale de l’Est.

Afin de mettre fin à la saison régulière 2016, il y a aura trois affrontements samedi, et le tout débutera avec la rencontre opposant les Alouettes de Montréal aux Tiger-Cats de Hamilton à compter de 13 h HE au Terrain Tim Hortons. Puis, les Argonauts de Toronto rendront visite aux Eskimos d’Edmonton pour le dernier affrontement à micros ouverts en direct de la saison dès 16 h HE. Le dernier match de la saison régulière se déroulera au BC Place, lorsque les Lions, en quête d’une victoire ou d’un match nul afin de s’assurer d’accueillir la demi-finale de l’Ouest à domicile, s’attaqueront aux Roughriders de la Saskatchewan à compter de 19 h HE. 

Cliquez ici pour consulter les plus récents scénarios des éliminatoires de la 104e Coupe Grey.

SUR DES RÉCEPTIONS

  • En captant huit passes pour 94 verges dimanche dernier, Nik Lewis a réussi sa dixième saison de plus de 1000 verges sur des réceptions dans la LCF.
  • Lewis est maintenant à égalité avec Allen Pitts et Milt Stegall au deuxième rang pour le nombre de saisons de 1000 verges ou plus sur des réceptions. Terry Vaughn règne toujours au sommet avec 11 saisons de 1000 verges ou plus. 
  • Au cours de ses treize saisons dans la LCF, Nik Lewis compte maintenant 973 attrapés, 13 062 verges et 70 touchés sur des réceptions, et 30 matchs de 100 verges ou plus sur des réceptions. Il n’est qu’à 136 verges de Ray Elgaard (13 198) et du septième rang de l’histoire de la LCF au chapitre des verges sur des réceptions.
  • En cette dernière semaine d’activités, 13 receveurs ont maintenant franchi le cap des 1000 verges sur des réceptions cette saison. 
  • Kenny Shaw des Argonauts (960) et Weston Dressler des Blue Bombers (921) sont tous les deux à moins de 100 verges d’atteindre ce plateau, avec un match à disputer chacun.
  • Le record de la LCF pour le nombre de joueurs à avoir amassé 1000 verges ou plus sur des réceptions au cours d’une même saison est de 18, établi en 1993.
  • Adarius Bowman (120), Derel Walker (109) et Andy Fantuz (101) ont tous capté plus de 100 passes cette année. Emmanuel Arceneaux (95) et Nik Lewis (98) s’approchent aussi de cet exploit cette saison. En y parvenant, un nouveau record de la LCF serait établi, puisque cinq receveurs auraient capté plus de 100 passes au cours d’une même saison. 
  • Quelque 10 ans se sont écroulés depuis la dernière fois qu’un joueur des Lions de la Colombie-Britannique a capté 100 passes en une saison (Geroy Simon en 2006). 
  • Bowman a besoin de six réceptions pour égaler Allen Pitts (126) et ainsi occuper le deuxième plus haut total de réceptions en une saison de l’histoire du circuit. 
  • Bowman et Walker des Eskimos sont devenus le deuxième duo de receveurs à chacun capter 100 passes au cours de la même année. Le duo a cumulé conjointement 3350 verges sur des réceptions, ce qui éclipse l’ancien record du circuit qui appartenait à Ben Cahoon et à Jeremaine Copeland de Montréal (3318 en 2003).
  • Bowman et Walker ont ensemble capté 229 passes, un total bon pour le deuxième rang de l’histoire de la Ligue, derrière le duo formé de Clemons et de Mitchell de Toronto (253 attrapés).
  • L’édition 2016 du ROUGE et NOIR d’Ottawa est maintenant la deuxième équipe de l’histoire de la Ligue à compter sur quatre receveurs ayant amassé 1000 verges ou plus sur des réceptions pendant deux saisons d’affilée. Le club est aussi le premier à voir les quatre mêmes receveurs réussir cet exploit deux années de suite : Chris Williams, Greg Ellingson, Ernest Jackson et Brad Sinopoli ont tous maintenant cumulé 1000 verges ou plus sur des réceptions en 2016.

BIENVENUE À NOUVEAU PAUL

  • Mardi, les Lions de la Colombie-Britannique ont annoncé que le botteur Paul McCallum revenait au jeu avec l’équipe, lui qui avait accroché ses crampons en mars 2016. 
  • McCallum occupe le deuxième rang de l’histoire de la LCF pour les points marqués (3131), derrière un autre ancien des Lions, Lui Passaglia (3991).
  • S’il devait jouer samedi contre les Roughriders, McCallum deviendrait le deuxième joueur le plus âgé (à 46 ans et 10 mois) à jouer un match dans la LCF, derrière Bob Cameron qui a joué son dernier match à 48 ans et 4 mois. Ce serait aussi son 341e match en carrière dans la LCF. 
  • En jouant un match en 2016, il prendrait aussi part à sa vingt-quatrième saison dans la LCF. McCallum se retrouve présentement à égalité au troisième rang de l’histoire de la Ligue, avec Damon Allen et Bob Cameron, et ce match lui permettrait de se hisser au deuxième rang, derrière Passaglia (qui a joué 25 saisons). 

RECORDS CHEZ LES BOTTEURS

  • Justin Medlock est à seulement trois placements d’égaler le record de 59 placements en une saison de David Ridgway, établi en 1990 avec la Saskatchewan. 
  • Medlock a réussi 56 de ses 64 (87,5 %) placements cette saison.
  • Medlock a réussi ses 14 derniers placements. Son prochain placement réussi, qui serait son cinquante-septième, lui permettrait de se hisser au deuxième rang de l’histoire de la LCF, aux côtés de Carlos Huerta (1995).
  • Rene Paredes des Stampeders a terminé la saison 2016 avec 56 placements, un total présentement à égalité au troisième rang de l’histoire de la LCF avec Medlock, Sandro DeAngelis (2006) et Roman Anderson (1995). 
  • Sean Whyte des Eskimos a réussi 43 de ses 46 placements cette saison, pour une moyenne de 93,5 %. S’il n’en manque aucun autre cette saison, il terminerait l’année avec le troisième du plus haut pourcentage de placements réussis de l’histoire de la LCF. Il se retrouverait derrière Rene Paredes (94,7 % en 2013) et Paul McCallum (94,3 % en 2011). 
  • Whyte a été parfait lors de ses 46 derniers placements à l’intérieur de la ligne de 40 verges.
  • Avec quatre matchs à disputer à la saison de la LCF, les 378 placements réussis sont un record de l’histoire du circuit (à l’exception des deux saisons avec 12 et 13 équipes en 1994-1995).

EN RAFALE

  • Les pénalités en déclin : Au cours des 10 premières semaines, on dénombrait en moyenne 22,3 pénalités par match (incluant les pénalités refusées). Au cours des neuf dernières semaines, la moyenne a été de 19,35 pénalités par match, une décroissance de 13 % ou de trois pénalités par match.
  • En ce qui a trait aux pénalités acceptées (celle avec le plus d’impact sur les matchs), elles ont diminué de 15 %, passant de 19,25 à seulement 16,38 par match au cours des neuf dernières semaines. 
  • Les équipes évoluant sur la route montreront un meilleur dossier que celles jouant à domicile cette saison, avec encore quatre matchs à jouer. Les visiteurs montrent une fiche de 41-35-1 (.539). Il s’agit d’un record pour le plus de victoires par des équipes sur la route en une seule saison. 
  • 100 verges au sol : pendant les 10 premières semaines de la saison 2016, on ne comptait que six fois où un joueur avait atteint le plateau des 100 verges au sol pendant un match. Au cours des neuf dernières semaines, il y a eu 16 affrontements ou un joueur a couru pour 100 verges ou plus. Jerome Messam des Sampeders a mené le bal avec cinq matchs de 100 verges ou plus au sol. 
  • Calgary a terminé sa saison en ne commettant que 26 revirements, un sommet d’équipe. 
  • Winnipeg mène la LCF avec un ratio de +28 au chapitre des revirements. En 2016, les équipes qui ont commis moins de revirements que leurs rivaux montrent un dossier de 55-9 (86 %).
  • Solomon Elimimian compte 128 plaqués défensifs avec encore un match à disputer, et il a encore une chance de battre sa marque personnelle de 143, le record de la LCF. Bear Woods est tout juste derrière lui, avec 123 plaqués et un match à jouer. Adam Bighill est troisième, avec 105. 
  • Jonathon Jennings a besoin de 81 verges par la passe pour surpasser les 5000 verges par la passe cette saison, et rejoindre ainsi Mike Reilly (5554) et Bo Levi Mitchell (5385). La dernière fois que la LCF a vu trois quarts franchir le cap des 5000 verges par la passe au cours de la même année remonte à 2008, avec Anthony Calvillo (5633), Ricky Ray (5633) et Henry Burris (5094). 

Published with Prezly